La mort de Windows 7 en janvier 2020 ? Ce sera du 90-9-1 au final.

Le 14 janvier 2020, Microsoft débranchera la prise de MS-Windows 7 qui avait eu la lourde tâche de succéder au détesté MS-Windows Vista. En février 2014, il y a presque 6 ans au moment où je rédige ce billet, je parlais du syndrôme 631.

Je me cite :

* 6 sur 10 migreront vers une version plus récente de Microsoft Windows, soit vers la version 7 si leur machine est assez puissante, soit vers la version 8.x en achetant une nouvelle machine
* 3 sur 10 casseront leurs tirelires et iront voir chez Apple
* 1 sur 10 ira voir du coté des OS alternatifs

Je parlais de 10 utilisateurs à l’époque, étant naïf au point de croire que le monde libre bureautique avait encore une chance en 2014 de tirer son épingle du jeu. J’ai été dégrisé par l’expérience Manjaro Tux’n’Vape qui a montré que la conquête du bureau par Linux, cela n’arrivera pas à cause des éternelles guerres de clocher qui considèrent que « la distribution A est meilleure que B et qu’il faut éviter C comme la peste à cause d’un obscur point technique… »

En 2014, j’écrivais aussi cela, les 8 ans correspondant à la durée écoulée depuis la sortie de MS-Windows Vista en 2006.

Même si depuis 8 ans, des progrès énormes ont été accomplis du côté du libre, il souffre encore d’une image tenace : celle d’un monde pour fondus d’informatique, où rien ne fonctionne aussi bien sur le plan logiciel que matériel, à la logithèque faible (c’est vrai qu’il n’y a pas 14,5 millions de « zippeurs » comme pour Microsoft Windows), et qui demande de se griller la moitié des neurones à la moindre opération.

Car le nerf de la guerre, c’est de passer à l’étape de l’applicatif : la plupart des personnes sont habituées à leur Photoshop, InDesign, Illustrator – piraté ou légitime – et n’en auront rien à foutre des équivalents libres dont l’ergonomie est parfois si mauvaise qu’une gastro-entérite foudroyante serait moins douloureuse à supporter.

Continuer la lecture de « La mort de Windows 7 en janvier 2020 ? Ce sera du 90-9-1 au final. »

Comment reconnaître que l’on commence à se faire vieux ?

Cet après-midi, j’attendais mon train à la gare de Gujan-Mestras – suite à un rendez-vous – tout en remplissant des grilles de mots fléchés quand deux adolescentes de 16 – 17 ans s’approche, tout en parlant fort et de manière assez directe d’une forte envie de se soulager la vessie.

Je cite de mémoire : « J’ai la pisse au ras du c** »… Sans commentaire, non ? 😉

Bref, je reste tranquille, plongé dans mes mots flechés quand la plus téméraire des deux commencent à me parler et à m’aborder en me parlant des mots fléchés, me demandant où je descendais.

La plus timide des deux me demande timidement mon age : quand je lui dis que j’ai 36 ans, elle semble être surprise me disant qu’elle me donnait au maximum 25 ans. Ensuite, elles m’ont demandé si j’étais célibataire, si j’avais été marié, bref, de la drague en bonne et due forme.

Les trucs qui m’ont fait me sentir vieux c’est :

  1. Le vouvoiement
  2. Du monsieur à toutes les sauces

Techniquement, je pourrais être leur père, c’est surtout cela qui m’a fait rire… Et oui, elles ont 20 ans de moins que moi 🙂

Il y a une expression anglaise pour parler du démon du midi qui attaque les trentenaires finissant et les quadragénaires : « She’s half my age », ce qui donne traduit « Elle a la moitié de mon âge » 🙂

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer