Il faut savoir ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier… :)

Vous me direz que c’est un dicton assez connu et qui fait preuve de bon sens, même si ce dernier peut-être facilement battu en brèche si on applique une méthode rigoureuse et scientifique.

Depuis deux ans et demi (fin novembre 2018), j’utilise des instances peertube pour mes vidéos. J’avais d’abord appliqué le schéma suivant :

  1. Peertube.fr en principal
  2. Tux’n’tube en secondaire

Cependant, suite à des périodes d’indisponibilité ponctuelles, devenues rarissimes par la suite, de l’instance peertube.fr, j’ai inversé l’ordre des priorités :

  1. Tux’n’tube en principal
  2. Peertube.fr en secondaire

Je n’avais jamais abordé le sujet, puis je me suis aperçu que nombre d’abonnements arrivaient encore sur l’instance peertube.fr sans se répercuter sur Tux’n’Tube.

J’ai donc fait cette courte vidéo pour en parler rapidement.

Même si je me sers essentiellement des instances peertube pour héberger les vidéos du blog, j’ai quelques chaines indépendantes qui méritent un peu plus de lumière… Donc acte 🙂

Maintenant, je peux retourner vaquer à mes occupations qui ne font pas l’objet de vidéos en ligne, car il faut quand même conserver un minimum de vie privée, non ? 🙂