En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en cette fin du mois de janvier 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Alwaid, groupe de metal progressif français est dans la dernière ligne pour le financement participatif de son troisième album sur Ulule. Le financement s’arrêtera le 29 janvier 2022.

Sur ce, bon dimanche !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce deuxième samedi de janvier 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Alwaid, groupe de metal progressif français continue le financement participatif de son troisième album sur Ulule. Le financement s’arrêtera le 29 janvier 2022.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Petit en vrac’ en ce dernier mercredi de 2021.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine.

Un petit en vrac’ en cette veille de Noël.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture :

Sur ce, bonne Noêl !

En vrac’ de milieu de semaine…

Petit en vrac’ en ce premier mercredi d’hiver.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac de milieu de semaine…

Un très court billet, pour ce maussade mercredi de décembre.

Côté informatique :

Côté culture :

Petite vidéo humoristique sur les dérives du monde du libre avec le 46e épisode de la série des DGLFI :

Bonne fin de semaine 🙂

En vrac’ de fin de semaine

Minuscule en vrac’ en ce vendredi maussade du mois de décembre…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Sur ce, bon week-end 🙂

Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2016, dernier épisode, décembre 2016.

Après un mois de novembre des plus cléments, quel va être le bilan de décembre 2016 ?

8 décembre : Void Linux

Bilan : un seul billet et donc un taux de survie de 100%. C’est le mois le moins chargé de l’année 2016.

Et le bilan annuel ?

Quel bilan annuel ? En comptant les inévitables doublons, sur les 59 articles, on constate que 45 concernent des distributions encore en vie, soit 76,27% du total.

Pour 2015, comme je le disais dans l’article de décembre 2020, c’était 75% de survie. Un certain murissement que l’on constatait déjà à l’époque et qui a fait naitre la série des vidéos DGLFI.

On est dans les mêmes rapports de survie. Le bilan des distributions dont j’ai parlé en 2017 ? Peut-être, on verra bien 🙂

Ah, le distro-hopping… Quelles justifications peut-on lui apporter en 2021?

Octobre 2018. À quelques jours de mon départ de Youtube, j’ai rédigé un article assez long sur le distro-hopping et la difficulté de le justifier, surtout avec un niveau de maturité plutôt poussé dans le monde des distributions GNU/Linux.

J’écrivais ceci en 2018 :

[…]
Depuis le milieu des années 2010, les distributions « grand public » sont arrivées à un degré de perfectionnement et de ressemblance qui justifie de moins en moins le fait de sauter d’une distribution à une autre au moindre « pet de travers ».

J’ai depuis rajouté les environnements de bureau dans la liste des logiciels à la maturité certaine, même si en ce moment dans quelques milieux bien informés, cracher sur Gnome est tendance. J’ai eu aussi une période où j’ai craché sur Gnome, critiquant la tabletisation de l’interface. Mais la lenteur de l’évolution de Mate-Desktop à laquelle se rajoutent des manques criants comme un outil de renommage de masse m’a fait retourner sur Gnome.

Début novembre 2021, je parlais de ce qui restait d’intéressant au niveau de la sphère linuxienne francophone sur Youtube. C’est en suivant d’un oeil et d’une oreille distraite que j’ai appris qu’un des grands noms de la dite sphère avait fait une espèce de distro-hopping. En effet, pour diverses raisons qu’il a expliqué, Adrien a quitté Calculate Linux pour revenir sur Gentoo. Pas un distro-hopping monstre, mais pour celui qui a défendu durant des années la Gentoo précompilée qu’est Calculate, ce n’est pas anodin.

Cela m’a étonné et m’a fait me dire qu’il était parfois difficile à justifier de sauter d’une distribution à une autre.

Continuer la lecture de « Ah, le distro-hopping… Quelles justifications peut-on lui apporter en 2021? »

En vrac’ de fin de semaine

Un petit en vrac’ en cette fin de semaine du mois de novembre 2021.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Puisqu’on parle d’Archlinux GUI…

Côté culture ?

Dans le précédent « En vrac’ de fin de semaine » (daté du 15 octobre 2021), je parlais de la cassette contenant les diverses bandes sons du jeu « Attack of the Petscii Robot ». Ander Enger Jensen pour me remercier d’un service rendu m’a fait parvenir une cassette à titre gracieux.

Sur ce, bon week-end 🙂

Ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé d’Archlinux…

…je saute sur l’occasion pour parler d’un tout petit projet développé par Rawleenc. Un installateur sous la forme d’un script en Bash – un peu à l’image de l’installateur proposée sur les images ISO d’Archlinux mais en moins psychorigide. Pas difficile !

J’ai donc été contacté par Rawleenc qui me proposait de jeter un oeil à son petit projet personnel pour automatiser une installation d’Archlinux. Je sais installer une Archlinux à la main, mais il faut dire que c’est parfois rébarbatif et que si on peut s’économiser la saisie d’une bonne cinquantaine de ligne de commande (pour avoir un environnement complet), c’est toujours ça de pris.

Il y a bien sûr des projets comme EndeavourOS, Anarchy Installer, le duo ArchFI/ArchDI dans ce domaine. Mais quand j’ai pu lire sur la page du petit projet des phrases comme :

This script supports both UEFI and BIOS.

Donc un double support BIOS et UEFI ? Miam. Mais aussi des installations comme le trio d’environnement de bureaux classique (Gnome, KDE et Xfce), le support de zsh avec la configuration de GRML, ça m’a directement parlé.

Continuer la lecture de « Ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé d’Archlinux… »

Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2016, neuvième épisode, octobre 2016.

Après un mois de septembre plutôt maigre, quel va être le bilan d’octobre 2016 ?

Bilan : dix projets, trois sont morts (VeltOS, SwagArch et Chapeau), Archlinux OpenRC a été intégrée dans Artix. Donc 70% de survie. On reste dans la moyenne des mois précédents.

L’installateur automatisé d’Archlinux ? Si vous n’êtes pas anglophone…

Passez votre chemin. Depuis le mois d’avril 2021 – et non ce n’était pas un poisson d’avril – l’équipe d’Archlinux propose un installateur automatisé, basé sur Python. Il y a quelques jours, je parlais des installateurs automatisés pour Archlinux. Il ne manquait qu’Archinstall à l’appel.

J’ai pu le tester, et il souffre de plusieurs petits problèmes :

  1. Il est assez rigide au niveau du partitionnement.
  2. Les locales définies ne sont pas prises en compte à l’installation
  3. Le fuseau horaire entré n’est pas pris en compte par défaut

L’outil est intéressant mis à part cela, mais je dois dire que ce genre de limitations, inhérentes à des outils automatisées, sont un brin irritante. Surtout quand on doit les corriger en post-installation.

Mais le mieux, c’est une vidéo d’une vingtaine de minutes où je montre l’installateur en action… La vidéo aurait pu être plus longue, mais comme j’ai accès à la fibre optique, ça permet de limiter le temps d’installation 🙂

Que dire pour conclure : c’est pratique pour une installation à l’emporte-pièce, mais il lui manque la souplesse des autres installateurs dont j’avais parlé dans l’autre article. Ce sera sans moi pour le moment, en cas d’une installation à faire sur du matériel récupéré.

Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2016, huitième épisode, septembre 2016.

Après un mois d’août 2016 dans les clous, quel va être le bilan de septembre 2016 ?

Bilan : trois projets, tous en vie bien que Frugalware ne bouge plus trop. Comme pour le mois d’avril, on est dans un mois très creux. Facile d’arriver à 100% de survie dans ce cas.

En vrac’ de fin de semaine

Minuscule en vrac’ en ce dernier samedi d’août 2021.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien, la rentrée sera je l’espère un peu plus remplie. Je dois avouer que j’attends les albums de Collapse, d’Altesia et de Persona que j’ai financé durant la première moitié de l’année 2021.

Bon fin de week-end 🙂