Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2016, dernier épisode, décembre 2016.

Après un mois de novembre des plus cléments, quel va être le bilan de décembre 2016 ?

8 décembre : Void Linux

Bilan : un seul billet et donc un taux de survie de 100%. C’est le mois le moins chargé de l’année 2016.

Et le bilan annuel ?

Quel bilan annuel ? En comptant les inévitables doublons, sur les 59 articles, on constate que 45 concernent des distributions encore en vie, soit 76,27% du total.

Pour 2015, comme je le disais dans l’article de décembre 2020, c’était 75% de survie. Un certain murissement que l’on constatait déjà à l’époque et qui a fait naitre la série des vidéos DGLFI.

On est dans les mêmes rapports de survie. Le bilan des distributions dont j’ai parlé en 2017 ? Peut-être, on verra bien 🙂

2 réflexions sur « Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2016, dernier épisode, décembre 2016. »

  1. Je suis curieux de savoir si ce « mûrissement » que tu constates n’est pas corrélé à une diminution du rythme de création de nouvelles distributions (notamment de type DGLFI). Autant, je trouve intéressantes des distributions qui apportent quelque chose de nouveau/différent (NixOS, par exemple), autant celles qui ne font que changer la liste des applis incluses, le thème par défaut et quelques paramétrages d’une distribution mère, me semblent totalement inutiles, voire nuisibles à l’image que cela donne du monde linux aux gens extérieurs éventuellement intéressés.

  2. Comme dit un adage : trop de choix tue le choix.
    Il serait pertinent selon moi de se concentrer sur comment améliorer les applications existantes plutôt que de créer une ieme version de distribution qui ne fera pas le poids face aux ténors et qui finira par être délaissée . Pour moi il faudrait rester sur une distribution mère et une fille pas plus. Debian et Ubuntu, arch et manjaro, fedora et redhat (fedora est l alpha de rhel donc la mère de celle ci) . Et utiliser les ressources disponibles pour créer des « applications conviviales « . Un utilisateur lambda ce moque de l os ce qui l intéresse c est une application, un jeu….

    Ceci n est que mon opinion mais je ne suis certainement pas le seul à penser ainsi

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer