En vrac’ de fin de semaine

Minuscule en vrac’ en ce vendredi maussade du mois de novembre… Tiens, un pléonasme 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Pour finir, la carte la plus dure de toutes celles disponibles dans le jeu « Attack of the Petscii Robots », la carte « Bunker », uniquement disponible pour Commodore 128 et Plus 4.

Même au niveau facile, elle est très dure…

Sur ce, bon week-end 🙂

8 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine »

  1. Ton lien vers Roky Linux arrive sur une page 404 « not found ».
    Une bien étrange idée de Microsoft qu’on a déjà croisée 🙂
    A pluche.

  2. Lirix, même le site est un sketch…
    J’ai eu l’occasion, il y a 10 ans , d’échanger avec le développeur de maxxdesktop.
    Fan d’irix, son idée est de proposer avec l’autorisation de SGI l’environnement 5dwm d’irix utilisant motif.
    Je possède une SGI octane et je trouvais ça sympa, on a essayé de créer une iso Ubuntu maxxdesktop ready. Ça n’a pas abouti.
    Mais jamais il n’était question de faire une distri. D’ailleurs faire une distri sous prétexte d’un wm est juste idiot.

  3. Salut Fred,

    J’aurais plutôt pensé à Fedora pour pousser systemd dans WSL… Mais bon, peut-être qu’IBM/Red Hat (employeur de Lennart, sauf erreur) n’a pas de cadeau à faire à Microsoft?

    J’ai bien sûr vu que Patrick a déclaré l’état de RC2 pour Slackware-current. Peut-être que je n’aurai pas à re-baser Slint sur GhostBSD ou FreeBSD après tout, en tous cas pas tout de suite.

  4. c’est un vrai cadeau empoisonné vue le nombre de lignes ( systemd ) et la taille qu’il génère , sans parler de tous les fichiers de configs requis pour un « fonctionnement correct » de systemd

    la seule bonne question dans tout cela c’est QUAND Ubuntu a arrêté de développer pour Linux et de préférer de voir avec Microsoft pour ce WSL / WSL2

    si on a pas de NTFS ( c’est mon cas ) , on a sans doute intérêt par sécurité a bloquer ce module par sécurité , car avec microsoft ….

    1. Il y a une logique pour Ubuntu: se faire connaître au travers de WSL des utilisateurs de Windows qui n’osent pas (encore) sauter le pas, moins pour Red Hat qui vise les grands comptes. Et ça n’empêche pas Ubuntu de développer pour pour les utilisateurs de Linux (même s’il est permis de douter de la pertinence de certaines de ses contributions). C’est Microsoft qui a développé WSL, pas Ubuntu 😉

      Quand à NTFS, son utilisation devrait être plus simple maintenant que ntfs3 est là. Et la sécurité est, comme d’habitude, entre les mains des utilisateurs. Le maillon faible est le plus souvent entre la chaise et le clavier.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer