Dommage que ce soit du déjà entendu, épisode 1 : « From the Ashes » de Lastera.

Une nouvelle série de billets, consacré à la musique. Je n’ai quasiment plus acheté de musique depuis le début de l’année 2021, étant donné que ma collection dépasse allègrement les 30 jours d’écoute en continu. Vous pouvez imaginer que j’ai plusieurs centaines de galettes plastifiées pour arriver à une telle durée 🙂

Je vais donc parler dans cette série d’albums que j’ai pu écouté et à qui il manquait un petit quelque chose pour passer à la caisse.

On commence avec le groupe Lastera et leur premier LP, « From the Ashes » des danois de Lastera.

Sorti fin janvier 2022, cet opus qui mélange le power metal et le metal symphonique bénéficie d’une réalisation très propre. Limite un peu trop.

Côté durée, on est dans les 48 minutes pour 9 pistes. Ce qui donne une moyenne de 5 à 6 minutes par piste.

Le problème est le déjà entendu. Il n’y a aucune surprise. La batterie est excitée comme il le faut, les guitares saturées, comme il le faut aussi. Il y a la classique balade avec « Larger than Life ».

Même si j’avais eu l’intention lors de la première écoute de passer à la caisse, la deuxième écoute m’a refroidi. Mais j’ai pensé que cet album pourrait intéresser certaines personnes qui lisent mon blog.

Même si je n’acheterai pas la galette plastifiée, ce groupe mérite d’être connu et de faire un deuxième album moins classique dans sa composition.

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce deuxième samedi de mars 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Dans le domaine des distributions GNU/Linux officiellement pour personnes débutantes, je demande la ZorinOS 16.1.
  • Votre Raspberry Pi 2/3/4 a faim de multimédia ? Alors la version 10.0.2 de LibreElec est la réponse à apporter.

Côté culture ?

  • Le groupe Cosmic Ground en attendant la parution de leur huitième album propose une compilation « decade 2012-2022 » regroupant les morceaux de choix de cette décennie d’existence.
  • Si vous aimez la folk typée britannique avec des accents « à la Beatles », alors laissez trainer une oreille sur l’album de Jeremy Dylan, « Lost in a Daydream ».

Sur ce, bon week-end !

Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 43 : « Monsieur Merlin ».

Il y a des séries qui n’étant passé qu’une seule fois sur une chaine hertzienne ont marqué leur époque. Je pense bien entendu à « Tonnerre Mécanique » que j’avais rapidement évoqué dans un billet de janvier 2022.

Mais replongeons-nous en 1983. Dans l’émission phare RécréA2, une nouvelle série dont seul 13 épisodes sur les 22 seront doublés arrive : « Monsieur Merlin », traduction littérale de Mr Merlin. La série diffusé fin 1981 et début 1982 part d’un postulat étrange.

Merlin l’Enchanteur a survécu à l’épopée d’Arthur et se retrouve à travailler comme garagiste à San Francisco.

Voulant prendre une retraite bien méritée, il désigne un adolescent du nom de Zac comme son successeur.

Continuer la lecture de « Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 43 : « Monsieur Merlin ». »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier samedi de mars 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Suite du longplay pour « Briley Witch Chronicles », avec la dixième heure de jeu… La fin est toute proche.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier mercredi de mars 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Le Fondeur de Son annonce la disponibilité d’un nouvel album de jazz improvisé, « cabrioles cérébrales et accidents psychotiques  » par Otok.

Suite du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la neuvième heure du jeu. Ça sent la fin qui approche à grand pas !

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce finissant mois de février 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Une capture d’écran de Turdle qui montre le côté « pipi-caca » du vocabulaire du jeu 🙂

Côté culture ?

Rémy Delahaye alias Watchmaker vient de sortir un nouvel EP, « Lumières ».  Un article à venir dans la semaine ? Pas impossible 🙂

Suite du longplay pour « Briley Witch Chronicles », avec la sixième heure de jeu… Déjà !

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Petit en vrac’ en ce troisième mercredi de février 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Nouvel épisode du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la cinquième heure du jeu.

Sur ce, bonne fin de semaine !

Un projet ludique un peu fou : un longplay du jeu « Briley Witch Chronicles ».

J’ai déjà eu l’occasion de parler plusieurs fois de l’excellent clone de Zelda pour Commodore 64 développé par Sarah Jane Avory. La suite est en cours de développement.

Premier article, le 28 décembre 2001. Le deuxième, le 3 janvier 2022 et le dernier le 6 janvier 2022.

J’ai déjà publié les deux premières heures du jeu, dans les billets en vrac’ du 5 février 2002  et celui du mercredi 9 février 2022.

Je me suis lancé un défi : arriver à enregistrer une partie – je ne promets pas d’être à 100% de réussite – du jeu. Histoire de montrer qu’on peut le finir.

Les vidéos d’environ une heure en moyenne – en fonction des objectifs d’une quête ou de la fin d’une journée dans le jeu – seront publiées, je l’espère jusqu’au bout dans chaque billet en vrac’ de milieu et de fin de semaine.

Petit bonus pour cet article : la troisième heure du jeu.

La quatrième heure, si tout va bien, dans le billet en vrac’ de fin de semaine posté vers le 12 février 2022. Je pense finir le jeu, si tout va bien, en une dizaine d’heures. Ce qui donne une fin de publication pour le mois d’avril 2022, si tout va bien 🙂

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce mercredi de février 2022, veille de mes 48 bougies.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Alwaid après son financement participatif bouclé de justesse a mis en précommande son troisième album, « Twelve Daemons » dont la date de sortie est prévue pour début juin 2022.

Pour finir ce billet, la suite du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la deuxième heure du jeu.

Sur ce, bonne fin de semaine !

Un point rapide sur mon activité d’écrivain auto-édité.

C’est un commentaire sur un article précédent qui m’a donné envie de faire cette rapide bafouille. En effet, Eric parlait du nombre d’utilisateurs de la distribution Zenwalk, je cite :

Aux dernières nouvelles on était 132 utilisateurs réguliers.

Ce qui doit correspondre à 60-70% du nombre de ventes que j’ai effectué sur tous mes livres en auto-édition, que ce soit sur Atramenta ou sur Amazon. Atramenta m’annonce que j’ai effectué une centaine de ventes en l’espace de 7 ans environ. Joie ! J’ai caviardé les sommes concernées, cela ne regarde que moi 🙂

Il est vrai que je ne fais aucune publicité – par manque de courage et pour éviter la lassitude – à mes publications.

Que ce soit mon roman de fantasy « Le Dragon et la Princesse » sorti en 2020, le recueil « Les contes de Tonton Fred », ou celui qui est mon préféré, « Allez sans rancunes ! » sorti en 2016.

Alors que le court projet M (une trentaine de pages A4 pour le moment) approche asymptomatiquement de sa fin, je pense que je le ne publierai qu’en numérique. Sans oublier un vieux projet, la suite de « Trois femmes – Marie » sorti en 2017 et dont la deuxième partie est finie à 98%, hors relecture bien entendu.

Bref, une année qui s’annonce chargée sur le plan scriptural… Du moins si j’y arrive avec mes occupations actuelles !

On ne devrait pas revoir les séries des années 1980…

…surtout celle plus ou moins inspirées science-fiction, ou encore celles qui avaient pour héros un engin motorisé. Je parle ici des séries en images réelles, pas celle d’animation où le massacre serait encore pire.

Non, ici je pense à des séries comme K2000 (« Knight Rider » en VO avec Kitt), Supercopter (« Airwolf » en VO et ses nombreuses scènes de maquettes filmées pour les combats), ou encore de Tonnerre Mécanique (« Street Hawk » en VO).

J’avais déjà abordé la série dans un article de juillet 2016 consacré aux mini-séries des années 1980.

Dans une crise de nostalgie mal placée – comme toute crise de ce genre – j’ai réussi à voir l’épisode pilote… Et mes souvenirs de la série s’en sont pris plein la tronche.

Outre le fait que piloter une moto à 300 mph (ou 483 Km/h) tient du techniquement impossible, certains effets spéciaux comme les sauts font penser à du montage fait à la va-vite pour compléter la scène.

Continuer la lecture de « On ne devrait pas revoir les séries des années 1980… »

Quelques nouvelles du projet M…

Le projet M, c’est mon nouveau projet écrit en cours de rédaction. J’en avais vaguement parlé dans mon billet bilan pour 2021.

Même s’il n’avance pas aussi vite que je le voudrai, il suit son bonhomme de chemin. J’ai enfin rédiger un épilogue, le tout étant de rajouter suffisamment de matière pour y arriver. Le problème étant de trouver de l’inspiration et du temps pour continuer ce projet.

Je rédige ce billet le 28 janvier 2022, et voici donc une capture d’écran des statistiques de l’ensemble.

J’ai en gros augmenté de 25% le texte écrit – ce qui est facile quand vous avez une trentaine de pages au format A4 avec un interligne de 1,5 lignes et une police de 12 points.

Continuer la lecture de « Quelques nouvelles du projet M… »

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier mercredi de janvier 2022. Je tiens au passage à m’excuser pour le manque de billets frais en ce moment 🙁

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Alwaid, groupe de metal progressif français est dans la dernière ligne pour le financement participatif de son troisième album sur Ulule. Le financement s’arrêtera le 29 janvier 2022.

Vous aimez les distributions GNU/Linux franchement moisies ? Alors l’épisode 47 de ma série DGLFI est pour vous. Bonne dégustation !

Sur ce, bonne fin de semaine !

« Oblikva » de Romeo Bonvin : un mélange au poil entre post-rock, électro et musique atmosphérique.

Je l’ai dit je ne sais combien de fois – et j’ai pas envie de passer pour un radoteur ! – des groupes et des artistes me contacte pour parler de leur dernier album ou EP. C’est encore une fois le cas avec l’helvète Romeo Bonvin. C’est un « vieux routard » du post-rock, de l’électro et de la musique atmosphérique car son premier album, « Game Over » est sorti en 2003. Depuis, 7 autres opus sont sortis dont le dernier, « Oblikva » date du 8 janvier 2022.

L’EP est assez court avec 5 pistes pour un peu plus de 24 minutes. C’est du post-rock bien « tassé » car on est loin des pistes dépassant les 6 à 7 minutes.

Dès le début de la première piste, éponyme de l’EP, on a droit à une ambiance éthérée et intime. Avec les habituels dialogues entre les guitares et les percussions.

La deuxième piste, « open the eyes » prend cette même ambiance, mais un peu plus positivement que la piste précédente. Un pur régal pour les oreilles. Le mélange de post-rock, d’électro et de musique atmosphérique donne très bien. On sent que la maitrise du trio est franchement poussée. Et c’est tant mieux !

Continuer la lecture de « « Oblikva » de Romeo Bonvin : un mélange au poil entre post-rock, électro et musique atmosphérique. »

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce troisième mercredi de janvier 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Sur ce, bonne fin de semaine !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer