Vieux geek, épisode 329 : Outlaws, un FPS à la sauce western.

Lucas Arts est connu pour ses jeux d’aventures de la série Monkey Island, mais aussi pour ses FPS se déroulant dans le monde de Star Wars (Dark Forces, Jedi Knight I et II). En 1997, le studio change son fusil d’épaule et nous propose un FPS à la sauce western.

C’est ainsi qu’Outlaws voit le jour. Basé sur un moteur qui n’a rien à envier au Build Engine de Duke Nukem 3D, on est plongé dans l’époque de la conquête de l’ouest. On joue le rôle d’un marshall à la retraite qui part venger sa famille assassinée. Bref, le scénario classique pour casser du méchant cow boy à tour de bras 😀

Il y a un point distinctif sur ce fps, c’est sa présentation en bande dessinée. Faut accrocher, mais je dois dire qu’en 1997 des FPS en 2.5D et les titres en 3D réelle jouait plus sur un réalisme croissant qu’autre chose.

C’est grace à PCem – dans lequel est émulé un MS-Windows 95 – que j’ai pu installer Outlaws et que j’ai pu enregistrer la vidéo ci-dessous.

Vous avez pu le voir, on est dans le monde du far west. Un bon point est la présence d’un mode histoire et d’un mode où on peut jouer des missions précises. Cela permet de varier le plaisir. Mais je dois dire qu’en 1997 je n’avais pas accroché. Et 25 ans plus tard, c’est toujours le cas. Mais c’est un FPS qui a marqué son temps, il aurait été dommage de l’oublier.

Vieux geek, épisode 328 : « Turok : Dinosaure hunter », un des premier FPS de la Nintendo 64.

Si je vous dis Nintendo, vous allez me répondre Mario, Luigi, Peach, bref tout l’univers du plombier moustachu qui a permis au jeu vidéo de reprendre des forces après la crise de 1983-1984.

Le monde de Nintendo n’est pas trop orienté FPS, même si le mythique GoldenEye 007 est paru pour la Nintendo 64 en août 1997. Cependant, ce n’était pas le coup d’essai de la console dans le domaine des FPS, car en janvier 1997, « Turok : Dinosaure hunter » était publié sur Nintendo 64 et PC.

On joue le rôle d’un amérindien, Turok, un guerrier aussi voyageur dans le temps. Dans le jeu, on doit traverser 8 niveaux dans le but de se débarrasser du Campaigner qui est venu mettre le bazar.

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 328 : « Turok : Dinosaure hunter », un des premier FPS de la Nintendo 64. »

10, 15, 20, 25 ans voire plus. Quel anniversaires fêtera-t-on cette année dans la micro-informatique personnelle ?

Début janvier 2021, j’avais écrit deux articles, consacrés aux logiciels et aux matériels fêtant leur 25 ans en 2021. Pour bien commencer cette année 2022 – bonne année au passage si vous lisez cet article en janvier 2022. – je vais faire un billet unique, non exaustif pour les logiciels et matériels fêtant un anniversaire de 10, 15, etc… ans. 5 ans, c’est trop peu 🙂

L’informatique personnelle n’a qu’une grosse cinquantaine d’années. Si vous avez des ajouts à me proposer, les commentaires sont là pour ça 🙂

Pour des raisons pratique, je vais rester sur les années concernées.

45 ans :

En 1977, trois ordinateurs mythiques voyaient le jour : l’Apple II, le Commodore Pet et le TRS 80.

Une console mythique de la deuxième génération sort, une certaine Atari VCS renommée par la suite Atari 2600.

40 ans :

En 1982, c’est la sortie du Commodore 64 (produit jusqu’en 1993-1994 !), mais aussi du ZX Spectrum. C’est aussi l’année de naissance de Compaq qui sortira l’année d’après le premier PC portable de l’histoire. Dans les jeux vidéos, « Zaxxon » et « Pitfall » sont deux titres marquants.

35 ans :

En 1987, c’est l’année où Microsoft lance MS-Windows 2.0, IBM annonce le standard PS/2 pour reprendre la main en parallèle avec OS/2 1.0 qui ne propose qu’une interface textuelle. Le mythique « Dungeon Master » sort sur Atari ST, Lucas Arts propose « Maniac Mansion », C’est aussi l’année de « Shinobi », « Arkanoid II : Revenge of Doh », du premier « Leisure Suit Larry » ou encore de l’impressionnant shoot’em’up, « R-Type ». Une franchise voit aussi le jour, « Final Fantasy ».

30 ans :

En 1992, Microsoft sort MS-Windows 3.1, IBM essaye de répliquer avec OS/2 2.0. La Super Nintendo arrive en Europe. Côté jeu, un petit studio, id Software frappe deux grands coups avec « Wolfenstein 3D » et « Spear of Destiny ».

Commodore lance ses deux derniers ordinateurs, l’Amiga 1200 pour le grand public et le 4000 pour les professionnels.

Vieux Geek, épisode 288 : Heroes of Might and Magic 2, le mythique épisode de 1997

S’il y a une série de jeu de stratégie en tour par tour qui a marqué de l’histoire vidéo-ludique, c’est bien celle des Heroes of Might and Magic qui existe depuis le milieu des années 1990. Le très bon « Bataille pour Wesnoth » en est fortement inspiré, par ailleurs. La série des HOMM en est au septième épisode, sorti en 2015.

En 1997, le deuxième opus de la série développé par New World Computing sort avec comme sous-titre « The Succession Wars ». Le titre aura la particularité de pouvoir être lancé depuis MS-DOS ou depuis MS-Windows 95 en rajoutant la surcouche WinG (dont j’ai parlé en avril 2013).

Le jeu est d’une très grande richesse et oblige la personne qui y joue à être un peu partout à la fois, aussi bien pour gérer les chevaliers (et leurs troupes), le chateau, l’approvisionnement en ressources monétaires ou matérielles et plein d’autres petites choses.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 288 : Heroes of Might and Magic 2, le mythique épisode de 1997 »

Vieux Geek, épisode 287 : HacX, la conversion totale pour Doom 2 sortie en 1997 !

Dans le monde des FPS, il y a une catégorie intéressante, ce qu’on appelle les « TC » pour Total Conversion, une espèce de modification complète au niveau graphisme, cartes et ambiance sonore.

Évidemment, c’est mieux de sortir une conversion totale tant que le moteur d’origine n’est pas obsolète. Ce n’est malheureusement pas le cas du projet HacX. Développé par Banjo Software, cette conversion totale pour Doom 2 (jeu de 1994) est sortie en 1997, deux mois avant que Quake II ne soit publié.

Autant dire qu’il a subi le même sort que Strife, en pire. Si Strife est sorti peu après Duke Nukem 3D, la claque liée à l’obsolescence était moindre. Mais en 1997, Duke Nukem 3D et Quake premier du nom avait été publiés.

Pour installer HacX, il faut obligatoirement avoir Doom 2. En effet, la conversion totale s’installe sur une version complète de Doom 2. La conversion tenait soit sur un CD, soit sur neuf disquettes.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 287 : HacX, la conversion totale pour Doom 2 sortie en 1997 ! »