Quel bilan après 5 ans et 3 mois d’utilisation de Peertube ?

J’ai quitté Youtube en tant que créateur en novembre 2018, migrant à l’époque sur peertube.fr puis sur Tux’n’Tube devenu par la suite Ourtube.

Ce que j’ai gagné en migrant sur l’alternative libre à Youtube ? Ne plus avoir à m’auto-censurer pour éviter de me prendre un strike. Une série de vidéos comme celles de « Clash Of Fredo » n’aurait jamais pu exister.

Pour l’auto-censure, je vous renvoie à cette vidéo du Joueur du Grenier sur la vidéo qu’il avait consacré à « Duke Nukem Forever ».

Si j’ai envie de dire des grossièretés, je peux les dire tranquillement sans crainte de me prendre un strike en travers de la tronche.

Continuer la lecture de « Quel bilan après 5 ans et 3 mois d’utilisation de Peertube ? »

Fallait que le message passe, allons-y gaiement :)

Depuis que j’ai quitté Youtube en novembre 2018 – et j’ai économisé un ulcère précoce ! – j’ai utilisé l’instance peertube.fr puis Tux’n’Tube devenue OurTube.

Je n’ai plus rien posté sur peertube.fr depuis plus d’un an pour une simple raison : je ne peux plus rien y poster, la sélection de chaîne à utiliser ne fonctionnant plus.

Et pourtant, je continue à avoir des abonnements à mes diverses chaînes sur peertube.fr… Abonnement bien inutile, étant donné que je poste désormais tout sur OurTube.

J’ai créé de nombreuses chaînes secondaires qui ont pris le relais de celles sur pertube.fr.

Donc, si vous voulez vous abonner aux chaines activement mis à jour, visez OurTube. Peertube.fr, sauf miracle ne sera plus alimentée.

Voila, c’était un petit message que je voulais faire passer, en espérant qu’il remonte jusqu’aux personnes qui se sont abonnées récemment – en vain – à mon compte sur peertube.fr.

Ah, Peertube :)

Cela fait maintenant 4 ans que j’ai quitté le doux monde de Youtube, suite à deux avertissements, le troisième conduisant à la destruction de ma chaine qui avait quelque chose comme 10 ans d’âge à l’époque.

Vu les problèmes actuels, j’ai fait le bon choix, même si j’ai franchement perdu en terme d’audience. Et je n’ai nulle intention de revenir sur Youtube en tant que créateur.

De part sa conception, peertube est décentralisé, chaque instance suivant les instances qu’elle veut bien suivre. J’utilise deux instances peertube : la première, peertube.fr. La deuxième sur laquelle j’ai une maîtrise plus importante, c’est OurTube anciennement Tux’n’Tube.

J’ai voulu ce matin poster une vidéo sur peertube.fr, mais je suis tombé sur un bug qui empêche l’import de vidéo, cf la capture d’écran ci-dessous.

J’ai donc pris le taureau par les cornes et j’ai ouvert une nouvelle chaine sur l’instance Ourtube pour accueillir cette vidéo.

Avoir deux instances m’a sauvé la mise. J’ignore combien de temps peertube.fr montrera ce bug bien ennuyeux.

Donc si vous étiez abonné à ma chaine sur peertube.fr, je ne puis que vous conseiller de vous abonner à Ourtube pour les quelques 550 vidéos qui j’y ai posté en l’espace de 3 ans environ. Voila, voila, voila 🙂

En vrac de milieu de semaine…

Un très court billet, pour ce maussade mercredi de décembre.

Côté informatique :

Côté culture :

Petite vidéo humoristique sur les dérives du monde du libre avec le 46e épisode de la série des DGLFI :

Bonne fin de semaine 🙂

Ah, les hallucinations auditives :)

Je voudrai commencer cet article avec une vidéo publiée par Bruce d’e-penser en 2016, sur les hallucinations auditive. C’est surtout la deuxième moitié de la vidéo qui met en oeuvre les hallucinations liées à l’utilisation d’une langue autre que maternelle comme l’anglais, l’allemand, l’italien ou encore le russe pour une personne issue de la francophonie.

Dans une récente vidéo des pitreries du libre de la fin de l’aventure du fork plus qu’agressif de Gimp dénommé Glimpse, il y a aussi une forme d’hallucination auditive.

Si vous allez à 7 minutes 32, vous serez peut-être comme Flabby Owl – que je salue et remercie au passage – qui m’a fait une remarque qui m’a fait explosé de rire dans une réponse à un tweet où je parlais de la vidéo :

Oui, le mot prononcé qui était gloriole a été pris pour le duo de mot anglais « glory hole ». Le terme gloriole, dérivé de gloire définit, dixit mon ami le dictionnaire Larousse :

« Vaine gloire qui se tire de petites choses : Agir par gloriole. »

Entre ce sentiment qui passe de la brosse à reluire à l’égo et une spécialité des commerces pour adultes informés, il y a quand même une certaine différence.

Voici ce que je dis à ce moment précis de la vidéo.

Quel intérêt de forker Gimp ? Mis à part pour se faire un petit peu de gloire, de gloriole…

Bref, vous comprendrez que je tiens à remercier encore une fois pour sa remarque éclairée. Peut-être que dans la douzaine des développeurs qui ont forké Gimp, il y a des personnes qui sont amatrices des commerces pour adultes et de leur spécificité au niveau de certains murs. Mais cela ne nous regarde pas.

Sur ce, bonne journée !

En vrac’ de fin de semaine

Petit en vrac’ en cette fin de mois de mai 2021.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end 🙂

2 ans que j’ai quitté Youtube en tant que créateur ! Déjà….

C’était le 12 novembre 2018, j’annonçais la fin de ma chaîne sur Youtube après une dizaine d’années de présence.

Depuis, je suis bien tranquille sur peertube via les deux instances peertube.fr et tux’n’tube. Le plus marrant, c’est que ma chaîne a continué de grossir en terme d’abonnés. Au 12 novembre 2018, j’avais 4953 abonnés. 2 ans plus tard, je suis arrivé à 5760, captures d’écran à l’appui.

Merci Youtube Studio !

Pour une chaîne qui est désormais une archive, voir une croissance de 16,29% en nombre d’abonnés, c’est marrant. Comme si certaines personnes considéraient qu’au bout de deux ans, je changerai d’avis sur mon départ de youtube et que je relancerai ma chaîne : ma réponse est simple… Il n’en est pas question.

Continuer la lecture de « 2 ans que j’ai quitté Youtube en tant que créateur ! Déjà…. »

Peertube, Youtube, et moi, et moi, et moi !

Un court article – du moins je l’envisage ainsi – écrit à la fraîche en un mardi du mois de juillet 2020 qui promet d’être franchement chaud.

Depuis que je suis revenu sur le réseau du fesseur de caprins, j’ai pu accéder au groupe « Linux France & BSD » sur lequel j’ai été cordialement invité.

La question d’un retour sur Youtube m’a été posée. Ma réponse est simple, courte et directe : c’est non. J’ai suffisamment souffert sur la fin de ma carrière de créateur sur Youtube pour ne pas y retourner. Je suis très bien sur le désertique réseau Peertube.

Oui, j’y ai perdu en terme de nombre d’abonné(e)s, mais c’était un sacrifice que j’étais prêt à faire. Sur la fin de ma carrière de youtubeur, j’étais accusé de ne vivre que du « drama », d’être toujours à la recherche du « clash » et autres joyeusetés de ce style.

Depuis mon départ, j’ai pu constaté que le niveau de « drama » et de « clash » dans la youtubosphère linuxienne francophone n’a pas franchement baissé, et je dois dire que cela m’a fait plus que sourire. J’étais mentalement et physiquement épuisé, et une saloperie du genre helicobacter pylori m’aurait taillé sans problème un ulcère dans l’estomac.

Continuer la lecture de « Peertube, Youtube, et moi, et moi, et moi ! »

En vrac’ de fin de semaine :)

Un court billet rédigé en un samedi matin plutôt doux du mois de juin 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bonne journée 🙂

En vrac’ depuis un premier mai confiné.

Puisqu’on est déjà le premier mai, et qu’on est confiné, autant se changer les idées.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

C’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas si mal 🙂

Bon week-end 🙂