« Pieces II », un excellent clone de Puzznic pour Commodore 64.

Je vois déjà certaines personnes arriver en se plaignant que je parle d’une nouveauté dans le domaine des jeux de réflexion sur ordinosaures. Avec « Pieces II », on se trouve face à un énième clone de Puzznic, un jeu sorti en 1990. Le principe est simple.

Dans chaque tableau, il faut nettoyer les objets sachant que dès qu’une paire est constituée, les objets disparaissent. Vous imaginez bien que certains niveaux ont des objets en nombre impair, juste pour vous faciliter le transit intestinal.

J’oubliais la cerise sur le gâteau : vous avez un temps limité pour finir chaque niveau. Heureusement qu’il existe des codes pour aller directement à un niveau précis.

Le jeu est librement téléchargeable chez Psytronik. À quoi ressemble-t-il ? Et bien, une petite vidéo pour vous le montrer en action.

Si on en croit la page du jeu, il y a quelques 200, oui 200 niveaux pour vous torturer les méninges. Rien que d’y penser, j’ai une bonne migraine qui se pointe à triple galop. C’est un excellent jeu de réflexion qui vous fera vous arracher les cheveux par poignées entières.

Je ne l’ai pas encore testé sur mon vrai Commodore 64, mais il n’est pas impossible que je cède à la tentation.

Bonne chance aux personnes qui tenteront l’aventure de « Pieces II »… Heureux de vous avoir connu avec toute votre santé mentale 🙂

Tenebra 2, le retour du casse-tête sur Commodore 64 et Plus4.

Je dois dire que s’il y a bien un genre de jeu qui me parle, ce sont ceux qui mélange exploration et puzzles à résoudre… Sans limite de temps, c’est plus agréable 🙂

Dans le petit monde de la scène rétroludique consacré au Commodore 64, il y a un développeur du nom d’Haplo qui a décidé en cette fin du mois d’octobre 2022 de sortir la suite de « Tenebra » qui m’avait déjà fait m’arracher les cheveux par poignées. Son nom ? « Tenebra 2 » sous-titré « A dark adventure in 35 chapters » qu’on peut traduire par « une aventure sombre en 35 chapitres)

J’avais déjà parlé du premier Tenebra en décembre 20J’avais déjà parlé du premier Tenebra en décembre 2021 et il était sorti en version complète en janvier 2022.21 et il était sorti en version complète en janvier 2022.

On reprend donc le rôle de cet explorateur qui a peur du noir pour une série de 35 niveaux à la difficulté croissante. Au moment où je rédige cet article, je suis resté au niveau 33, et il est franchement dur.

Continuer la lecture de « Tenebra 2, le retour du casse-tête sur Commodore 64 et Plus4. »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier vendredi d’octobre 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Le groupe anglais Happy Endings vient de sortir un nouveau titre, « Last Days Of November ».

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce chaud mercredi de juin 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Rien 🙁

Pour finir, une petite vidéo concernant Brain Break, avec la solution des 4 premiers niveaux. Ça monte rapidement en difficulté…

Autre vidéo, celle montrant les solutions des niveaux 26 à 28 du jeu « Tenebra Extended ».

C’est tout pour cette fois.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce beau vendredi de juin 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien pour cette fois.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce troisième samedi de mars 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien pour cette fois.

Un petit complément à l’article consacré à Microsoft Bob :

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Petit en vrac’ en ce troisième mercredi de février 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Nouvel épisode du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la cinquième heure du jeu.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce mercredi de février 2022, veille de mes 48 bougies.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Alwaid après son financement participatif bouclé de justesse a mis en précommande son troisième album, « Twelve Daemons » dont la date de sortie est prévue pour début juin 2022.

Pour finir ce billet, la suite du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la deuxième heure du jeu.

Sur ce, bonne fin de semaine !

« Tenebra », suite et fin.

Dans une billet du 14 janvier 2022, je revenais sur l’excellent casse-tête « Tenebra » sorti pour Commodore 64 et Plus/4 (sans oublier Vice).

Je m’étais lancé dans une quête assez simple dans le principe : montrer les solutions idéales pour les 25 niveaux peuplant le jeu.

Dans le précédent billet, j’avais terminé les 15 premiers niveaux. Dans le « en vrac’ de fin de semaine » du 15 janvier 2022, j’avais rajouté les niveaux 16 à 20.

Après une bonne prise de tête et un entrainement préalable à l’enregistrement, voici donc les 5 derniers niveaux, et vous verrez à quel point certains niveaux de fin sont quand même assez vicieux, spécialement le dernier avec ses deux wagonnets…

Je dois dire que j’apprécie vraiment ce genre de torture de méninges qui n’ont pas besoin de la dernière carte nVidia pour fonctionner. Ensuite, je peux très bien comprendre que certaines personnes préfèrent les bons vieux FPS.

Cela m’arrive aussi, mais quand je tombe sur un titre de cette qualité dans le monde de la rétro-informatique, je ne boude pas ma joie.

Vieux Geek, épisode 248 : Rescue Rover, un casse-tête développé par id Software.

Dans un article précédent, j’évoquais les premiers jeux publiés par les deux John, Carmack et Romero, publié dans le cadre de l’offre Gamer’s Edge de Softdisk. Quand id Software est né, un contrat liait le jeune studio à Softdisk. Ils devaient leur fournir un certain nombre de titres, et le casse tête « Rescue Rover » sortit en 1991 en faisait partie.

L’histoire est simple : le chien Rover se fait kidnapper régulièrement par des robots. On doit le récupérer en résolvant des niveaux de plus en plus complexe, proposant des lasers qu’il faut diriger, des caisses à pousser, des clés à récupérer, le tout sans se faire prendre par les robots qui peuplent le niveau.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 248 : Rescue Rover, un casse-tête développé par id Software. »

Vieux Geek, épisode 245 : Lemmings… Quand des animaux bêtes comme leurs pieds deviennent cultes !

Nous sommes en 1991. Psygnosis, célèbre studio de développement britannique a déjà fait parlé de lui avec des titres ultra célèbres comme Shadow of the Beast (qui poussait l’Amiga 500 dans ses derniers retranchements en 1989) décide de prendre les petits rongeurs pour un casse tête apparamment simple : le joueur doit aider la troupe de lemmings à atteindre la sortie du niveau. Le jeu est créé par les écossais de DMA Design

On y trouve plusieurs spécialisations : creuser à l’horizontale ou à la verticale ou en diagonale, utiliser un parachute, construire un escalier, arrêter les autres, voire des kamikazes au besoin.

Ce n’est pas moins de 120 niveaux en quatre niveaux de difficultés qui sont présentés au joueur, les niveaux étant joignables par des codes. Le jeu est sorti d’abord sur Amiga et PC, même sur Amstrad CPC… Ce qui est peu dire de la popularité de ces petites bébêtes dès 1991.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 245 : Lemmings… Quand des animaux bêtes comme leurs pieds deviennent cultes ! »

Clevermind, le casse-tête pour Amstrad CPC qui vous fera détester les coccinelles.

J’ai eu l’occasion de le dire plusieurs fois, j’admire la puissance de la scène Amstrad CPC plus d’un quart de siècle après la fin de la production des ordinateurs 8 bits.

En 2018, le sublime « The Shadow of Sergoth » est sorti. Kukulcan qui s’occupe du site CPC-Power est aussi un programmeur et a décidé de proposer un casse-tête au principe assez basique : Clevermind. On y joue le rôle d’une coccinelle qui a faim et qui doit manger toutes les feuilles d’un niveau.

Kukulcan s’est amusé à pondre des niveaux plus sadiques les uns que les autres… Et il y a 50 niveaux à franchir. J’ai été bêta-testeur des premières versions et je dois dire que le jeu a vraiment évolué depuis la première version de développement que j’ai reçu. Zisquier sur sa chaine youtube y a consacré deux ou trois vidéos, basé sur une version bêta avancée du jeu.

Continuer la lecture de « Clevermind, le casse-tête pour Amstrad CPC qui vous fera détester les coccinelles. »

Xalk, un diabolique casse-tête pour Amstrad CPC à la longue vie :)

J’ai déjà eu l’occasion de le dire, j’admire la vivacité de la scène de la rétro-informatique, spécialement celle de l’Amstrad CPC.

En 1990, Anthony alias Antman rencontre l’équipe d’Amstrad 100% à l’Amstrad Expo. Janvier 1991, Amstrad 100% publie le jeu sous forme d’un listing. Merci à Abandonware Magazine d’avoir archivé ce magazine.

J’avais saisi à l’époque ce casse-tête, mélange de Tetris et de Klax. Il était assez corsé côté difficulté, faut-il le préciser.

Les années passent et en 2017 l’excellent et indispensable CPC-Power annonce l’arrivée d’une version luxueuse de Xalk, proposée par Anthony alias Antman lui-même. Au menu, quelques améliorations au niveau du code du jeu – comme la gestion des lignes en diagonale et d’un fond d’écran assez bien dessiné.

Continuer la lecture de « Xalk, un diabolique casse-tête pour Amstrad CPC à la longue vie 🙂 »

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer