« Shattered Pixel Dungeon », le rogue-like deluxe.

S’il y a un genre de jeu vidéo qui m’a toujours attiré, ce sont les rogue-like. Comme je l’avais précisé dans l’épisode 14 de la série « Vieux geek » en juin 2013.

Je me suis dit que conclure l’année 2021 sur un rogue-like de haut vol serait une bonne idée. En effet, en attendant la sortie d’un rogue-like pour Commodore 64 du nom de Rogue64 en précommande au moment où je rédige cet article, il serait bon de parler d’un rogue-like qui existe aussi bien sur Android, Linux et iOS du nom de « Shattered Pixel Dungeon ».

Au menu ?

  • 4 héros dont 3 qu’il faut débloquer
  • 8 sous-classes
  • 13 capacités différentes
  • Plus de 100 talents
  • 26 niveaux à explorer
  • 60 ennemis, 30 pièges, 150 objets
  • 5 boss

Autant dire que le jeu est plutôt bien fourni 🙂

Continuer la lecture de « « Shattered Pixel Dungeon », le rogue-like deluxe. »

Vieux Geek, épisode 150 : Looking Glass, la preuve que les interfaces en 3D complète, ça fonctionne pas…

Quelques années avant Compiz et ses indispensables effets de fenêtres molles et son iconique cube, Sun Microsystems qui n’était pas encore racheté par Oracle proposa une interface 3D complète pour montrer les capacités et la puissance de Java.

Le projet s’appelait Looking Glass. C’était plus une preuve de faisabilité qu’un environnement utilisable au quotidien.

En farfouillant sur ArchiveOS, j’ai pu mettre la main sur un des derniers liveCD qui permettait de s’amuser avec Looking Glass, LG3D.

Après avoir récupéré l’image ISO, j’ai configuré VirtualBox pour qu’il me permette d’enregistrer la vidéo ci-après.

Comme vous avez pu le voir – et si votre estomac a tenu le choc – c’était complètement à l’ouest en terme d’ergonomie. Bon, c’est vrai, l’émulation n’a pas aidé pour la vitesse, mais c’était pas franchement la joie au final.

On comprend pourquoi les interfaces en 3D n’existent – principalement – que dans les films de science fiction, maintenant 🙂

RssOwl : un client java pour les flux RSS.

J’avoue que j’ai toujours un utilisateur ravi de Liferea. Cependant, avec la version actuelle de développement de la distribution Ubuntu Linux Jaunty Jackalope (cela fait environ une semaine que j’utilise cette version), Liferea – comme Miro – est inutilisable :/

C’est en cherchant un successeur que j’ai pensé à ce client créé en Java – et qui tourne à la perfection avec la version libre de Java – OpenJDK.

J’ai récupéré la version linux 64 bits du client, et après avoir décompacté l’archive et créé un lanceur, l’import des flux RSS a été simplissime. Le mieux est de montrer le logiciel en pleine action :

rssowl 2.0m9 sous Ubuntu Jaunty Jackalope

Pas mal pour du Java 😉

Un exemple concret d’utilisation d’Iced Tea.

Iced Tea dont j’ai parlé dans un article précédent est vraiment une version alpha très puissante. En effet, on peut lancer tranquillement des projets assez gros. Par exemple, la dernière version en date du logiciel de p2p en java, j’ai nommé Azureus.

Nommée actuellement Vuze (alias Azureus 3.0), on peut trouver une version béta 3.0.3.4. La version linux 32 bits est disponible via ce lien, la version 64 bits par ce lien-ci.

Après avoir décompacté l’archive, on peut lancer tranquillement le logiciel. Comme le prouve cette capture d’écran, alors que je récupérais l’image live-CD de la Fedora 8 test 3.

Azureus 3.0.3.4 avec Iced Tea sous Ubuntu Linux 7.10 AMD64

Pas mal pour une machine virtuelle en version alpha 😉

IcedTea ou le Java libéré…

Il y a environ un an, Sun annonçait l’ouverture du code source de son langage phare, Java. Bien que cela ne concernait pas Java 6 – quasiment terminé à l’époque – cela concerne la version 7 du langage. Et cela pourrait permettre d’avoir enfin un greffon java dans Firefox / Konqueror / Opera pour les versions 64 bits sous Linux.

IcedTea, c’est le nom de code du projet pour recompiler avec du logiciel libre l’ensemble du kit de développement de Java7, connu sous le nom d’OpenJDK.

Bref, c’est une excellente nouvelle pour avoir un java vraiment multiplateforme.  Même si une version est fournie avec la dernière livraison de la Ubuntu Linux ou encore avec les versions de tests de la Fedora 8, il faut avouer que c’est de la qualité « alpha ».

Or, pour Ubuntu Linux (Kubuntu / Xubuntu / Gobuntu) 7.10, un dépot créé par un des codeurs d’Ubuntu Linux existe et permets d’avoir des versions plus récentes.

Pour l'activer, il suffit d'ajouter les ligne suivantes à votre /etc/apt/sources.list

# iced-tea updates
deb http://people.ubuntu.com/~doko/ubuntu/ gutsy/
deb-src http://people.ubuntu.com/~doko/ubuntu/ gutsy/

Ensuite, après avoir mis à jour les dépots, il suffit de prendre la dernière version d’IcedTea (la b22) avec les paquets icedtea-java7-jre, icedtea-java7-bin et icedtea-java7-plugin. Et enfin, on peut avoir un greffon java sous Firefox pour Linux 64 bits 😉

Une petite vidéo postée par mes soins – désolé pour le redimensionnement de l’image – et on voit la version d’IcedTea au travail 😉

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer