Avoir un émulateur potable pour les ordinateurs Apple II sous Linux, quelle galère !

C’est un petit billet que j’avais envie d’écrire après mon expérience de bêta-testeur pour le port du jeu « Attack of the PETSCII Robots » pour les ordinateurs Apple II.

Dans un billet du 24 avril 2021, j’écrivais ceci :

[…]
Cependant, j’étais déjà au courant de ce port, étant donné que je suis un des bêta-testeurs du jeu. J’avais déjà bêta-testé des préversions du jeu pour Commodore PET avec l’audio activé.

David Murray m’a donc contacté fin mars – début avril pour des bêtas tests. J’ai ainsi pu tester et torturer les versions beta 7.0, 7.1 et 7.3.
[…]

Il y a eu un problème de taille : faire fonctionner un émulateur qui ne me donne pas une infame bouillie de pixels à l’écran. J’avais donc commencé par LinApple en utilisant le paquet AUR qui va bien.

Mais j’avais quelque chose de plutôt moche au final, à savoir ceci :

Ce qui est plutôt moche, vous en conviendrez. J’ai donc essayé avec un code source plus récent, celui disponible sur la page github du projet.

Ici c’est plus direct, ça ne démarre pas. La faute à pas de chance, donc.

En fouillant, je suis tombé sur le projet « Apple2 ». Après avoir cloné le dépot github et fait compiler le logiciel, j’ai constaté que je ne pouvais pas accéder au moindre fichier, le sélecteur de fichiers ne fonctionnant pas. J’avais juste un écran vert et rien à l’intérieur 🙁

Mon choix fut donc celui de choisir la Rolls des émulateurs dans le domaine, à savoir AppleWin en conjugaison avec Wine. C’est celui qui j’ai utilisé pour la vidéo de l’article du 17 avril.

Le triste état de l’émulation Apple II – oui je sais, c’est pointu et ne concerne qu’une niche de rétro-gâteux dont je fais partie – pour le monde linuxien m’avait laissé un goût amer en bouche.

Mais rien n’est complètement perdu. Il y a un port potable de l’émulateur AppleWin pour Linux, développé par Andrea Odetti alias audetto sur Github.

Pour le moment, il n’y a pas de paquets sur AUR et c’est aussi bien comme cela, vu qu’il doit être bien laxatif à empaqueter comme logiciel.

J’ai donc récupéré le code source et en suivant les recommandations du fichier linux.md, j’ai pu accéder à un émulateur qui propose à la fois une interface en QT et une autre avec imgui.

Une petite vidéo est la bienvenue pour montrer le port en action.

Le port est plus que fonctionnel, dommage que la version QT – qui serait apprécier par la plupart des utilisateurs potentiels – souffre d’une telle latence. Dommage aussi qu’en mode fenêtré, les touches fléchées soient parfois non prises en compte.

Néanmoins, cela laisse un mince espoir de pouvoir se passer à terme du duo Wine et AppleWin à terme.

7 réflexions sur « Avoir un émulateur potable pour les ordinateurs Apple II sous Linux, quelle galère ! »

  1. Sur ma configuration Debian buster et Xfce, je ne lance par le GUI mais directement le programme.
    Je ne l’utilise pas intensivement mais uniquement pour retrouver les sensations et montrer à ma fille comment fonctionnaient les premiers ordinateurs personnels.
    Je n’avais pas d’apple II (c’était très cher) mais j’avais pu m’acheter un compatible apple ii. C’était un mpf-II. J’ai trouvé un émulateur d’un clone brésilien du mpf-II, le Tk2000. En fait, il y a 2 émulateurs, un en java (j’ai changé la rom du tk2000 par celle du mpf-ii et cela marche!) et un sous windows ou wine. Le programmeur de celui sous windows a réalisé un clone du tk2000 avec une puce FPGA.
    Il y a aussi une carte qui s’appelle Mister et qui émule des tas d’ordinosaures. Mais je n’en ai pas. Peut-être plus tard mais pour l’instant, je me contente des émulateurs sour debian (j’utilise beaucoup Hatari et parfois Winuae — surtout pour des jeux qui ne sont pas sortis sous atari — mais à l’époque l’amiga était trop cher pour moi aussi).
    Je suis régulièrement votre blog. Il y a de bonnes informations et de bons commentaires sur le monde linux en général.

  2. si vous pouvez corriger la faute d’orthographe, d’accord, fonctionnaient au lieu de fonctionnait (ah! l’orthographe et la grammaire).

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer