Les années 1990, la décennie qui a vu naître et se développer les FPS.

Dans un article de fin juin 2021, j’évoquais « La rétro-informatique ludique : le grand écart facial technique des micro-ordinateurs des années 1980. »

En 1990, le haut de gamme ludique, c’est le trio Atari ST, Amiga et compatibles PC. La mort de Commodore en 1994 avec un article repris par le site Obligement du magazine Joystick en 1994 marque la fin de l’époque des ordinateurs 16 bits au profit du quatuor compatibles PC, la PS1 de Sony, la SNES de Nintendo et la Megadrive de Sega.

À la fin des années 1990, le marché ludique c’est principalement : compatibles PC, la GameCube de Ninendo, la DreamCast de Sega, la première Xbox de Microsoft et la mythique PS2 de Sony.

Sur le plan des jeux, les années 1990 vont voir naître ce qui est considéré comme un genre majeur de nos jours, le FPS (first person shooter).

En effet, si on regarde au niveau des années, il y a plusieurs jeux qui ont marqué le genre durant les années 1990. Chaque année, un titre ou deux ont repoussé les limites sur le plan graphique et sonore. Je vais rester dans les succès du genre, ce sera plus simple.

Oui, je sais, il en manque beaucoup, mais la liste précédente est déjà bien chargée : Blake Stone, Dark Forces, Dark Forces 2 : Jedi Knight, Chasm : The Rift, Shadow Warrior, Redneck Rampage, Hexen II, Heretic, Strife et combien d’autres ?

Je pense qu’on pourrait largement en rajouter une dizaine tant les années 1990-1999 ont été celles qui ont vu naître et exploser le genre FPS. J’ai évoqué la plupart d’entre eux sur le blog, la fonction de recherche sera votre amie.

Je dois dire que le FPS le plus récent auquel j’ai joué sur mon propre ordinateur, c’est « Quake 4 » sorti en 2005, même si j’ai pu apprécier et tâter un petit peu la version 2016 de Doom chez un ami.

Replongez-vous donc par curiosité dans ces vieux FPS où le plus important n’était pas le réalisme, mais la jouabilité et la volonté de casser du monstre après une longue journée bien éprouvante nerveusement.

C’est vrai que ça piquera les yeux et les oreilles, mais vous verrez à quel point l’écart technique est grand entre Hovertank (1990) et Unreal Tournament (1999). Seulement 9 ans, mais sur le plan technique c’est incroyable… Un peu à l’image de la décennie des années 1980 pour les ordinateurs personnels.

25 ans déjà… Quand les jeux vous donnent un coup de vieux…

Avant toute chose, pour les personnes qui liront ce billet durant le mois de janvier 2021, tous mes voeux.

Je me suis posé la question en jettant un oeil à des vidéos sur les jeux pour MS-DOS sortis entre 1981 et 1997. Quand l’année 1996 est arrivée, je me suis pris plusieurs coups de vieux.

Puis je me suis dit : il faut que j’en fasse profiter les personnes qui me suivent depuis parfois plusieurs années sur le blog. Je me contenterai du monde PC que je pratique depuis l’année 1995.

Voici donc les titres qui m’ont marqué en 1996 par ordre chronologique de publication. C’est bien entendu une liste qui sera tout sauf complète :

Janvier : Duke Nukem 3D. Oui, le seul, l’unique. Il poussa les doom-like dans leurs derniers retranchements. J’en ai parlé en février 2018 via LameDuke qui était une version de Duke Nukem 3D un an avant sa sortie… Et dire qu’on devra attendre 15 ans pour voir arriver Duke Nukem 4 Ever…

Février : Civilisation II. Je l’avais acheté à l’époque, et c’était le premier à tourner sous MS-Windows. Faudra que j’en parle un jour 🙂

Mai : Strife, mélange de fps et de jeu de rôles dont j’ai parlé en juillet 2017

Juin-juillet : Quake, premier du nom. Celui qui proposera un Doom-like réellement en 3D et finira par ringardiser les FPS à base de sprites, même si d’excellents Duke-like comme Blood ou Shadow Warrior sortiront en 1997.

Septembre : Death Rally, un jeu de voiture en vue du dessus complètement déjanté, où on peut devenir le temps d’une course Duke Nukem. Il faudra que j’en parle un jour sur le blog 🙂

Octobre : Tomb Raider, premier du nom. Le début des aventures de Lara Croft. Ou comment une pilleuse de tombe est devenue une des icones du jeu vidéo de la fin des années 1990.

Octobre / Novembre : Command & Conquer, Alerte Rouge. Je n’avais pas accroché à l’époque, mais après avoir été initié au RTS par Planet X3, sait-on jamais ? 😉

Decembre : Diablo, premier du nom. Même si le développement a été terminé en 1996, le jeu est officiellement sorti en 1997. J’en ai parlé en octobre 2019.

Pour les jeux dont je n’ai pas retrouvé la date de sortie exacte :

Évidemment, certaines personnes rajouteront d’autres titres, mais j’ai surtout parlé des jeux qui m’ont marqué et dont certains sont encore joués en 2021.

Et vous, quels sont les titres de 1996 – ou saga né en 1996 – auquel vous jouez encore ?