En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier mercredi d’avril 2022. Je n’ai pas beaucoup de temps libre en ce moment pour m’occuper du blog 🙁

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien cette fois ci.

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en cette veille du premier tour de l’élection présidentielle 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Vous ne jurez que par Linux From Scratch ? Alors la dernière version de NuTyX en date, la 22.04.1 est pour vous.
  • Vous avez un Raspberry Pi ? La dernière version de Raspberry Pi OS, basée sur Debian Bullseyes est disponible.
  • Archlinux est votre distribution de coeur ? Dans ce cas, le projet EndeavourOS (qui propose une Archlinux assez propre) propose une mise à jour de son installateur, la version Apollo. Plus d’infos sur les notes de publication.

Côté culture ?

Le 9 avril 2022, Agnès a fêté les 10 ans de son blog, « Destination Passions ». Comme le temps passe vite.

Sur ce, bon week-end !

Gnome 42 sur Archlinux testing ? Une migration avec la casse habituelle :)

Ce matin, lors de la recherche matinale de mises à jour, j’ai eu droit à un pavé avec Gnome 42 dans le lot. Je me suis dit que j’allais avoir la casse habituelle, celle des extensions que j’utilise à savoir :

  • L’icone de notification de Pamac
  • La météo affichée à côté de l’heure
  • L’extension qui propose la zone de notification
  • L’extension gsconnect, même si je ne l’utilise pas actuellement.

Et en effet, ce furent les éléments qui ont explosés en vol, même si j’ai résolu deux problèmes, l’extension gsconnect n’étant pas une trop grosse perte pour le moment. Pour la zone de notification, j’ai juste récupéré le PKGBUILD du paquet gnome-shell-extension-appindicator.

J’ai ensuite modifié le PKGBUILD pour qu’il compile sa version 42. Une installation et un duo déconnexion et reconnexion plus tard, la zone de notification fonctionnait à nouveau.

Continuer la lecture de « Gnome 42 sur Archlinux testing ? Une migration avec la casse habituelle 🙂 »

Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 30 : Orchid Linux, une gentoo simplifiée.

J’avais promis que je ne parlerai plus de distributions GNU/Linux. J’ai presque tenu parole depuis mon départ de Youtube, en novembre 2018, soit bientôt 3 ans et demi.

Mais c’est en farfouillant le forum du blog de Seb alias Passions GNU/Linux que je suis tombé sur un fil qui a titillé ma curiosité. Un projet un peu fou – car il faut avoir un certain grain de folie douce pour proposer une « nouvelle » distribution GNU/Linux de nos jours, surtout avec la maturité des projets déjà existants dans le domaine.

Le projet en question, c’est Orchid Linux. C’est en gros une Gentoo avec une installation prémachée au niveau des environnements de bureau existants.

Ce n’est pas une distribution à part entière – dixit la poignée de personnes derrière le projet – mais un enrobage de Gentoo. En gros, pour avoir une Orchid Linux avec Gnome, au lieu de passer une bonne journée à faire compiler l’environnement, on peut avoir l’ensemble en place en une quinzaine de minutes.

Continuer la lecture de « Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 30 : Orchid Linux, une gentoo simplifiée. »

Et si la cause principale de la non-démocratisation du logiciel libre était lié à autre chose qu’au logiciel ?

J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer mon point de vue sur la maturité des distributions GNU/Linux (deux parmi les plus vieilles fêteront leur 30 ans en juillet et août 2023 à savoir Slackware et Debian) ou encore sur celle des environnements de bureau, les deux principaux ayant au minimum 24 à 25 ans en cette année 2022. Oui, je parle bien du duo Gnome et Plasma.

Si on reste dans les grands noms, avec un noyau Linux récent, dans 90% des cas installer un environnement linuxien se passe sans trop de problèmes, mis à part avec Nvidia et ses pilotes qui sont parfois sources de calvitie précoce.

Avec le projet Steam Deck, Valve veut pousser à l’adoption d’une console basée sur une distribution GNU/Linux avec le support du magasin en ligne Steam. Je leur envoie tous mes voeux de réussite, mais je crains que le projet ne soit parasité par des projets pour utiliser une distribution alternative à celle proposée par défaut et ne rendent les efforts vains.

Le logiciel manque de maturité au niveau de l’ergonomie. Évidemment, travailler dans un secteur qui définit les grandes lignes d’un logiciel, comment placer les icones, que mettre dans la barre de titres, c’est pas franchement sexy.

Le monde du libre a d’excellents logiciels, mais ceux-ci parfois sont moins utilisés car l’ergonomie générale est plutôt moyenne. En dehors des gros projets comme LibreOffice par exemple, l’ergonomie, elle passe à la trappe au pire ou au mieux elle est considérée comme la cinquième roue du carrosse.

Continuer la lecture de « Et si la cause principale de la non-démocratisation du logiciel libre était lié à autre chose qu’au logiciel ? »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce deuxième samedi de mars 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Dans le domaine des distributions GNU/Linux officiellement pour personnes débutantes, je demande la ZorinOS 16.1.
  • Votre Raspberry Pi 2/3/4 a faim de multimédia ? Alors la version 10.0.2 de LibreElec est la réponse à apporter.

Côté culture ?

  • Le groupe Cosmic Ground en attendant la parution de leur huitième album propose une compilation « decade 2012-2022 » regroupant les morceaux de choix de cette décennie d’existence.
  • Si vous aimez la folk typée britannique avec des accents « à la Beatles », alors laissez trainer une oreille sur l’album de Jeremy Dylan, « Lost in a Daydream ».

Sur ce, bon week-end !

On a atteint la version 100 pour les compilations nocturnes de Mozilla Firefox… Et maintenant ?

J’écris ce billet le 8 mars 2022, jour où le tronc qui est la base de développement de Mozilla Firefox (qui est dans les 4% de parts de marché, selon statcounter) a atteint une borne symbolique, celle de la version à 3 chiffres.

Chromium et ses dérivées comme Edge sont en version 99. Autant dire que dans les semaines qui viennent, Chromium, Chrome et Edge auront eu aussi atteint cette borne symbolique.

Une capture d’écran de Chromium 99 sur mon Archlinux :

Désormais – et c’est le cas pour Mozilla Firefox – mensuellement une nouvelle version sort. Bien que la version 100 pour les utilisateurs classiques tombera en mai 2022, il y aura des conséquences et c’est pour cela qu’aussi bien que Google que Mozilla ont préparé le terrain pour limiter la casse.

Continuer la lecture de « On a atteint la version 100 pour les compilations nocturnes de Mozilla Firefox… Et maintenant ? »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier samedi de mars 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Suite du longplay pour « Briley Witch Chronicles », avec la dixième heure de jeu… La fin est toute proche.

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce premier mercredi de mars 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Le Fondeur de Son annonce la disponibilité d’un nouvel album de jazz improvisé, « cabrioles cérébrales et accidents psychotiques  » par Otok.

Suite du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la neuvième heure du jeu. Ça sent la fin qui approche à grand pas !

Sur ce, bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier de février 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Si vous avez des albums ou artistes ou groupes à découvrir, les commentaires sont ouverts pour cela !

Suite du longplay pour « Briley Witch Chronicles », avec la huitième heure de jeu… On approche de la fin 🙂

Sur ce, bon week-end !

En vrac’ de milieu de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce dernier mercredi de février 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien, désolé. C’est le grand vide en ce moment.

Suite du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la septième heure du jeu. Déjà !

Sur ce, bonne fin de semaine !

De l’ultracrépidarianisme dans le monde linuxien…

L’ultracrépidarianisme, c’est « un comportement consistant à donner son avis sur des sujets à propos desquels on n’a pas de compétence crédible ou démontrée ». Merci wikipedia 🙂

Dans le monde linuxien, c’est assez répandu. L’exemple le plus fréquent est de parler d’une famille de logiciels, comme une distribution GNU/Linux, la pratiquer au quotidien depuis X ou Y années et considérer que l’on est à même de critiquer une autre famille.

Prenons mon propre exemple. 16 ans de mono-démarrage linuxien, dont 13 en tant qu’Archlinuxien, après 3 années dans le monde de la « debian pour être humain », j’ai nommé Ubuntu 🙂

Oui, je fais exprès de prendre cette vanne usée jusqu’à la corde concernant le duo Debian / Ubuntu. Cependant, il ne me viendrait pas à l’esprit de m’exprimer de manière hautaine sur la politique de découpage des logiciels de Debian.

J’ai horreur des logiciels découpés en plusieurs paquets du genre : binaires, documentation, en-têtes de développement, etc. Il est plus logique pour moi d’avoir un paquet tout en un.

Ce n’est pas pour autant que je vais vouer aux gémonies la Debian. Simplement, du point de vue d’une personne qui est habitué à l’absence de saucissonnage, cela est bizarre.

Peut-être que ce comportement de saucissonnage remonte à l’origine de la distribution et des connexions réseaux bien pourries des années 1990, qui obligeait à réduire au strict minimum la taille des paquets logiciels à récupérer. Pour des raisons de vitesse et de débit.

Qui n’a jamais connu le cri du modem ne pourra pas comprendre. Ce n’est bien entendu qu’une hypothèse et rien d’autre.

Continuer la lecture de « De l’ultracrépidarianisme dans le monde linuxien… »

En vrac’ de fin de semaine…

Minuscule en vrac’ en ce finissant mois de février 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Une capture d’écran de Turdle qui montre le côté « pipi-caca » du vocabulaire du jeu 🙂

Côté culture ?

Rémy Delahaye alias Watchmaker vient de sortir un nouvel EP, « Lumières ».  Un article à venir dans la semaine ? Pas impossible 🙂

Suite du longplay pour « Briley Witch Chronicles », avec la sixième heure de jeu… Déjà !

Sur ce, bon week-end !

Ah, ffmpeg 5, un passage pas franchement en douceur :(

Il y a certaines montées en version de logiciels qui se passent sans trop de casses, autant d’autres, c’est déjà plus ennuyeux.

Dans la deuxième catégorie, je demande ffmpeg qui a proposé sa version majeure 5.0 qui est sortie le 17 janvier 2022. Et comme d’habitude, il y a eu une grande recompilation pour que les logiciels disponibles sur les dépôts officiels passent sans que tout explose en vol.

Un paquet de compatibilité avec les logiciels sensibles, appellé ffmpeg4.4 a été rajouté. Autant ça fonctionne pas trop mal sur les logiciels sur les dépôts officiels, autant certains paquets uniquement disponibles sur AUR, comme vice-svn (version de développement de l’émulateur Commodore 8 bits Vice) et dosbox-x-sdl2-git et dosbox-x-sdl2 (un fork avancé de Dosbox) explosent en vol au moment de la compilation 🙁

Continuer la lecture de « Ah, ffmpeg 5, un passage pas franchement en douceur 🙁 »

En vrac’ de milieu de semaine…

Petit en vrac’ en ce troisième mercredi de février 2022.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Nouvel épisode du longplay consacré au jeu « Briley Witch Chronicles » avec la cinquième heure du jeu.

Sur ce, bonne fin de semaine !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer