Merci Archlinux pour la glibc 2.36…

J’adore Archlinux – sinon cela ne ferait pas 13 ans que je l’utilise en démarrage simple – même avec ses travers comme d’avoir certaines technologies un peu à l’avance.

Il y a bientôt 12 ans, j’avais piqué une colère avec l’arrivée de Python 3.0 en avance sur le reste du doucéreux monde des distributions GNU/Linux.

Plus récemment, c’est l’arrivée de la glibc 2.36 qui a provoqué quelques problèmes. Un en relation avec Qemu corrigé par un patch que j’ai rajouté à mon paquet AUR qemu-git. Mais le bug le plus laxatif – de mon point de vue – c’est un bug qui bloque la compilation de Mozilla Firefox et Mozilla Thunderbird.

C’est ainsi que j’ai rapporté un bug. Au début j’ignorais que c’était en relation avec la glibc 2.36, penchant plus pour un bug du compilateur utilisé, clang.

Quelle ne fut pas ma surprise quand j’appris que c’était un bug lié à la glibc. Côté importance du bug, on tape dans le lourd.

Bien qu’au moment où j’écris cet article, les deux patchs correctifs ne sont pas encore intégrés dans le code source de Mozilla Firefox, cela montre qu’il n’y a pas de petits bugs… Après il y aura des personnes qui par fainéantise ou par un niveau d’anglais trop faible ne rapporte pas des bugs. Cela est dommageable.

J’aurais pu me mettre en colère…

… mais finalement, je vais passer tous mes ressentiments en restant aussi calme que c’est possible. Ça ne sera pas facile.

J’avoue que si je vais quotidiennement sur distrowatch, c’est pour connaitre l’arrivée de nouveaux projets qui pour la plupart ne souffleront pas leur première bougie.

C’est ainsi que j’ai pu constater en cette fin de première semaine du mois d’août, deux distributions que l’on peut ranger sans aucun problème dans le cadre général des DGLFI.

La première ? AaricKDE, ajoutée à la liste d’attente le 18 juillet et la FreedomOS, ajoutée le 5 août.

Continuer la lecture de « J’aurais pu me mettre en colère… »

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier mercredi d’août 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Prenez une dose de metal progressif, une de post-metal, une dose de stoner, secouez le tout longuement. Vous obtiendrez le premier album « LP01 » des parisiens de Homecoming.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier samedi de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Vous aimez OpenMandriva ? Bonne nouvelle pour vous, la technical preview – une version alpha ? – 1 de la version 5.0 de la distribution est disponible.
  • Fan de casse-tête comme Tetris et Columns ? Un jeu pour Amstrad CPC est en cours de développement. Son nom ? « CPC Jewels ». Espérons qu’une version numérique sorte en plus de la version en cassette.
  • Dans la série « projets complètement fous », je demande C64OS, un OS en mode « graphique » pour le Commodore 64 de base.

Côté culture ?

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce troisième mercredi de juillet 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Sur ce, bonne fin de semaine !

« Lykia – The Lost Island », un Zelda pour Commodore 64 de haut vol.

En fin d’année 2021, je parlais de l’excellent clone de Zelda « Briley Witch Chronicles » sortit pour le Commodore 64 (ainsi que pour Vice et le duo C64Mini / 64Maxi).

En attendant que le deuxième épisode des aventures de Briley sorte, un autre clone de Zelda appellé « Lykia – The Lost Island » vient de sortir, créée par l’équipe de Pulsar. Il existe aussi une version pour le Commodore Plus 4.

Côté quantité, il n’y a pas de quoi être déçus. Outre la version numérique gratuite, la numérique payante et la future version cartouche à venir chez Psytronik Software et Protovision.

On y joue le rôle de Nora, 16 ans qui à la suite de la demande de sa maman de lui amener un « apogy fruit » se trouve embarqué dans diverses aventures.

Continuer la lecture de « « Lykia – The Lost Island », un Zelda pour Commodore 64 de haut vol. »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce deuxième samedi de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Pour finir, une petite gâterie, un épisode des pitreries du libre pas piqué des hannetons.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier mercredi de juillet 2022..

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Amateur de base Slackware Linux ? Le tout sous format de live ? Alors, jetez un oeil du côté de Porteus 5.0.
  • La DGLFI de la semaine : prenez une base Debian, rajoutez-y votre environnement préféré. Proposez l’ensemble sous la forme d’une image ISO SystemBack. Secouez le tout et vous aurez la Lion Linux.
  • Est-il possible de faire un shoot’em’up dans les 3,5 Ko de la mémoire du Vic 20 ? La réponse est oui avec Galaxian Sleena.

Côté culture ?

Si vous aimez les musiques créées pour Sid, le circuit son du Commodore 64, le dernier opus de MASTER BOOT RECORD, « PERSONAL COMPUTER » sera pour vous. Merci à Stéphane pour la découverte.

Sur ce, bonne fin de semaine !

Au bout de 7 mois, quel bilan d’utilisation pour mon Commodore 64 de 1985 ?

Comme je le précisais dans un article de décembre 2021, j’avais gracieusement reçu un Commodore 64 modèle « huche à pain ». Fourni nu : pas de cable d’alimentation, ni de cable vidéo.

J’avais donc sur les conseils du donateur de l’ordinosaure acheté une alimentation neuve chez c64psu.com.

J’avais complété l’équipement avec une carte SD2IEC pour charger plus facilement des jeux depuis une carte SD. Puis une cartouche de chargement rapide Final Cartridge III+.

Quel bilan à l’utilisation ? Malgré le fait que la mise en place demande 5 bonnes minutes pour brancher tous les cables, vérifier que la carte SD est bien insérée, idem pour la cartouche de chargement rapide, je prends un malin plaisir à redécouvrir certains titres plus ou moins récents sur mon vrai C64. Il ne me manque qu’une cartouche à la Kung Fu Flash pour les titres n’étant disponibles en format cartouche.

Continuer la lecture de « Au bout de 7 mois, quel bilan d’utilisation pour mon Commodore 64 de 1985 ? »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier samedi de juillet 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien cette semaine, désolé 🙁

Sur ce, bon week-end !

Superflu Riteurnz, le retour :)

J’ai déjà eu l’occasion de le dire, j’aime les jeux d’aventures, qu’ils soient textuels ou graphiques. Il y a un an et demi, je parlais de la première démo de Superflu Riteurnz, créée par Gee, papa des bandes dessinées GKND entre autre.

Le 27 juin, Gee a annoncé la disponibilité d’une nouvelle démo avec une ergonomie plus intuitive que dans la première démo. Comme l’a signalé Gee sur mastodon, il y a un bug qui bloque l’accès à une partie du jeu, bug facilement contournable.

J’ai donc fait chauffer OBS, Shotcut (qui a remplacé KDEnlive suite à un bug bizarre) pour vous concocter la petite vidéo de « longplay » de la deuxième démo du jeu.

Dans cette courte démo, il y a tellement de clins d’oeil à la culture geek que faire la liste exhaustive serait difficile.

J’ai noté :

  • Le buste GNU
  • La malédiction des clés USB que l’on branche toujours dans le mauvais sens au départ
  • La place d’immatriculation de la FluMobile
  • La façon de remettre sur pied l’ordinateur

Je vous laisse découvrir le reste. Sans oublier un humour toujours présent avec Sophie qui est un brin désabusée par Harpagon Lonion alias SuperFlu.

Gee pense qu’il aura fini le jeu pour la rentrée, voire la fin de l’année. Ce serait sympa comme cadeau de Noël 🙂

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier vendredi de juin 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Fan de KDE ? De distributions cousines d’Archlinux ? Alors la KaOS 2202.06 est pour vous.
  • Vous avez besoin d’un OS dédié à un serveur NAS ? TrueNAS 22.02.2 est pour vous.
  • Dans la série « on ne se creuse pas trop la tête », je demande le jeu Y.A.S.I.C (Yet Another Space Invaders Clone) pour le Commodore Vic20 équipé d’une extension mémoire de 16 Ko.

Côté culture ?

Vous aimez la folk chantée en français ? Dans ce cas, jetez un oeil vers l’EP « Les vies de François ». Et si vous voulez un lien direct vers l’EP sur Spotify, c’est ici.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce très chaud samedi de juin 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Il arrive parfois de très bonnes choses, comme l’arrêt du support d’Internet Explorer qui fut le grand vainqueur de la première guerre des navigateurs. Quoique 27 ans après sa première version dans Microsoft Plus! pour MS-Windows 95, il était temps de débrancher la prise.
  • La DGLFI de la semaine, découverte via la chaine d’Adrien Linuxtricks, un projet du nom d’Archlinux GUI. En gros, c’est une archlinux – personnalisée ou pas – s’installant avec Calamares. Pourquoi cela me rappelle EndeavourOS ?

Côté culture ?

Découvert via le blog de Stéphane, un groupe inspiré Opeth du nom de Luna’s Call et dont l’album s’intitule « Void ».

Pour conclure, une vidéo pour montrer l’archlinuxisation d’une EndeavourOS, le tout en un peu plus de 8 minutes.

Et concernant l’excellent casse-tête pour Commodore 64, « Tenebra Extended », la solution des niveaux 29 et 30 sur 31. Le dernier niveau ? Un jour peut-être 😀

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce chaud mercredi de juin 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Rien 🙁

Pour finir, une petite vidéo concernant Brain Break, avec la solution des 4 premiers niveaux. Ça monte rapidement en difficulté…

Autre vidéo, celle montrant les solutions des niveaux 26 à 28 du jeu « Tenebra Extended ».

C’est tout pour cette fois.

Sur ce, bonne fin de semaine !

Petite anecdote de dépannage informatique :)

Une petite anecdote qui m’est arrivée récemment. Quand Tux’n’Vape était encore un projet actif, vers mars 2018, j’avais installé chez une amie la distribution sur deux ordinateurs : un fixe vieux de 5 à 6 ans et un portable à la batterie complètement morte.

Outre le fait que c’était largement plus rapide que le MS-Windows 10 installé auparavant, cela a permis à mon amie de ne pas sortir un chèque pour s’équiper de matériel plus récent. Même si cela arrivera un jour, la migration avec une distribution GNU/Linux aura aidé à faire quelques économies.

Même si j’avais dû me déplacer l’année dernière pour un problème de démarrage explosé en vol – c’était un problème lié à une versions spécifique de mesa – chaque fois que j’ai eu à la dépanner techniquement ou sur le plan pratique, je l’ai fait à distance.

Dimanche après-midi, je reçois un coup de fil d’appel à l’aide. L’écran de connexion ne prend plus en compte les mots de passe. Après quelques tentatives infructueuse, on finit par se dire que le plus simple sera que je vienne en personne pour débloquer la situation. Je n’étais pas très joyeux à l’idée de me taper plus de 400 km aller et retour en l’espace de 48 heures.

Continuer la lecture de « Petite anecdote de dépannage informatique 🙂 »

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer