LiberaPay, quel bilan au bout de 4 mois d’utilisation ?

Au mois du juin 2021, je franchissais un pas difficile à franchir, celui de l’utilisation d’un compte de dons. Après avoir visionné les principales options, à savoir Tipeee et LiberaPay, mon choix s’est orienté vers cette dernière car il y avait moins de tracasseries administratives que sur la plateforme en quasi-monopole en France.

De plus, les frais étaient moindres (dans les 5% au lieu des 8% de Tipeee) et surtout, c’est une association derrière et non pas une entreprise classique.

Au passage, je tiens à remercier les personnes qui me font des dons, c’est très gentil de votre part.

Bref, j’ai voulu voir quel bilan je pourrais en tirer au bout d’environ 4 mois. La réponse ? En vidéo.

Vous l’avez sûrement compris, j’ai été agréablement surpris par le retour. Même si je ne touche que des petites sommes hebdomadairement parlant – bien que LiberaPay ne donne plus cette information à titre indicatif, la somme donnée (moins les frais de fonctionnement) étant directement disponible – cela me permet de couvrir confortablement les frais mensuellement engagés dans les services que je propose (blog, instance peertube) ou d’autres à utilisation plus personnelle (comme une instance funkwhale pour ma musique en ligne).

Bref, si parler argent, pognon, oseille, flouze, ce n’est pas dans la culture du français de base, et bien, tant pis. Au moins, on ne pourra pas dire que je suis opaque dans ce domaine 🙂

Allez, bonne fin de journée.

Ah, les personnes qui croient encore dans le modèle de financement publicitaire des contenus sur Internet :)

Cet article est tirée d’une réflexion faite par une des community manager de l’équipe de Vivaldi quand je l’interrogeais sur le comportement bizarre du bloqueur de publicité intégré dans le navigateur web.

Il faut dire que dans un précédent article, je montrais le comportement bizarre du navigateur qui proposait un bloqueur de publicité sans pour autant l’activer. Ce serait comme acheter une voiture dont les freins seraient disponibles mais non connectés aux organes de conduite. Bizarre.

J’ai même fait une vidéo complémentaire pour montrer comment activer cet outil qui était aussi utile que des boules sur un sapin de Noël dans ses réglages par défaut.

J’adore quand on me sort que l’internet libre passe par le financement des créateurs. Je suis d’accord. Mais si on me dit que c’est uniquement par le biais de la publicité, je m’inscris en faux. Je vous renvoie à cette vidéo publiée le 14 avril par Alexandre Mirlicourtois concernant les médias.

Je cite la description de la vidéo :

[…]Prises dans la tourmente, l’un des premiers réflexes des entreprises c’est de couper dans leur budget « com », Lors de la crise 2009, les dépenses en communication avaient chuté de 8% quand le PIB s’était contracté de 2,7 %.[…]

Continuer la lecture de « Ah, les personnes qui croient encore dans le modèle de financement publicitaire des contenus sur Internet 🙂 »