Vieux geek, épisode 328 : « Turok : Dinosaure hunter », un des premier FPS de la Nintendo 64.

Si je vous dis Nintendo, vous allez me répondre Mario, Luigi, Peach, bref tout l’univers du plombier moustachu qui a permis au jeu vidéo de reprendre des forces après la crise de 1983-1984.

Le monde de Nintendo n’est pas trop orienté FPS, même si le mythique GoldenEye 007 est paru pour la Nintendo 64 en août 1997. Cependant, ce n’était pas le coup d’essai de la console dans le domaine des FPS, car en janvier 1997, « Turok : Dinosaure hunter » était publié sur Nintendo 64 et PC.

On joue le rôle d’un amérindien, Turok, un guerrier aussi voyageur dans le temps. Dans le jeu, on doit traverser 8 niveaux dans le but de se débarrasser du Campaigner qui est venu mettre le bazar.

Comme son nom l’indique, les dinosaures sont les ennemis principaux du jeu avec des humains. Le mélange humains et dinosaures, ça me fait penser à Jurassic Park 🙂

Bref, au travers des 8 niveaux, on aura du fil à retordre. Mais le mieux est de vous présenter la démo sortie pour PC avec MS-Windows et une carte 3Dfx fonctionnelle.

Comme vous avez pu le voir, on est limité par un brouillard qui permet de s’affranchir du calcul des surfaces cachées.

Le jeu fut un tel succès qu’il connut de suite, et une version remastérisée sorti en 2015. Comme quoi le jeu avait marqué son époque et qu’un hommage remastérisé s’imposait de lui même 🙂

2 réflexions sur « Vieux geek, épisode 328 : « Turok : Dinosaure hunter », un des premier FPS de la Nintendo 64. »

  1. Très bon, la suite encore meilleur avec des ennemies qui commençaient à te traquer, puis il y a eu une version PS2 de mémoire une vraie daube du nom de turok evolution, enfin une version PS3 vraiment pas mal avec une jouabilité un peu merdique.

    1. Je viens d’enchaîner les remasters des deux sur Steam, j’ai une préférence pour le premier alors que je préférais le second dans mes souvenirs, le point fort du premier c’est sa nervosité, la longueur des niveaux est mieux dosé, c’est moins linéaire et les boss sont mieux (dans Turok 2 ce sont littéralement des purges), il y a un mod pour le 2 qui le dynamise, j’ai fait sans mais je conseillerai de l’utiliser en montant la difficulté pour contrebalancer, en tout cas ce sont d’excellents jeux dans l’esprit Doom.

      Le point fort du 2 ce sont clairement les armes, elles ont l’air encore plus folle dans le 3 mais je l’ai jamais joué, un jour peut-être si il sorte un remaster, compliqué car pas de version PC à la base.

      Evolution j’en garde un bon souvenir mais rien de fou, la dernière version sous Unreal c’était sympa aussi mais les exécutions sont vraiment répétitives.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer