Kiss0s 0.7, la Debian GNU/Linux Stretch pour geeks ayant oublié l’existence des rasoirs ?

En dehors de l’excellente et pensée pour les débutants DFLinux Stretch, Arpinux sait se faire plaisir, et faire plaisir aux geeks dont la barbe descend jusqu’aux genoux et qui fait passer Saint Ignucius pour un imberbe.

C’est le cas avec la version 0.7 de sa Kiss0s, alias back2g33k1and, ce qui en leetspeak donne : back to geekland, donc en français, retour au pays des geeks. Tout un programme 🙂

Au menu : une base debian GNU/Linux stretch avec des sessions fluxbox, dwm et dwm « améliorée » sans oublier pekwm. Et quelques outils développés par la bande de 3hg comme le tkmenu par exemple.

Mon ami transmission a surchauffé pour récupérer l’image ISO en 64 bits qui pèse un peu plus de 2 Go.

VirtualBox a été ensuite mis à contribution pour voir ce que cette distribution GNU/Linux pour barbus a dans les tripes.

Continuer la lecture de « Kiss0s 0.7, la Debian GNU/Linux Stretch pour geeks ayant oublié l’existence des rasoirs ? »

Tout n’est pas perdu pour les ISO communautaires de la Manjaro Linux… Joie !

J’ai déjà exprimé mon point de vue acide sur les ISO communautaires de la Manjaro Linux. Outre le fait que certains s’adressent à un public des plus que restreints comme la version avec JWM et celle avec BspWM, d’autres sont mal testées en amont (comme la version avec E20). Il y a bien des exceptions qui contrebalancent cette tendance, avec la version avec Deepin ou encore la version avec Mate (qui souffre d’un manque de mise à jour depuis sa sortie en décembre 2015).

Outre les problèmes de conception de certaines images ISO, il y a le non-renouvellement des ISO à intervalles réguliers d’image ISO qui peut entraîner des problèmes de mises à jour. C’est aussi le cas pour la Manjaro Fluxbox.

J’ai décidé de tester cette ISO en n’oubliant pas son âge respectable pour une distribution en rolling release dans le présent article, après une discussion avec Pololasi sur la framasphere*.

J’ai donc fait chauffer mon wget et j’ai lancé ensuite mon ami VirtualBox pour voir ce que cette Manjaro Fluxbox a dans le bide 🙂

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://freefr.dl.sourceforge.net/project/manjarolinux/community/Fluxbox/2015.12/systemd/manjaro-fluxbox-15.12-x86_64.iso
–2016-04-28 15:05:27– http://freefr.dl.sourceforge.net/project/manjarolinux/community/Fluxbox/2015.12/systemd/manjaro-fluxbox-15.12-x86_64.iso
Résolution de freefr.dl.sourceforge.net (freefr.dl.sourceforge.net)… 2a01:e0d:1:8:58bf:fa88:0:1, 88.191.250.136
Connexion à freefr.dl.sourceforge.net (freefr.dl.sourceforge.net)|2a01:e0d:1:8:58bf:fa88:0:1|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1239089152 (1,2G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « manjaro-fluxbox-15.12-x86_64.iso »

manjaro-fluxbox-15. 100%[===================>] 1,15G 1,14MB/s in 16m 59s

2016-04-28 15:22:26 (1,16 MB/s) — « manjaro-fluxbox-15.12-x86_64.iso » sauvegardé [1239089152/1239089152]

Continuer la lecture de « Tout n’est pas perdu pour les ISO communautaires de la Manjaro Linux… Joie ! »

antiX 12.5 alpha 2 : l’attaque des distributions GNU/Linux légères ?

Dans le domaine des distributions GNU/Linux peu gourmandes, je demande l’antiX, qui est basée sur la Debian GNU/Linux testing et des outils de la Mepis Linux.

Pour info, la seule fois où j’avais parlé de la Mepis Linux, c’était à l’époque d’une préversion de la SimplyMepis 8.5, en janvier 2010.

Très légère coté mémoire (on dépasse rarement les 200 Mo de mémoire vive à l’utilisation), elle se base sur le gestionnaire de fenêtre IceWM, mais elle propose aussi fluxbox, jwm, dwm et wmii.

La deuxième alpha de sa version 12.5 étant sortie récemment, je l’ai récupéré pour vous montrer cette distribution peu connue. Après avoir récupéré l’image ISO, j’ai lancé une machine virtuelle Qemu.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 32G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=34359738368 cluster_size=65536 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom antiX-12.5-full-alpha2-amd64.iso -boot order=cd &

L’installateur est celui de la Mepis Linux, donc, c’est assez abordable pour mettre en place l’ensemble.

Continuer la lecture de « antiX 12.5 alpha 2 : l’attaque des distributions GNU/Linux légères ? »

Tour rapide du “propriétaire” de Linux Mint 6 – Fluxbox.

Basée sur la distribution Xubuntu 8.10, cette distribution linux qui reprend le principe d’Ubuntu Linux en lui donnant un côté prêt à l’emploi – en rajoutant tous les codecs multimédias par exemple – en remplaçant Xfce par le très léger et minimaliste Fluxbox.

Continuer la lecture de « Tour rapide du “propriétaire” de Linux Mint 6 – Fluxbox. »

Finalement, j’ai choisi FluxBox

Pour ma petite machine. Après avoir acheté une carte ethernet – histoire de pouvoir brancher la machine à l’internet sans prise de tête – et avoir bataillé un tout petit peu pour faire reconnaitre le circuit graphique i810, j’ai choisi fluxbox, plus léger que Xfce au final. Il ne me reste plus qu’à fignoler l’ensemble.

Une petite capture d’écran pour la route ?

Fluxbox sur une archlinux et un Celeron 600 équipé de 512 Mo !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer