Droit de réponse du co-fondateur du projet Tux’n’Vape.

Baba Orhum est l’un des fondateurs du projet Tux’n’Vape. Il a désiré réagir aux commentaires de l’article « Tux’n’Vape, le bilan vu de l’intérieur. »

Vu la longueur de sa réponse, j’ai préféré en faire un article à part entière.

Je recopie verbatim son texte. Bonne lecture.


Avec tout ça je pense que je me devais de répondre, oui de répondre rapidement mais quand même d’apporter ma petite contribution à cet article (Note de Fred : celui cité en introduction) sous une forme de réponse aux différents commentaires :

Sur le pourquoi de l’arrêt de TnV :

L’arrêt est purement pour des raisons morales, en effet le visage du libre/OpenSource a changé et pas en bien. L’accumulation de trolls, d’un climat délétère fait qu’une personne qu’on ne rémunère pas ne devrait pas bosser ou contribuer dans ces conditions.

– Le libre passe clairement à l’extérieur comme une bande de personnes fanatisées, haineuses qui ne voient que leur joujou, c’est-à-dire leur distro comme l’alpha et l’oméga de leur existence.

– Ces mêmes personnes se conduisent d’une manière différente de ce qu’elles feraient à l’extérieur. Ici je réponds au commentaire concernant le fait que les trolls même dans le réel ça existe…

En effet mais pas dans une même mesure parce que si la loi dit : « La liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres », pour le libre cela devient: « La liberté de nuire à tout le monde et pourrir la gueule de tous, dès qu’une entité ou une personne fait différent, est une liberté fondamentale ».

Continuer la lecture de « Droit de réponse du co-fondateur du projet Tux’n’Vape. »

Publi-Addict : la réponse du fondateur.

Dans un article récent, j’exprimais mon point de vue sur Publi-Addict. Suite à un bug lié à la migration de la version de WordPress (de la 4.0 vers la 4.0.1), les commentaires n’étaient plus accessibles avant l’heure, à savoir 10 jours à compter de la date de publication. j’ai reçu un droit de réponse du fondateur de Publi-Addict.

Par volonté de montrer mon ouverture, je le recopie verbatim, en ayant juste espacé les paragraphes des différents points abordés. Je n’ai rien à rajouter, chaque personne se fera sa propre opinion, ayant déjà répondu par courrier électronique.

Bonne lecture.


Cher Frédéric,

Tout d’abord, je souhaiterais vous remercier du grand intérêt que vous portez à PubliAddict. Vous avez soulevé nombre d’éléments sur lesquels je souhaiterais revenir si vous le voulez bien.

Il s’agit juste de rétablir la vérité, c’est important à mes yeux.

Votre titre, aussi court soit-il, comporte d’emblée plusieurs erreurs que je me dois de rectifier. « surf sponsorisé » ; « miroir aux alouettes ».

Chez PubliAddict, nous ne faisons par de surf sponsorisé. Vous avez raison de laisser cela à Oreka et Mediabarre, mais s’il vous plait, veuillez ne pas nous associer à ces entreprises décédées.

Continuer la lecture de « Publi-Addict : la réponse du fondateur. »

En vrac’ rapide et (a)varié de milieu de semaine.

Alors que je suis en pleine relecture de mon deuxième roman qui sortira en auto-édition (normalement en septembre ou octobre), un petit en vrac’ rapide et (a)varié.

Je sais c’est pas grand chose, mais je suis assez occupé, et je n’ai pas grand chose à rajouter 🙂

A plus !

Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 3 : « Droit de Réponse ».

Quand j’étais lycéen au début des années 1990 – j’ai eu mon Brevet d’Aptitude au Chômage en 1993 – l’émission qu’il fallait absolument voir pour en parler le mercredi matin, c’était « Ciel Mon Mardi ».

Emission au plus haut politiquement incorrecte, elle est la digne héritière d’une émission qui donna un sacré coup de pied dans le Paysage Audiovisuel Français du début des années 1980, « Droit de Réponse ».

Comment parler de « Droit de Réponse » sans parler de sa liberté de ton ? De sa salle enfumée et des verres d’alcools qui ornaient les tables ? Des coups de gueule du Professeur Choron ou encore des délires de Serge Gainsbourg ?

Diffusée durant 6 ans (entre fin 1981 et septembre 1987), on y entendait les coups de gueule les plus féroces, les propos les plus excessifs. Le tout partant régulièrement en cacahuètes.

Quelques exemples ? La mort de Charlie Hebdo au début des années 1980 où le professeur Choron qui remet les lycéens de l’époque à leur place…

Sans oublier un passage de Pierre Desproges qui lit un extrait de son « Manuel de savoir vivre à l’usage des rustres et des malpolis ».

De nos jours, quelle émission pourrait être la digne remplaçante ? J’avoue que je ne vois pas 🙁

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer