Que devient le youtube linuxien francophone ? Bilan 3 ans après mon départ.

En novembre 2018, je quittais Youtube en tant que créateur, mais j’ai conservé un regard discret sur le youtube linux francophone qui se résume désormais à deux grosses chaînes – sauf oubli de ma part – à savoir celle d’Actualia et d’Adrien Linuxtricks.

J’ai donc fait un bilan en vidéo que vous trouverez ci-après.

En gros, ce sont des contenus ayant un faible rapport nombre de vues sur nombre d’abonnés. Mis à part des pointes ponctuelles (comme les 43 000 vues d’une vidéo purement pratique d’Adrien), au mieux on arrive à 25-30% en terme de rapport nombre de vues sur nombre d’abonnés.

Autant dire que c’est plutôt faible… Et en dehors des habituelles vidéos sur les grosses cylindrées du monde du logiciel libre, ça ne vole pas très haut, proportionnelement à l’audience potentielle.

Ce qui ne fait que confirmer mon idée que parler de Linux, en dehors des personnes intéressées, ce n’est pas très fédérateur… Encore moins que que l’archéo-informatique 🙂

Après, je peux me tromper, mais je vous laisse seul juge concernant mon ressenti.

De peertube.fr vers tux’n’tube, une évolution logique ?

Je suis présent sur le réseau peertube – dont peertube.fr n’est qu’une instance – depuis le mois de novembre 2018. En effet, en novembre 2018, j’annonçais mon départ de Youtube et de sa force de frappe suite à des ennuis sur lesquels je n’ai pas envie de revenir.

Surtout, j’y ai gagné une tranquillité d’esprit : je ne suis plus à la merci d’un strike suite au passage du robot de youtube en mode énervé sur mes vidéos.

J’ai encore eu des messages et des commentaires vers la mi-février 2020 me demandant quand je reviendrai en tant que créateur sur youtube. La réponse est simple, et elle tient en peu de mots à savoir « Je ne compte pas revenir ».

J’ai d’abord posé mes pénates sur l’instance peertube.fr qui est devenu une des instances francophones qui est difficilement contournable, mais qui est devenu aussi énorme, avec les problèmes de maintenance que cela entraine inévitablement.

Avec l’aide de Baba, une instance a été montée, Tux’n’Tube sur laquelle j’ai d’abord déposé un contenu différent. Mais au fil des problèmes de maintenances de l’instance peertube.fr – que je ne remercierai jamais assez de m’avoir mis le pied à l’étrier – j’ai doublonné mes chaines principales, à savoir :

L’instance Tux’n’Tube me permet d’avoir un contrôle plus complet des vidéos que j’y mets. C’est un avantage en ce qui me concerne. Bien entendu, c’est laxatif de s’abonner à plusieurs instances, mais n’avez-vous pas des dizaines voire des centaines de sites dans vos favoris / marque-pages ? 🙂

Je ne compte pas quitter peertube.fr avant un bon bout de temps. Mais je préfère ne pas mettre tous mes oeufs dans le même panier.

Sur ce, je vous laisse, j’ai des vidéos vieux geeks en court de mûrissement dans mon esprit 🙂

Quoi de neuf sur peertube ? Troisième !

Oui, je sais l’article a pris du retard. Un mois s’est passé depuis le précédent, donc autant faire un article bien rempli cette fois.

On va commencer par un gros youtubeur francophone, John-John qui est en train de migrer petit à petit toutes ses vidéos de youtube vers son instance peertube. Y a du boulot de transfert, mais c’est déjà bien commencé 🙂

Dans la série des comptes et chaines à suivre de près, je vous conseille en espérant que votre instance est assez communiquante :

Continuer la lecture de « Quoi de neuf sur peertube ? Troisième ! »

Quoi de neuf sur peertube ?

Un petit article pour parler de quelques vidéos parfois techniques et parfois  déjantée publiées sur le réseau décentralisé qu’est Peertube. Je compte faire un article deux fois par mois en moyenne.

Sur Docker :

Continuer la lecture de « Quoi de neuf sur peertube ? »

Merci peertube, ça fait du bien d’avoir une alternative à Youtube !

Un petit article pour remercier les créateurs de Peertube. Depuis les mésaventures que j’ai relaté dans un précédent billet, je suis en train de migrer les vidéos auxquelles je tiens le plus vers mon compte sur peertube.fr.

Ne voulant pas voir disparaître toutes les vidéos de vulgarisation que j’ai créé au fil des années, j’ai donc commencé les imports de :

Les autres playlists de ma chaîne seront importées au fur et à mesure. Imaginez le boulot de titan que cela représente… En tout cas, désolé de le dire de manière aussi crue, mais Youtube est en train de partir en cacahuètes.

Continuer la lecture de « Merci peertube, ça fait du bien d’avoir une alternative à Youtube ! »