Youtube, ce n’est pas que Cyprien et Squeezie ! ;)

Dernier billet d’une série plus ou moins culturel qui ont émaillé le week-end. Je dois dire que j’adore passer des heures sur youtube… Non pas pour regarder Squeezie hurler comme un goret qu’on égorge devant un jeu qu’il démontera ou pas.

Non, pour moi, youtube est une source de connaissances et de partage. Voici donc la liste des youtubeurs et youtubeuses que je vous conseille.

Une sorte du meilleur de youtube en quelque sorte. Liste tout sauf exhaustive !

Continuer la lecture de « Youtube, ce n’est pas que Cyprien et Squeezie ! 😉 »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’.

Côté logiciel libre et informatique :

Côté livres ?

  • Une courte nouvelle d’Olivier Saraja sur un scénario que n’aurait pas renié Rod Serling, papa de la série « La Quatrième Dimension » : « Spores ! ».
  • Après Florence Porcel, voici que Mickaël Launay alias MicMaths propose un livre pour le 2 novembre 2016 aux éditions Flammarion, « Le grand Roman des Maths ».

Côté musique ?

  • La folk « alternative » et acoustique est votre tasse de thé ? Alors, jetez une oreille du côté des anglais de « Stables ». Merci Twitter pour la découverte.
  • Dans un domaine plus sombre, je demande le premier EP de Sinneth Soul, « Dark Matter ». Du metal symphonique, avec une dose de black et de death metal.
  • Kylver vient de sortir son deuxième EP (en nombre de pistes, pas en durée) : « The Island ». Une chronique dans la semaine. Si vous aimez le rock progressif à la limite du doom metal et entièrement instrumental, c’est pour vous !

Bon week-end !

Ah, la légende du formatage faisant perdre de la place sur un disque dur !

Mettons à mort cette légende urbaine. Une question sur le site Yahoo Q/R concernant la différence de capacité annoncée pour un disque dur m’a fait émettre cette réponse :

Le problème vient d’une définition. L’ordinateur est la machine la plus c*nne de la création. Il ne sait manipuler que deux valeurs : 0 & 1. Donc, contrairement à l’humain qui compte en base 10 (0 à 9), l’ordinateur compte en base 2.

De l’unité de base, octet, on en déduit :

Le Kilo-Octet : 2^10 octets = 1024 octets.
Le Méga-Octet : 2^10 Ko = 1 048 576 octets
Le Giga-Octet : 2^10 Mo = 1 073 741 824 octets.

Jusqu’en 1998, on parlait des mesures ainsi, jusqu’à l’invention d’appellation spécifique.

Hors, Giga signifie 1 milliard pour l’humain. Tu as une différence de 7,374% entre le Giga humain et le Giga informatique.

(500 * 7,374) / 100 = 36,87… Donc, la différence que tu observes entre ta taille « commerciale » et la taille réellement exploitable du disque dur. Le formatage n’enlève pas le moindre octet à la taille de support.

Et pour info : 500 milliards d’octets (taille commerciale) divisée par le taille informatique du GigaOctet à savoir 1 073 741 824, cela donne :

500 000 000 000 / 1 073 741 824 = 465,661287308

Donc, la preuve est faite : aucun octet n’est perdu par le formatage.

En effet, en 1998, il a été décidé que l’on parlerait d’unité spécifique, les KiO (pour KibiOctet), MiO (pour MibiOctet), GiO (pour GibiOctet)… Mais faire disparaitre plusieurs décennies d’habitude d’appellation… Bon courage ! 🙂

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer