En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier samedi de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien cette semaine, désolé 🙁

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier vendredi de juin 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Fan de KDE ? De distributions cousines d’Archlinux ? Alors la KaOS 2202.06 est pour vous.
  • Vous avez besoin d’un OS dédié à un serveur NAS ? TrueNAS 22.02.2 est pour vous.
  • Dans la série « on ne se creuse pas trop la tête », je demande le jeu Y.A.S.I.C (Yet Another Space Invaders Clone) pour le Commodore Vic20 équipé d’une extension mémoire de 16 Ko.

Côté culture ?

Vous aimez la folk chantée en français ? Dans ce cas, jetez un oeil vers l’EP « Les vies de François ». Et si vous voulez un lien direct vers l’EP sur Spotify, c’est ici.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce pluvieux vendredi de juin 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Fan de clinquant dans le monde linuxien ? La Deepin 20.6 est arrivée pour vous satisfaire.
  • Fan de distributions novatrices en terme de gestion des logiciels installés ? La NixOS 22.05 vous conviendra parfaitement.
  • Fan de distributions qui se disent légère et sont aussi lourde qu’une éléphante enceinte ? Alors dans ce cas, la LinuxLite 6.0 est pour vous.
  • J’adore quand des jeux sont étendus. En fin d’année 2021, j’avais parlé du casse-tête pour Commodore 64, « Tenebra ». Son créateur vient de proposer une version « extended » avec 6 nouveaux niveaux pour un total de 31. Bon courage avec le niveau 26 🙂

Côté culture ?

La chanteuse d’Heligoland vient de sortir un album en duo avec le compositeur Pepo Galan. L’album s’intitule « The Sweet Wait ».

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier vendredi de mai 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

  • Vous aimez le rock, mélangé à du post-rock et du metal progressif ? Alors le groupe orléanais Orpheum Black et son premier album « SEQUEL(S) » est pour vous.
  • Vous préferez le rock progessif avec une dose de post-rock ? Le premier album des The Onirist, intitulé « Seventh Son » est pour vous.

Sur ce, bon week-end !

Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 31 : Le navigateur web Arachne.

S’il existe bien deux douzaines de navigateurs web en mode graphique (Mozilla Firefox, Google Chrome, Opera, Vivaldi, Brave, Gnome Web, Konqueror, Falcon, Microsoft Edge, Safari, etc.), le monde des navigateurs web en ligne de commande est assez réduit. En gros – et en simplifiant largement – c’est le duo links / elinks qui mène la danse.

Cependant, ce serait oublier un autre navigateur, dédié à MS-DOS (et son clone libre FreeDOS), c’est Arachne Web Browser.

La version 1.99 est sorti fin 2021, uniquement pour MS-DOS, les versions plus anciennes étant disponibles pour le monde linuxien.

À l’image des navigateurs web modernes, il propose un système d’extensions avec des entrées plus ou moins variées.

Cependant, le mieux, c’est de le montrer en action. J’ai donc installé un FreeDOS 1.3 dans VirtualBox et j’ai rajouté avec fdimples le navigateur web Arachne. J’ai ensuite lancer le script setup.bat pour le configurer avant de faire l’enregistrement de la vidéo.

Vous l’avez vu, le navigateur souffre de pas mal de limitations (pas de support https natif, ni de javascript), mais pour les vieux sites statiques, ça peut toujours donner quelques résultats intéressants. Quoiqu’il faut vraiment le vouloir pour naviguer sur internet depuis un MS-DOS ou un FreeDOS.

Tous les goûts sont dans la nature, non ? 🙂

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce chaud samedi de mai 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien cette fois.

Sur ce, bonne fin de week-end !

Que deviennent les installateurs automatisés en ligne de commande pour Archlinux ?

Cela fait longtemps que je n’ai plus parlé d’informatique libre sans parler de ses travers aussi comiques que contre-productifs. Étant archlinuxien de la pointe des cheveux jusqu’aux orteils, je pense pouvoir m’exprimer dessus sans être traité de tous les noms… Mais on ne sait jamais après tout 😀

Mais d’abord, revenons sur une vérité trop souvent oubliée : « Le plus dur avec Archlinux, ce n’est pas l’installation, mais la maintenance en vie de l’ensemble. »

Ah, l’installation. Outre les projets graphiques comme EndeavourOS, il existe des scripts d’automatisation de l’installation, que l’on prenne l’outil fourni sur les images ISO depuis le mois d’avril 2021, ou encore le projet plus récent de Rawleenc dont j’avais déjà parlé en octobre 2021.

L’outil officiel s’est bien développé et je dois dire que j’ai été agréablement surpris, mis à part le fait qu’il faille passer par le chroot pour configurer la bonne locale du système installé. Adrien Linuxtricks qui avait parlé de l’installateur et qui a ouvert un bug a été ma source pour montrer l’installation « corrigée ».

Continuer la lecture de « Que deviennent les installateurs automatisés en ligne de commande pour Archlinux ? »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ du deuxième dimanche de mai 2022…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Le groupe français de folk The Orchid vient de sortir son premier album, « Les embellies ».

Sur ce, bonne fin de week-end !

Vieux geek, épisode 330 : Mozilla Firefox 1.0, celui qui relança la diversité dans le monde des navigateurs internet.

En ce mois de mai 2022, on a fêté la sortie de Mozilla Firefox 100. Son lointain ancêtre, Mozilla Firefox 1.0 est sorti en novembre 2004. À l’époque, Internet Explorer 6.0 règne en tyran sur le monde des navigateurs, avec une part de marché qui frôle les 95%.

La première guerre des navigateurs avait été gagnée par Microsoft grâce à l’encastrage d’Internet Explorer dans MS-Windows et aussi par la faible qualité de Communicator 4.x de Netscape.

Les choses ont commencé à changer avec la sortie de Mozilla Firefox 1.0 en novembre 2004. Ne me souvenant plus très bien de l’apparence générale du premier panda roux, j’ai voulu le faire revivre le temps d’une vidéo.

Après de nombreux déboires techniques, j’ai dû me replier sur un MS Windows 98SE émulé dans PCem. Mes tentatives d’utiliser MS-Windows XP s’étant toutes plantées. Mais trève de bavardage, place à une poignée de minutes nostalgiques avec Mozilla Firefox 1.0.

L’interface générale a bien changé en l’espace de 17 ans et demi. Mais au moins, les préférences étaient joliment présenté et le thème général avait son cachet. Pour les personnes qui comme moi on connut le premier Mozilla Firefox, la nostalgie a sûrement pris le dessus. Mais c’est la vie après tout !

En vrac’ de fin de semaine…

Petit en vrac’ en ce dernier vendredi d’avril 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Fan de jeu de stratégie temps réel ? Une réécriture de Dune 2 dénommée « Dune II – The Maker » pour les ordinateurs modernes vient d’arriver en version 0.70. Intéressant, surtout si on ne retrouve pas sa copie du titre original de Westwood Studio.
  • La DGLFI de la semaine, la Rolling Rhino Remix qui veut transformer la branche de développement d’Ubuntu en une rolling release…
  • Un excellent jeu à prix libre pour Commodore 64 où l’on doit diriger un personnage avec une bande son musicale qui envoie du bois, c’est « We Are Stardust » de Megastyle.

Côté culture ?

Après l’excellent jeu vidéo, voici la bande originale du jeu, « We Are Stardust » par Lukash. Idéal si vous aimez les chiptunes et autres musiques typique des années 1980 en informatique.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier mercredi d’avril 2022. Je n’ai pas beaucoup de temps libre en ce moment pour m’occuper du blog 🙁

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien cette fois ci.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en cette veille du premier tour de l’élection présidentielle 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Vous ne jurez que par Linux From Scratch ? Alors la dernière version de NuTyX en date, la 22.04.1 est pour vous.
  • Vous avez un Raspberry Pi ? La dernière version de Raspberry Pi OS, basée sur Debian Bullseyes est disponible.
  • Archlinux est votre distribution de coeur ? Dans ce cas, le projet EndeavourOS (qui propose une Archlinux assez propre) propose une mise à jour de son installateur, la version Apollo. Plus d’infos sur les notes de publication.

Côté culture ?

Le 9 avril 2022, Agnès a fêté les 10 ans de son blog, « Destination Passions ». Comme le temps passe vite.

Sur ce, bon week-end !

Gnome 42 sur Archlinux testing ? Une migration avec la casse habituelle :)

Ce matin, lors de la recherche matinale de mises à jour, j’ai eu droit à un pavé avec Gnome 42 dans le lot. Je me suis dit que j’allais avoir la casse habituelle, celle des extensions que j’utilise à savoir :

  • L’icone de notification de Pamac
  • La météo affichée à côté de l’heure
  • L’extension qui propose la zone de notification
  • L’extension gsconnect, même si je ne l’utilise pas actuellement.

Et en effet, ce furent les éléments qui ont explosés en vol, même si j’ai résolu deux problèmes, l’extension gsconnect n’étant pas une trop grosse perte pour le moment. Pour la zone de notification, j’ai juste récupéré le PKGBUILD du paquet gnome-shell-extension-appindicator.

J’ai ensuite modifié le PKGBUILD pour qu’il compile sa version 42. Une installation et un duo déconnexion et reconnexion plus tard, la zone de notification fonctionnait à nouveau.

Continuer la lecture de « Gnome 42 sur Archlinux testing ? Une migration avec la casse habituelle 🙂 »

Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 30 : Orchid Linux, une gentoo simplifiée.

J’avais promis que je ne parlerai plus de distributions GNU/Linux. J’ai presque tenu parole depuis mon départ de Youtube, en novembre 2018, soit bientôt 3 ans et demi.

Mais c’est en farfouillant le forum du blog de Seb alias Passions GNU/Linux que je suis tombé sur un fil qui a titillé ma curiosité. Un projet un peu fou – car il faut avoir un certain grain de folie douce pour proposer une « nouvelle » distribution GNU/Linux de nos jours, surtout avec la maturité des projets déjà existants dans le domaine.

Le projet en question, c’est Orchid Linux. C’est en gros une Gentoo avec une installation prémachée au niveau des environnements de bureau existants.

Ce n’est pas une distribution à part entière – dixit la poignée de personnes derrière le projet – mais un enrobage de Gentoo. En gros, pour avoir une Orchid Linux avec Gnome, au lieu de passer une bonne journée à faire compiler l’environnement, on peut avoir l’ensemble en place en une quinzaine de minutes.

Continuer la lecture de « Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 30 : Orchid Linux, une gentoo simplifiée. »

Et si la cause principale de la non-démocratisation du logiciel libre était lié à autre chose qu’au logiciel ?

J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer mon point de vue sur la maturité des distributions GNU/Linux (deux parmi les plus vieilles fêteront leur 30 ans en juillet et août 2023 à savoir Slackware et Debian) ou encore sur celle des environnements de bureau, les deux principaux ayant au minimum 24 à 25 ans en cette année 2022. Oui, je parle bien du duo Gnome et Plasma.

Si on reste dans les grands noms, avec un noyau Linux récent, dans 90% des cas installer un environnement linuxien se passe sans trop de problèmes, mis à part avec Nvidia et ses pilotes qui sont parfois sources de calvitie précoce.

Avec le projet Steam Deck, Valve veut pousser à l’adoption d’une console basée sur une distribution GNU/Linux avec le support du magasin en ligne Steam. Je leur envoie tous mes voeux de réussite, mais je crains que le projet ne soit parasité par des projets pour utiliser une distribution alternative à celle proposée par défaut et ne rendent les efforts vains.

Le logiciel manque de maturité au niveau de l’ergonomie. Évidemment, travailler dans un secteur qui définit les grandes lignes d’un logiciel, comment placer les icones, que mettre dans la barre de titres, c’est pas franchement sexy.

Le monde du libre a d’excellents logiciels, mais ceux-ci parfois sont moins utilisés car l’ergonomie générale est plutôt moyenne. En dehors des gros projets comme LibreOffice par exemple, l’ergonomie, elle passe à la trappe au pire ou au mieux elle est considérée comme la cinquième roue du carrosse.

Continuer la lecture de « Et si la cause principale de la non-démocratisation du logiciel libre était lié à autre chose qu’au logiciel ? »

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer