En vrac’ de fin de semaine…

En cette Saint Valentin 2020, vrac’ons un brin 🙂

CÎté logiciel libre, informatique et internet.

CÎté culture ?

Pour finir, mon dernier « C’est trolldi, c’est permis » oĂč je m’amuse avec la vĂ©nĂ©rable et sacralisĂ©e Debian GNU/Linux.

Bon week-end 🙂

10 rĂ©flexions sur « En vrac’ de fin de semaine… »

  1. Je me suis installĂ© la YaoLinux avec du mal comme avec la NuTyX en uefi (apparemment l’installation ne reconnait pas trĂšs bien la partition efi et la distribution ne boote pas sauf avec le grub d’une autre distro installĂ©e en multi-boot). Le gestionnaire de paquets Cards est tuojours aussi rapide mĂȘme s’il est dans une version antĂ©rieure Ă  celle de la distribution-mĂšre ce qui ne lui apporte pas les derniĂšres fonctionnalitĂ©s.
    Du cĂŽtĂ© d’Arco, je pense que l’Ă©quipe de dĂ©veloppement se rend compte de la folie douce de maintenir 40 images d’installation, il y a de quoi fondre un fusible 🙂
    On peut aussi rappeler la sortie de la OpenMandriva Lx 4.1 et celle d’HyperBola 0.3.1.
    Trident Void vient Ă©galement de sortir sa premiĂšre release (20.02).

      1. Dans l’immĂ©diat çà fait un installateur pas trop merdique de Void en version desktop (si option Lite ou Full Desktop choisie au dĂ©marrage) sans passer par la ligne de commande en post-installation.
        De ce que j’ai testĂ© ça donne quelque chose de propre, peut ĂȘtre un peu chargĂ© puisque les dĂ©veloppeurs ont choisi des applications bureautiques qui s’installent automatiquement sans demander son avis prĂ©alable Ă  l’usager.
        Les gros moins pour cette premiĂšre version stable :
        1/ pas de partitionnement personnalisĂ© donc impossible de l’installer en dual boot sauf Ă  installer Trident Void en premier sur des partitions prĂ©alablement dĂ©finies et d’installer ensuite un autre OS
        2/ installation par dĂ©faut de l’environnement de bureau Lumina seul prĂ©vu dans le script (personnellement j’aborre Lumina 🙂 ) sauf Ă  installer seulement une version de base et Ă  installer ensuite soi mĂȘme le DE de son choix
        3/ a priori installation possible uniquement en uefi (plusieurs tests d’install en mbr sur une machine virtuelle ont Ă©chouĂ© de mon cĂŽtĂ©)
        4/ pas de choix de la locale lors de l’installation (mais heureusement Trident permet d’opter pour libc ou musl au choix hein Tonton !) d’oĂč obligation de modifier les fichiers de conf en post-installation pour causer le français encore que tous les menus ne sont pas traduits dans Lumina
        5/ une installation imposée en net-install qui prend au bas mot 30 minutes

          1. C’est surtout la post-installation qui est un tantinet fastidieuse sur Void natif, avec la Trident le script gĂšre çà lui mĂȘme et tu obtiens un desktop too much (traduire par : tout moche 🙂 ) au reboot 🙂

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramÚtres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramÚtres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer