En vrac’ de fin de semaine

Minuscule en vrac’ en ce vendredi du milieu du mois d’octobre 2021.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

La sortie de la semaine, c’est l’annonce de la cassette stéréo de la bande son du jeu « Attack of the Petscii Robots » qui contient sur la face A les versions pour Commodore 64 et Apple II de Noelle Noelle Aman, la bande son prévue à l’origine par Alex Semonov pour le Commodore PET et la bande son alternative de Anders Enger Jensen sur la face B de la cassette. Plus d’infos sur le site officiel du 8-bit Guy.

Sur ce, bon week-end 🙂

En vrac’ de fin de semaine

Petit en vrac’ en cette veille de la Pentecôte. Pas grand chose, mais c’est déjà pas si mal !

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end 🙂

Relachons-nous un brin au niveau du string… OpenBSD pour des jeux vidéos, ça donne quoi ?

L’idée m’est venue en lisant l’article de Didier alias Iceman sur la peste technique que sont devenues les rustines. Oui, parfois mon cerveau fait des drôles de mélange. Est-ce lié au fait que j’écoute en même temps que je rédige cet article l’excellente compilation « Memento » du groupe Dead Can Dance ? Je n’en sais rien 🙂

Je dois dire que j’ai toujours eu un petit coup de coeur pour le plus sécurisé des BSD libres que l’on imaginerait plutôt en train de faire tourner un routeur ou un site web.

J’avais donc récupéré la dernière image ISO en date d’OpenBSD, la 6.9 au moment où je rédige cet article, puis je l’ai installé dans une machine virtuelle qemu. Cependant, à cause de bugs étranges de VirtManager, j’ai dû repasser par la ligne de commande et utiliser l’alias suivant pour entrer le maximum d’options :

alias kvm64-ob='qemu-system-x86_64 -enable-kvm -smp 4 -device ac97 -k fr -m 4096 -vga qxl'

Oui, c’est cryptique. Mais j’ai réussi à me débrouiller à installer Xfce, le passer partiellement en français en utilisant le wiki d’OpenBSD pour tous – j’avais oublié de modifier les réglages de root ! – et j’ai rajouté le duo dosbox en version 0.74-3 et Vice en version 3.5.

Les deux jeux que j’avais envie de tester ? Planet X3 (pour le côté MS-DOS) et Attack of the PETSCII Robots (pour le côté Commodore 64). Il faut dire qu’à l’origine les vidéos étaient à destination des groupes Facebook consacrés à Planet-X3 (qui est public) et à Attack of the PETSCII Robots (qui est privé par contre).

Continuer la lecture de « Relachons-nous un brin au niveau du string… OpenBSD pour des jeux vidéos, ça donne quoi ? »

En vrac’ de fin de semaine

Petit en vrac’ en ce début de mois de mai.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

La petite vidéo habituelle de chaque billet en vrac’. Cette fois-ci, une vidéo consacré à un logiciel dont je suis étonné qu’il existe encore, SeaMonkey.

Bon week-end 🙂

25 ans plus tard, quels sont les matériels et logiciels non-ludiques qui ont marqué 1996 ?

Ce billet est la suite de celui où je m’intéressais aux jeux du monde PC qui avaient été marquants en 1996.

Encore une fois, c’est un fourre-tout de ce qui m’a marqué il y a 25 ans, ou qui est né il y a 25 ans. Il y aura forcément des trous et des oublis, mais je ne prétends pas à l’exaustivité, loin de là. Je vais essayer de rester chronologique, même si la liste mélangera allègrement du matériel et du logiciel non-ludique.

Janvier : une petite boite du nom de Macromedia lance son nouveau logiciel, Flash. Entreprise qui sera rachetée par Adobe en 2005.

Février : Cyrix sort les 6×86 PR150+ (qui tournait à 120 Mhz) et PR166+ (qui tournait à 133 Mhz) pour concurrencer les processeurs Intel Pentium de l’époque. Le PR200+ (qui tournait à 166 Mhz sort en juin 1996. Mais ils souffraient d’une unité de calculs à virgule flottante pourrie 🙁

Mars :

  • Netscape Navigator 2.0 sort. Je me souviens de l’avoir vu vendu en kit avec un magazine à l’époque 🙂
  • De son côté AMD sort la série des K5 pour concurrencer le Pentium d’Intel avec des fréquences de 75 et 90 Mhz. Un processeur avec une fréquence de 100 Mhz, le K5 133 sortira en octobre 1996.

Juillet :

  • le noyau Linux 2.0 sort et apporte enfin le support des modules chargés à la demande. Plus besoin de compiler le noyau pour rajouter le support d’un matériel précis ! Le 3.0 sortira 15 ans plus tard, en juillet 2011.
  • Première publication d’un BSD libre, OpenBSD 1.2.
  • Microsoft publie MS-Windows NT 4.0, qui sera le père de NT 5.0 alias MS-Windows 2000 et le grand-père de NT 5.1 alias MS-Window XP

Août :

  • La version OSR2 de MS-Windows 95 est rendu disponible. Uniquement disponible en version OEM (en clair pour les fabriquants de PC), il y a le rajout de la Fat32, d’Internet Explorer 3 et de DirectX 2.0
  • Internet Explorer 3.0, le premier vraiment utilisable est rendu disponible.
  • Sortie de Netscape Navigator 3.0

Septembre : IBM sort OS/2 Warp 4, un des derniers représentants de cet OS.

Octobre :

  • Sortie de la première carte avec les circuits Voodoo 1 de 3Dfx, l’Orchid Righteous 3D.
  • Lancement d’un projet d’environnement de bureau, le Kool Desktop Environment, plus connu sous le nom de KDE.

Novembre :

  • Une petite association de promotion du logiciel libre, l’APRIL voit le jour.
  • Une des premières messagerie instantanée voit le jour, publié par Mirabilis racheté en 1998 par AOL, ICQ pour I seek you = je te cherche

Décembre : Apple annonce le rachat de NeXT et NeXTStep. C’est le retour de Steve Jobs chez Apple.

Pour les produits et projets dont je n’ai pas trouvé de date précise :

  • Olivier Fourdan propose la première version de Xfce
  • Sergey Brin et Larry Page fond un futur monstre, Google
  • Microsoft propose sa première souris optique à roulette, l’Intellimouse

Je suis d’accord que pour Apple, c’était obligatoire d’en parler, même si je n’ai un Mac que quelques années plus tard. Mais je dois dire que je ne pensais pas que Flash qui a été mis à mort en ce mois de janvier 2021 avait si longtemps existé !

Quels sont les logiciels et matériels sortis ou nés en 1996 vous ont marqué ? Je tiens à préciser que le MMX n’est sorti qu’en 1997, tout comme les premiers Pentium II. Comme cela, il n’y aura pas de commentaires disant que j’ai oublié ces deux produits d’Intel.

En vrac’ dominical.

Profitons d’un dimanche matin pas trop nuageux pour vrac’er 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien cette semaine.

Pour finir, une petite pique envers les grands esprits du libre qui nous sortent toujours les mêmes slogans du genre : « il nous faut du choix, de la diversité… »

Je suis d’accord. Mais il y a des limites à respecter, car ça sert à quoi d’avoir 15 environnements de bureaux en développement actif en 2020 ?

Vous voulez la liste des environnements en question, suffit de demander 🙂

Continuer la lecture de « En vrac’ dominical. »

Le monde du logiciel libre est fou, fou, fou…

Je dois dire que je pensais qu’on avait le comble de l’imbécilité et de l’inutilité avec Ubuntu Cinnamon Remix dont j’ai parlé le 9 décembre, mais j’ai trouvé encore plus… Bref, je ne sais pas comment qualifier la migration qui s’annonce et qui – je dois le dire – m’a fait exploser la vessie à force de rire.

Je dois dire que sans jouer les devins, je sentais arriver depuis pas mal de temps l’annonce que vient de faire le projet ArchBian… Je voulais dire Hyperbola GNU/Linux-Libre.

À l’origine, c’était un projet mélangeant Archlinux (donc forcément à la pointe de la nouveauté) avec des correctifs rétroportés depuis les dépots de Debian GNU/Linux… Le tout avec OpenRC et un noyau Linux libre… Autant dire une chimère digne des pires inventions de la mythologie grecque. Une petite capture d’écran pour l’histoire 🙂

En octobre 2019, le projet annonçait que la version de test était en plein chamboulement, avec le retrait de Java, de certains paquets inutilisés, le remplacement de PulseAudio par sndio (le serveur audio d’OpenBSD) et le retrait de la dépendance à DBus pour nombre de logiciels.

Continuer la lecture de « Le monde du logiciel libre est fou, fou, fou… »

Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2014 au bout de 5 ans ? Épisode 10

Avant-dernier article de la série sur les distributions dont j’ai parlé en 2014. Après un mois d’octobre assez clément, attaquons-nous au triste mois de novembre.

6 articles qui parlent de 7 projets. Tous sont en vie, sauf TrentaOS qui nous a quitté en 2019. Donc une perte qui représente 14,28% des projets.

Donc un bilan franchement positif. Attendons décembre pour faire un bilan définitif de l’année 2014 !

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien du tout cette fois, désolé 🙁

Bon week-end 🙂

Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2014 au bout de 5 ans ? Épisode 5

Après le mois d’avril qui n’a pas été tendre au niveau des survivantes, le mois de mai va-t-il se montrer un peu plus clément ?

J’ai eu pas mal de chose à faire depuis début mai, mais c’est l’annonce de l’arrêt de l’Antergos – sur laquelle je reviendrai plus longuement dans un article à venir – qui me fait poster l’article un peu plus tard que prévu à l’origine.

6 articles. Tous les projets sont en vie, mis à part la mauvaise plaisanterie qu’est la Blag Linux et Antergos qui a arrêté les frais le 21 mai 2019. Donc 33% de perte, cela qui remonte la moyenne des pertes. Que nous donnera l’ensoleillé mois de juin ?

En vrac’ de milieu de semaine…

Puisqu’il faut remplir le milieu de semaine, vrac’ons !

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bonne fin de journée ! 🙂

Isotop 0.3.2 : un nouveau pas vers un OpenBSD à destination bureautique ?

Isotop, c’est un peu la concrétisation d’un rêve un peu fou que je caresse depuis des années : transformer un OS libre orienté sécurité en OS de bureau.

J’avais parlé de la version 0.2, basée sur OpenBSD 6.2 en octobre 2017. J’ai été contacté peu après la sortie d’OpenBSD 6.3 début avril 2018 par Thuban, papa du projet Isotop pour faire un peu de bêta-test avant que la version ne soit officiellement annoncée. D’ailleurs, il y a eu deux séries de bêtas avant d’arriver à la version finie.

Vous devez vous douter que je n’ai pas rédigé l’article dans la foulée de l’annonce officielle, le délai étant un peu court, mais que je l’ai fait dès que j’ai eu accès aux fichiers torrents des images d’installation.

Il n’y a aucune image live, toutes les images ISO et fs pour les clés USB sont pour lancer l’installation.

Continuer la lecture de « Isotop 0.3.2 : un nouveau pas vers un OpenBSD à destination bureautique ? »

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end !

Isotop 0.2, le retour réussi d’OpenBSD en mode bureautique ?

J’ai toujours aimé OpenBSD, et j’ai toujours eu envie de le détourner de sa fonction de base pour en faire une station bureautique, ma dernière tentative en date datant d’avril 2017 avec OpenBSD 6.1.

Le groupe 3hg a décidé de pousser l’idée un peu plus loin et a lancé le projet isotop.

C’est en gros ce que je faisais de manière artisanale mais avec une intégration plus poussée.

J’avais fait une vidéo de la version 0.1 du projet posté sur ma chaîne youtube le 30 juin 2017. Via mon compte mastodon, Thuban m’a contacté et m’a fait parvenir en avant premier l’ensemble des fichiers torrent pour l’image ISO de la version 0.2 du projet, aussi bien en version 32 que 64 bits.

Continuer la lecture de « Isotop 0.2, le retour réussi d’OpenBSD en mode bureautique ? »

Les libristes sont aussi des humains : au tour de Thuban :)

Nouvel épisode de la série. Après avoir fait mumuse avec OpenBSD 6.1, ma victime suivante était toute désignée… Mais trève de bavardage, voici donc les réponses du maître fugu 🙂

Et c’est du copieux…

1) Bonjour, pourrais-tu te présenter en deux ou trois phrases ? Quatre seront acceptées aussi.

Hello world !
$ whatis thuban
thuban(1) – Hacker crêpophile, bidouilleur curieux, lecteur compulsif de SF et fantasy sur fond de Metallica.
Gamin passionné et étourdi, il ne faut pas croire ce qu’il dit.

Continuer la lecture de « Les libristes sont aussi des humains : au tour de Thuban 🙂 »