Vieux Geek, épisode 298 : OpenSolaris, l’essai pour faire un Solaris ouvert.

S’il y a bien un OS basé sur Unix SystemV Release 4 qui existe depuis longtemps, c’est Solaris. En septembre 1991, Sun qui avait son propre Unix, SunOS décide de partir sur une nouvelle base. C’est ainsi que Solaris voit le jour, alors qu’en toute logique il aurait s’appeler SunOS 5.x.

Sa première version sera Solaris 2.x, les versions précédentes du SunOS étant nommé rétroactivement Solaris 1.x. D’ailleurs, pour encore compliquer la numérotation, après Solaris 2.6, le 2 saute et donc Solaris 2.7 sera Solaris 7.x en 1998.

Cependant, l’OS en question est limité aux processeurs développés par SUN, les Sparc. À partir de Solaris 7.x, le support des processeurs Intel arrive et l’ensemble est tellement lent qu’on le surnomme Slowlaris 🙂

En 2000, Solaris 8 est proposé, puis Solaris 9 en 2002, et le 10 en 2005. Durant le développement de Solaris 10, SUN envisage d’ouvrir le code source de la version suivante, la 11. En 2007, SUN annonce qu’il a embauché Ian Murdock, fondateur de Debian pour mener à bien le projet « Indiana ».

Ce qui donne en mai 2008, la première version notée 2005.08. En novembre 2008, c’est au tour de la 2008.11, puis enfin en juin 2009 de la version 2009.06.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 298 : OpenSolaris, l’essai pour faire un Solaris ouvert. »

Vieux Geek, épisode 133 : Gwibber, un client de micro-blogging multi-protocoles.

Si les clients de messagerie multi-protocoles sont assez répandus comme avec Pidgin dans le monde du libre, en ce qui concerne l’équivalent pour les micro-blogging avec des réseaux comme Twitter ou identi.ca, c’est plutôt le désert.

Il y a bien Choqok (qui dépend de bibliothèques liées à KDE), mais entre 2009 et 2012, un client GTK a existé. C’était Gwibber. L’annonce de la mort programmée de Corebird, un client twitter libre codé en gtk qui m’a fait me souvenir de Gwibber. Merci au Gnome Libre pour son billet de mai 2018.

Mais revenons à Gwibber. L’outil plus ou moins bien intégré à Gnome a été proposé par les versions 10.04 à 12.04 comprise. En allant faire un tour sur old-releases.ubuntu.com/ j’ai pu mettre la souris sur l’image ISO de la Ubuntu 10.04.4 alias Lucid Lynx et sur celle de la 12.04.4 alias Precise Pangolin.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 133 : Gwibber, un client de micro-blogging multi-protocoles. »

Vieux Geek, épisode 113 : MS-Windows 7 Starter Edition, l’ancêtre de MS-Windows 10 S…

C’est parfois étrange la vie. Il suffit qu’on lise un article sur ZDNet consacré à la version de MS-Windows 10 censée combattre les Chromebooks de Google pour que des souvenirs vous reviennent en mémoire.

En effet, pour les personnes qui ont connu la fin des années 2000, un OS de Microsoft est plébiscité : MS-Windows 7 qui prit le relais du pas franchement réussi MS-Windows Vista que l’on surnommait parfois Tourista.

MS-Windows 7 existait en 6 versions. La capture d’écran ci-dessous en fait la liste.

La version dite Starter était prévue à l’origine pour les netbooks qui clonaient ad nauseam le eeePC d’Asus. C’était donc une version destinée à des machines peu puissantes. Les limitations étaient spécialement d’ordre graphique : pas d’effets de transparence, impossibilité de changer le fond d’écran. Autant dire que si l’on aimait pas le logo monocolore en fond d’écran, on n’était pas dans la mouise.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 113 : MS-Windows 7 Starter Edition, l’ancêtre de MS-Windows 10 S… »

Vieux Geek, épisode 86 : DrOrca, le « pseudo-navigateur » internet basé sur Mozilla Firefox.

Durant des années, en gros de la sortie de MS-Windows XP à celle de MS-Windows Vista, soit de 2001 à 2006, le marché des navigateurs internet a été celui du quasi-monopole d’Internet Explorer.

Pour contourner ses limitations ergonomiques, par exemple l’absence d’onglets de navigation, nombre de codeurs ont créé des « pseudo-navigateurs » qui était en réalité des surcouches graphiques pour le moteur d’Internet Explorer jusqu’à sa version 11, Trident.

L’un d’eux qui existe toujours de nos jours, AvantBrowser eut envie entre 2005 et 2009 de proposer une autre option : celle d’utiliser Gecko, le moteur utilisé par Mozilla Firefox pour proposer du choix.

En octobre 2005, je pondais un court article proposant un fichier pdf, toujours disponible d’ailleurs. Après quelques recherches, je me suis aperçu que DrOrca, devenu Orca Browser a survécu jusqu’à fin 2009. En effet, via le site Major Geeks, j’ai pu apprendre que l’ultime version a été une 1.2 build 6.

J’ai donc voulu revoir à quoi ressemblait ce « pseudo-navigateur ». J’ai retrouvé un MS-Windows 7 – sorti le 22 octobre 2009 – pour y installer OrcaBrowser…

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 86 : DrOrca, le « pseudo-navigateur » internet basé sur Mozilla Firefox. »

Vieux Geek, épisode 24 : L’épopée de DesktopBSD (2006-2009)

Depuis une dizaine d’années, il y a eu plusieurs projets pour proposer des environnements prêts à l’emploi se basant sur FreeBSD, principal et plus connu des BSDs libre.

Parmi eux, il y a des projets comme GhostBSD ou encore le très lourd PC-BSD. Cependant, entre 2006 et 2009, il y a eu un projet qui portait le nom de DesktopBSD.

Son ultime version, sortie en 2009, proposait un environnement basé sur KDE 3.5.10, et les outils de l’époque.

Le projet ayant été repris, mais à l’évolution très lente (jusqu’au prochain abandon ?), j’ai voulu récupérer l’ISO de l’époque, et l’installer pour vous montrer l’ancêtre honorable de projets comme GhostBSD et PC-BSD.

Désolé pour le son qui craque un peu, j’ai mal réglé mon microphone.

Alors, ça fait quoi de revenir en 2009… Sacrée claque, non ? 😀

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer