En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier mercredi d’octobre 2022.

  • Dans la série « je me base sur Archlinux pour pondre une sombre daube », je demande la CachyOS, une base Archlinux avec KDE et 9 autres environnements de bureau.
  • Prenez une base Debian (ou Devuan ?), rajoutez-lui Lxde, secouez le tout et vous obtiendrez l’espagnole Loc-OS. Locos, ça veut dire fous en espagnol, non ?
  • Haplo a sorti fin septembre – début octobre la version de démo de Tenebra 2, suite de l’excellent Tenebra, pour les ordinateurs C64 et Plus4 sans oublier les émulateurs 🙂

Côté culture ?

Collapse, groupe grenoblois de post-rock, annonce la sortie de son 4e album, « Ἀνάγκη » pour le 4 novembre. En attendant, un premier extrait est disponible sur leur page youtube.

Pour finir ce billet, le longplay quasi-complet de la démo de Tenebra 2 auquel ne manque que le 9e niveau. Bon visionnage.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier vendredi de septembre 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Pour les linuxien(ne)s pur(e)s et dur(e)s, je demande la Crux Linux 3.7.
  • Dans la série « Je recopie encore l’interface de MacOS car c’est le summum », je demande la iBuntu.
  • La DGLFI de la semaine, une base Archlinux avec un Gnome modifié, un gestionnaire de paquets tiers et un installateur partiellement fonctionnel, j’ai nommé la Crystal Linux.

Côté culture ?

Dirk Jan Müller alias Cosmic Ground vient de sortir un nouvel album de dark ambiant, « Isolate ».

Sur ce, bon week-end !

Il vient de geler en Enfer : le tome 2 de Tubonia est sorti !

Tubonia, c’est une BD basée sur le monde de Youtube devenu le royaume de Tubonia avec une apparence un peu plus médiévale. Après le premier tome sorti en novembre 2018 (oui, près de 4 ans !), un Ulule avait été lancé.

Le titre du deuxième tome est La « Flamme d’Agorytme ». Prévu à l’origine pour janvier 2021, il aura fallu 18 mois de plus de travail acharné du duo Le Dessinator et Florianks. Le copieux quatrième de couverture nous annonce la couleur :

Le viouveur Anthox Colle-à-bois a réalisé son rêve en construisant sa propre cité, devenant ainsi tubonien !

Sir Gibsy quant à lui, malgré ses nombreuses remises en question, peine à faire évoluer la sienne et déprime en voyant celle d’Anthox être déjà plus grande que la sienne.

Afin de le réconforter, ce dernier l’inscrit au tournoi de la Flamme d’Agorytme, événement prestigieux au cours duquel des tuboniens des 4 coins du royaume s’affrontent pour tenter de remporter la Flamme d’Agorytme.

Le vainqueur pourra alors hisser cet artefact magique sur la plus haute tour de son fief. Durant une année entière, il s’embrasera et brillera tel un phare dans la nuit, visible par tous les viouvers du royaume, qui se précipiteront dans la cité du tubonien victorieux. Plus susceptible d’y devenir citoyen, ils la feront grandir. La solution idéal pour Sir Gibsy !

De son côté le mage Absol se rend dans la cité de son ami Saint Douidoui pour disputer une partie d’échecs, mais constate rapidement que les agissements étanges de ses citoyens qu’il décide de suivre…

On retrouve ici le style du Dessinator toujours aussi agréable à lire. L’histoire du tournoi me fait penser au premier arc de Saint Seiya avec le tournoi disputé par les chevaliers de bronze pour décrocher l’armure d’or du Sagittaire.

Je dois dire que je n’ai lu que les premières pages pour le moment. On est face à une BD qu’on peut qualifier de « pousse à la lecture ». Je compte bien me reserver une ou deux heures cet après-midi pour connaitre la fin du tome.

Petit aveu : je ne croyais jamais recevoir le tome 2 de Tubonia, surtout avec le retard pris.

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier mercredi de septembre 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Une distribution qui a mis du temps à arriver, j’ai nommé la Ubuntu (au sens originel du terme) de la Slackware Linux, la Salix 15.0. Plus d’infos sur les notes de publication.
  • Y a vraiment des jours on se demande ce que fume les développeurs du logiciel libre. Souhaitez la bienvenue à lsd (comme la drogue hallucinogène), un ls amélioré.

Côté culture ?

Gee, papa de la série GKND propose la BD SuperFlu sous forme électronique ou papier. Plus d’infos sur le site de Gee.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier vendredi de septembre 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Un sacré retour en grâce. Le projet anciennement connu sous le nom d’Ubuntu Unity Remix est désormais une saveur officielle d’Ubuntu à compter de la version 22.10. Plus d’infos sur « It’s FOSS news ».
  • Vous ne jurez que par les logiciels recompilés et Gentoo est trop facile ? Alors la version 11.2 de Linux From Scratch est pour vous.
  • La DGLFI de la semaine : Metis Linux, une base ArtixLinux avec dwm. Pour les vrais linuxiens, ceux qui ne jurent que par les interfaces minimalistes à la fvwm des années 1990.

Côté culture ?

Olivier Saraja vient de publier sa dernière création aux éditions du 38, intitulée « Séculaires ». Plus d’infos sur la page dédiée aux éditions du 38.

Sur ce, bon week-end !

Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 47 : la purge des sitcoms AB production (1989-1997)

Dans l’épisode 46 de la série des « mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970 », je parlais de la première sitcom française, « Maguy ».

5 ans plus tard, dans les années 1990-1991, les premières sitcom d’AB Productions – qui produisait aussi sauf erreur de ma part le Club Dorothée – arrivent. Que ce soit « Salut les Musclés » (1989-1994) ou « Premiers Baisers » (1991-1995), ou encore le cultissime « Hélène et les garçons » (1992-1994), les sitcoms AB pullulent.

Liste non exaustive ?

  • « Le miel et les abeilles » avec Désiré Bastaraud (Giant Coocoo) qui a été un acteur de films pour adultes
  • « Les (nouvelles) filles d’à côté »
  • « La croisière Foll’Amour »
  • « La philo selon Philippe »
  • « Pour être libre » avec les « 2Be3 », groupe iconique de l’époque des boys band.

Il doit en manquer pas mal, vu que les séries en question étaient produites à la chaîne. Cependant se dire que la série la plus connue n’a connue que 3 saisons, ça fait bizarre. Et soyez honnêtes… Pour les personnes ayant connu cette période, cela ne vous est jamais arrivé de tomber sur un épisode par hasard ?

J’ai bien ma petite réponse, mais je la garde par devers moi 🙂

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce troisième mercredi d’août 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Pour finir le billet, le dernier épisode des tutos à la con de Tonton Fred, avec des morceaux de Gnome dedans.

Sur ce, bonne fin de semaine !

Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 46 : Maguy, la première sitcom française.

Nous sommes en 1985. Les sitcoms sont déjà connues en France avec entre autres « Ma sorcière bien aimée » (Bewitched) ou encore « Happy Days ».

Cependant, des créateurs de série veulent produire la première sitcom française. Ce sera « Maguy », inspiré du sitcom américain « Maud ».

Au casting, on retrouve entre autres Rosy Varte (Maguy), Jean-Marc Thibaut (Georges Bossier), Henri Garcin (Pierre Bretteville) et Marthe Villalonga (Rose Le Plouhannec). La sitcom se déroule dans la ville imaginaire du Vézinet (avec un Z), et on suit les aventures de Maguy, quincagénaire mariée en troisième noce avec Georges, directeur du magasin d’életroménager « Boissier Maxi Discount ».

Continuer la lecture de « Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 46 : Maguy, la première sitcom française. »

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier mercredi d’août 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Prenez une dose de metal progressif, une de post-metal, une dose de stoner, secouez le tout longuement. Vous obtiendrez le premier album « LP01 » des parisiens de Homecoming.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier samedi de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Vous aimez OpenMandriva ? Bonne nouvelle pour vous, la technical preview – une version alpha ? – 1 de la version 5.0 de la distribution est disponible.
  • Fan de casse-tête comme Tetris et Columns ? Un jeu pour Amstrad CPC est en cours de développement. Son nom ? « CPC Jewels ». Espérons qu’une version numérique sorte en plus de la version en cassette.
  • Dans la série « projets complètement fous », je demande C64OS, un OS en mode « graphique » pour le Commodore 64 de base.

Côté culture ?

Sur ce, bon week-end !

Décidément, l’écriture revient à triple galop.

Le lundi 18 juillet, je parlais de la publication de « Ah, chat alors » qui avait été le projet M le temps que je l’écrive.

En plus d’Atramenta avec des versions epub et pdf, il est disponible à l’inabordable prix de 0,99€ sur Amazon. Uniquement en format électronique, le texte n’est pas assez long pour faire une version papier.

C’est en fouillant dans mes archives de textes entamés mais en pause pour une durée inconnue, que j’ai retrouvé un texte commencé en 2018 et dont j’avais oublié jusqu’à l’existence.

La mémoire est très sélective par moment. Du nom de code « Projet C », il est actuellement constitué de 41 pages écrites avec la police Liberation Serif en 12 points et un interligne de 1,5 lignes.

Ce qui fait une dizaine de pages de plus que « Ah, chat alors ». Pour le moment, je n’en dirait pas plus. Je profite que mon inspiration soit au beau fixe pour continuer à travailler sur ce projet. Date de publication prévisionnelle ? Premier semestre 2023 pour le moment. Tout dépendra de mon inspiration, de mon temps libre et du courage à me poser devant mon clavier pour écrire les 1000 mots ou 3 pages quotidiennes.

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce troisième mercredi de juillet 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Sur ce, bonne fin de semaine !

Projet M : suite et fin.

Dans un billet de janvier 2022, je parlais du projet M, un court texte humoristique.

Je disais ceci concernant ses ventes potentielles :

[…]Il est vrai que j’espère que ce court texte aura le mérite de battre mon record de vente de ma précédente oeuvre qui a dû atteindre 10 copies physiques et 15 numérique.[…]

Cependant, avec sa petitesse (à peine une trentaine de pages), il n’est pas envisageable de faire une version papier. J’ai déposé le texte sur Atramenta, et je pense le publier aussi sur Amazon, une fois que j’aurai « antidoté » le texte, au prix symbolique de 0,99€ en numérique uniquement.

Le nom final est « Ah, chat alors » et voici le quatrième de couverture :

Que pensent les chats ? Comment vivent-ils auprès des humains ?

Un court texte plein d’humour et de sarcasmes tente d’y répondre.

Pour la version sur Amazon, je compte m’en occuper d’ici la fin du mois de juillet, le temps de trouver le courage nécessaire pour effectuer la dernière relecture, celle grammaticale et orthographique.

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce chaud mercredi du mois de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Encore une découverte de Stéphane, « Sunir » de IANAI. Un mélange de Dead Can Dance et de Heilung. Du très bon qui me ferait acheter l’album dans sa seule version qui existe, en numérique.

Pour finir, une petite vidéo de Bubble Shooter… Jusqu’au niveau 4, ça va… Ensuite ? Sans commentaire 🙂

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce deuxième samedi de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Pour finir, une petite gâterie, un épisode des pitreries du libre pas piqué des hannetons.

Sur ce, bon week-end !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer