Et de 4500… Déjà ?!

Quand on maintient un blog en vie au-dela de l’âge respectable de 10 ans, on arrive à accumuler plusieurs centaines voire plusieurs milliers de billets.

En ce 10 octobre, je fête donc le 4500e billet. 4500 en un peu plus de 17 ans au compteur. Soit 264 billets par an. Ce qui est une sacrée moyenne. Depuis environ un an, je me limite à 10 voire 12 billets par mois, ce qui fait un maximum de 144 billets. Et encore, faut-il les sortir 🙂

Il m’aura fallu 2 ans et 3 mois pour rajouter les 500 derniers articles enregistrés. En effet, le billet numéro 4000 avait été publié en juillet 2020.

La prochaine étape symbolique sera le 5000e billet. Dans le billet de juillet 2020 j’estimais l’arrivée de celui-ci en 2024. Vu ma vitesse de croisière actuelle, ce sera plutôt courant 2025 voire 2026. Si je maintiens encore le blog en vie à cette époque.

Mine de rien, je ne me pensais pas que WordPress encaisserait aussi facilement plus de 4500 billets. Plutôt solide le bougre 🙂

Allez, bonne journée.

Et une 17e bougie sur le gâteau…

Il y a 17 ans en ce 29 septembre que je me lançais dans l’aventure du blog. Sur le plan pratique, j’en suis à 4496 billets publiés  en comptant celui-ci. Par rapport au billet du 16e anniversaire, j’ai donc rajouté en l’espace d’un an 189 billets, soit une moyenne de 15,75 billets par mois.

L’année qui s’est écoulée entre le 29 septembre 2021 et le 29 septembre 2022 a été assez complexe. Je me suis forcé à publier un minimum de 10 articles par mois. Ce qui est parfois difficile à tenir.

Continuer la lecture de « Et une 17e bougie sur le gâteau… »

Et oui, plus que 730 jours avant mon demi-siècle.

En ce 10 février 2022, je souffle ma 48ième bougie, ce qui ne me fait plus que 730 jours avant d’aborder le demi-siècle, déjà. Je dois dire que je ne me sens pas si vieux que cela. Même si pour certaines personnes de mon entourage proche je suis le vioque – et que je revendique cet adjectif – je n’arrive pas à imaginer que j’attaque une nouvelle douzaine d’années.

Je me souviens encore de mon passage en cinquième au collège Chante-Cigale de Gujan-Mestras, de mes débuts sur internet avec un modem qui hurlait ses tripes (Bon sang, bientôt 25 ans d’internet !), ou encore de l’excellent ambiance de travail dans une association de lutte contre l’illettrisme. Chacune de ces citations correspondant à une douzaine d’années bien précise 🙂

Je n’ai pas vu passer les années, et mon amour pour la rétro-informatique n’aide pas. J’ai reçu en don un Commodore 64 de 1985 qui est allumé au moins deux fois par semaine pour essayer d’avancer dans certains jeux qui me tiennent tête.

Mon installation linuxienne commence à se faire vieille, elle aussi ! Elle va tranquillement sur ses 4 ans. Mon Ryzen3 2200G commence à être limité et je dois dire que je voudrais bien investir dans un Ryzen de 2e ou 3e génération, si la carte mère est compatible.

Continuer la lecture de « Et oui, plus que 730 jours avant mon demi-siècle. »

Pourquoi il n’y aura pas de bilan de l’année 2017 pour les distributions GNU/Linux.

Je comptais en ce mois de janvier relancer la série « Que sont devenues les distributions GNU/Linux dont j’ai parlé en 20xx, 5 ans plus tard ».

Cependant, en fouillant les archives, je me suis aperçu qu’il n’y avait quasiment rien à se mettre sous la souris. De plus, il y a certains billets assez polémiques dans la liste, et je n’avais pas envie de remettre « 100 francs dans le nourrain » comme disait un certain Jacques Cappellovici dans une émission des années 1970, « Les jeux de 20 heures ».

Il faudra donc que je trouve des articles pour nourrir le blog. Je trouverai sûrement une idée 🙂

Sur ce, bonne journée.

 

Mise en pause du blog jusqu’à la fin du mois.

Un petit message de service pour annoncer que je mets le blog en pause pour des raisons personnelles jusqu’à la fin du mois. Je gèrerai les commentaires qui seront postés durant cette période.

Bonne fin du mois d’octobre.

LiberaPay, quel bilan au bout de 4 mois d’utilisation ?

Au mois du juin 2021, je franchissais un pas difficile à franchir, celui de l’utilisation d’un compte de dons. Après avoir visionné les principales options, à savoir Tipeee et LiberaPay, mon choix s’est orienté vers cette dernière car il y avait moins de tracasseries administratives que sur la plateforme en quasi-monopole en France.

De plus, les frais étaient moindres (dans les 5% au lieu des 8% de Tipeee) et surtout, c’est une association derrière et non pas une entreprise classique.

Au passage, je tiens à remercier les personnes qui me font des dons, c’est très gentil de votre part.

Bref, j’ai voulu voir quel bilan je pourrais en tirer au bout d’environ 4 mois. La réponse ? En vidéo.

Vous l’avez sûrement compris, j’ai été agréablement surpris par le retour. Même si je ne touche que des petites sommes hebdomadairement parlant – bien que LiberaPay ne donne plus cette information à titre indicatif, la somme donnée (moins les frais de fonctionnement) étant directement disponible – cela me permet de couvrir confortablement les frais mensuellement engagés dans les services que je propose (blog, instance peertube) ou d’autres à utilisation plus personnelle (comme une instance funkwhale pour ma musique en ligne).

Bref, si parler argent, pognon, oseille, flouze, ce n’est pas dans la culture du français de base, et bien, tant pis. Au moins, on ne pourra pas dire que je suis opaque dans ce domaine 🙂

Allez, bonne fin de journée.

Et une 16e bougie sur le gâteau…

C’est avec 24 heures de retard que je rédige ce billet. Et oui, le blog a fêté ses 16 ans le 29 septembre 2021.

Dans le billet du 15e anniversaire, je disais que j’écrivais désormais entre 150 et 200 articles par an. De 4042 articles, je suis passé à 4306, enfin 4307 en comptant celui-ci. Donc 265 articles, ce qui dépasse ma moyenne de publication.

L’année qui vient de s’écouler a été celle de la rétro-informatique. En effet, le 23 septembre 2020, je publiais l’épisode 235 de la série vieux geek.

L’épisode 314 a été publié le 29 septembre. Donc un tiers du contenu de l’année a été consacrée à la rétro-informatique. Je ne pensais pas arriver à une telle proportion.

Continuer la lecture de « Et une 16e bougie sur le gâteau… »

Un petit point sur l’activité du blog en septembre 2021.

J’avais envie de rédiger ce petit article pour expliquer l’activité du blog depuis le début du mois de septembre 2021.

En ce moment, pour des raisons d’ordre pratique et par plaisir, je produis de nombreuses vidéos et articles « vieux geek ». Au moment où je poste cette bafouille, depuis le 1er septembre, il y a eu :

Déjà 6 épisodes. Il y en a autant prévus jusqu’à la fin du mois de septembre. mais ce ne sera pas du 100% ludique 🙂

Je parle de moins en moins du logiciel libre, car j’ai déjà abordé tous les sujets qui m’intéressaient. Je constate l’enfermement d’une partie du monde du logiciel libre dans un geekisme fanatisé.

Quant aux rares chaines youtube orientées linux dans le monde francophone, j’ai l’impression de voir un milieu qui stagne et qui ne sait plus quoi dire et qui cherche des portes de sortie, en essayant un peu de tout.

Les chaines en question arrivent enfin à prendre conscience – plus ou moins volontairement ? – que le bilan que je dressais dès novembre 2018 quand j’ai quitté Youtube se vérifie. Comme je disais en novembre 2018, les distributions ont atteint un stade de maturité avancé.

Idem pour les environnements de bureau, avec l’exemple de Mate-Desktop 1.26 qui n’apporte rien de bien visible au final, comme je le disais dans un article d’août 2021.

Continuer la lecture de « Un petit point sur l’activité du blog en septembre 2021. »

Message de service : Conky, c’est bien. En abuser, ça craint…

Bien que n’utilisant pas de Conky, je sais qu’il contient pas mal de fonctionnalités… Je me demande même s’il n’y a pas une extension pour piloter une cafetière.

Cependant, comme tout outil puissant, il faut savoir régler les fonctionnalités finement. Une qui peut être intéressante, c’est la gestion des flux RSS.

Selon la bible qu’est le wiki d’Archlinux, si on veut récupérer un flux rss, il y a une syntaxe du genre dans le fichier conky.conf :


${rss https://planet.archlinux.org/rss20.xml 300 item_titles 10 }

En gros, on insère le flux rss, suivant du rafraichissement en secondes, suivi du nombre de lignes à afficher.

Par défaut, c’est 15 minutes, soit 900 secondes.

Mais il y a des personnes qui règle très mal cette fonctionnalité, ce qui fait que mon blog est spammé de requête à la vitesse de 4 par secondes !

Un extrait du log, où j’ai volontairement caché l’IP :

xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:05:57 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:05:58 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:05:59 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:06:00 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:06:01 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:06:02 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:06:03 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:06:04 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »
xx.x.xxx.xx – – [18/Aug/2021:11:06:05 +0200] « GET /?feed=rss2 HTTP/1.1 » 301 178 « – » « conky-curl/1.1 »

Vous pouvez imaginer les conséquences en terme de consommation de ressources. Consommation plus qu’inutile. On est à la limite de l’attaque sur le serveur.

Quel est l’intérêt de rafraîchir un flux RSS 4 fois par secondes ? Même des webzines comme Clubic ou NextInpact publie un article au minimum toutes les 5 à 10 minutes. Demander des infos toutes les 5 secondes, c’est le minimum acceptable.

Si ça continue ? Bannissement pur et simple de Conky au niveau de mes flux RSS.

Maintenant, vous êtes au courant. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que le ban sera rapidement mis en place… Mais je peux me tromper 😀

En direct de ma connexion partagée, J+8 depuis la tentative d’installation ratée de la fibre.

Le dimanche 27 juin 2021, je faisais un premier bilan à J+4 de l’installation ratée de la fibre. Nous sommes en ce vendredi 2 juillet à J+8 et aussi à J-4. Normalement, le mardi 6 juillet dans l’après-midi, un technicien va passer m’installer correctement la fibre pour que je puisse enfin à nouveau ne plus dépendre d’une connexion digne des années 2005-2006.

Dans le précédent billet, j’en étais à 12,6 Go de données utilisées. J’ai plus que doubler la consommation, dépassant actuellement les 30 Go !

Il faut dire que j’ai eu pas mal d’activités un brin consommatrice. J’ai dû dépanner une amie via l’outil Anydesk… Autant dire qu’avec ma connexion de smartphone, ça a pris 15 minutes où normalement 5 aurait du suffire.

Continuer la lecture de « En direct de ma connexion partagée, J+8 depuis la tentative d’installation ratée de la fibre. »

Le blog en pause pour quelques jours…

Suite à une installation plus que ratée de la fibre optique de la part d’un technicien qui a fait un travail franchement sale (coupure de la connexion cuivre, débit fibre inexistant, placement du boitier de connexion optique à un endroit complètement inadapté et je suis dans la partie douce de la liste des problèmes), je suis désormais sans connexion fixe que ce soit en VDSL ou en fibre.

Je m’attends à passer une semaine voire plus sans la moindre connexion fixe, utilisant mon téléphone portable en partage de connexion (4G avec de la chance, H+ en restant réaliste). Autant dire que toutes les démarches que j’ai besoin de faire via internet seront laxatives à effectuer.

C’est pour cela que je mets le blog en pause. Je tiens à m’excuser par avance du manque d’articles dans les jours qui viennent. Je vais donc résilier mon abonnement actuel pour passer chez un opérateur dont les techniciens qui posent la fibre sont conscienceux. Autant dire qu’avec la chance que j’ai en ce moment, les techniciens du nouvel opérateur ne pourront pas passer avant début juillet, la loi de Murphy dans son expression la plus pure et la plus cruelle.

À dans quelques jours donc… En espérant que ce soit d’ici la fin du mois de juin.

La bouteille vient de s’échouer sur la plage :)

Cet article est la suite d’un que j’avais rédigé il y a quelques jours.

J’ai donc franchi le pas et j’ai mis en place tout ce qui est nécessaire pour recevoir des dons sur mon compte liberapay. Je n’ai pas voulu passer par Tipee car ils sont largement plus intrusif, comme de demander l’accès à votre compte en banque.

Désormais si vous voulez soutenir financièrement le blog – même avec l’euro symbolique – vous le pouvez à condition d’avoir un compte sur liberapay. Les dons peuvent être récurrents ou ponctuels, même si ce n’est pas encore super bien implémenté. Je cite la page de promesses de dons :

Puis-je faire un don non récurrent ?

Les dons ponctuels ne sont pas encore correctement pris en charge, mais vous pouvez interrompre votre don immédiatement après le premier paiement.

C’est à vous de voir si vous avez envie de donner ou pas.

C’est au libre-arbitre de chaque personne qui visite le blog et qui a envie de m’aider de pouvoir le faire.

Sur ce, bonne fin de journée.

Une bouteille à la mer ?!

J’ai souvent dit que ce blog est indépendant. J’ai toujours refusé de faire le moindre article sponsorisé. Depuis septembre 2005, j’ai eu de nombreuses propositions pour poster un article écrit pour moi, contre quelques piécettes virtuelles.

Je n’ai jamais rien demandé en retour des articles et du reste du contenu proposé sur le blog. Cependant, avec la migration du blog sur un serveur dédié pour gagner en indépendance comme je l’ai déjà dit dans un article de fin avril 2021. Avec une petite note qui tombe mensuellement. C’est le prix de l’indépendance.

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article, car je ne veux pas passer pour un mendiant ou un influen(su)ceur sur Youtube qui font la promo d’un VPN au nom géographique.
J’ai ouvert il y a quelques semaines de cela un compte sur LiberaPay, cependant, je n’ai pas encore activé – au moment où je rédige cet article – l’option qui permet de virer les fonds récoltés.

Cet article est donc une façon de récolter les réactions des personnes qui me suivent régulièrement. Le peu que je pourrai récolter, même si cela se résume à l’euro symbolique m’aidera à financer l’infrastructure, pas pour me payer un appartement dans le XVIe arrondissement de Paris 🙂

C’est bien la première fois que je demande quoique ce soit sur le plan monétaire.

Vos retours seront les bienvenus, qu’ils soient en faveur ou en défaveur de l’utilisation d’un compte sur LiberaPay.

Ma dé-GAFAM-isation… Quel bilan au bout de 4 ans et demi ?

En octobre 2016, je publiais un billet intitulé : « Ah, la dé-GAFAM-isation… Plus facile à dire qu’à faire :(« . Depuis, pas mal d’eau a coulé sous les ponts comme on dit, et j’ai voulu faire un bilan de ma dé-GAFAM-isation.

À l’époque, ma position était la suivante :

  • Diaspora* pour avoir un réseau social à la Facebook.
  • Linux pour l’informatique au quotidien
  • Un compte chez Amazon pour tout ce qui est achat en ligne.
  • Pour Google : plusieurs comptes de courriers, le réseau social Google Plus, l’agenda, la musique, les images et Youtube pour les vidéos. Sans oublier un smartphone sous Android.
  • Un compte sur Twitter et un autre sur une instance Mastodon dont j’ai changé entre temps.

Faisons le bilan. Côté abandons :

Diaspora* ? Je l’ai quitté en juin 2020, m’apercevant qu’on tournait en rond et je partageais aussi le constat d’Arpinux sur ce que devenait le réseau social décentralisé.

J’ai honteusement ouvert un nouveau compte chez Facebook (une dizainz d’années après la fermeture du premier compte), pour une simple et bonne raison : voir d’autres personnes que des geeks rotant leurs sodas et leurs pizzas. Oui, je pousse un peu la caricature, mais qui aime bien châtie bien.

Pour tout ce qui est Google : abandon de l’agenda pour un Davical auto-hébergé sur un Raspberry Pi 2. Pour la musique, j’ai migré de Google Music à sa mort vers Youtube Music. Google Plus a été mis à mort en 2019.

Sans oublier l’arrêt de publication de vidéos sur Youtube au profit des instances peertube.fr et tux’n’tube. Pour plus de détails, je vous renvoie à l’article des deux ans datant de novembre 2020.

Le reste n’a pas bougé, même si j’envisage fortement – j’ai un serveur qui héberge le blog et qui peut me laisser entrevoir l’hébergement d’une copie de ma musique en ligne en utilisant un service comme Funkwhale.

Projet à l’étude pour le moment. Je reviendrai sur ce sujet en temps et en heure. Ça sert d’avoir une connaissance qui est administrateur serveur et réseau de formation 🙂

Se débarrasser de l’ensemble des services des GAFAM n’est pas si évident que cela. Cela aurait pu être mieux. Mais je ne vais pas faire la fine gueule.

Un mois après la migration du blog sur un serveur dédié, quel bilan ?

Je rédige ce court article tout en écoutant un des albums hommages à Dead Can Dance, j’ai nommé « Summoning of the Muse : A tribute to Dead Can Dance ».

Je reparlerai sûrement de cet album d’ici quelques jours. Mais revenons au sujet, à savoir la migration du blog sur un serveur dédié et géré par des amis. Avoir un administrateur serveur et réseau dans ses connaissances, ça peut toujours servir… C’est le cas de le dire. Autant dire que mon blog est hébergé dans les règles de l’art et côté sécurité, j’ai ce qu’il faut en stock 🙂

Entre septembre 2005 et avril 2021, j’ai hébergé le blog sur un espace perso Free. J’envisageais depuis environ un an et demi à deux ans de faire migrer le blog ailleurs pour plusieurs raisons :

  1. Avoir une adresse avec un https
  2. Avoir un PHP plus récent que celui proposé par défaut chez Free
  3. Récupérer l’accès à Akismet et à Jetpack (pour des statistiques de visites
  4. Pouvoir mettre à jour sans prise de tête le blog
  5. Profiter de la planification dans la publication des articles

Bref, même si j’ai une note à payer chaque mois pour l’hébergement du site, je gagne largement au change. C’est pour cela que le 25 avril, la migration a été effectuée.

J’avais déjà le nom de domaine, je me suis dit autant en profiter. Je suis largement gagnant et j’ai conservé 99% de mon ancienne configuration, spécialement un outil qui bloque les tentatives répétées de connexion à l’interface d’administration au blog.

Deux tentatives de connexion et c’est un banissement de l’adresse utilisée pendant… un mois 🙂

Autant dire que je suis sûr et certain de dégoûter certains casse-bonbons ainsi. Pour le moment, je n’ai pas mis d’outil qui bloque les IP TOR. Tout dépendra de l’utilisation de TOR par des personnes pas franchement bien intentionnées.

Continuer la lecture de « Un mois après la migration du blog sur un serveur dédié, quel bilan ? »

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer