Le support du matériel informatique ancestral, une voie de garage à terme ?

Par ancestral, je parle de périphériques comme les cartes graphiques, les circuits wifi ou encore des cartes sons. Je parle de cartes vidéo comme la Matrix Millenium, les ATI Rage 128, les Voodoo de 3dfx, bref du matériel sentant bon l’informatique des années 1998 à 2002/2003. Quelle époque glorieuse !

Le noyau linux supporte une vaste gamme de matériels, qui sont purgés au fil du temps. Le support des processeurs i386 a été abandonné lors du développement de la version 3.8, fin 2012, début 2013.

Plus récemment, une annonce a mis le feu aux poudres. Pour le noyau linux 6.3 – qui sortira dans 4 mois environ, soit vers mai 2023), un abandon de masse de vieux matériels qui sont des légendes dans le domaine de la carte vidéo : ATI Rage 128, 3Dfx, S3 Savage, i810 entre autres.

L’article de Phoronix parle en long et en large de l’abandon des pilotes concernés, dont certains ne sont plus du tout maintenu.

Il est normal que pour du matériel qui a dépassé les 20 ans d’âge un peu de nettoyage soit effectué. Évidemment cela m’a foutu un coup de vieux et sur le coup ma première réaction a été de la colère mais je me suis vite ravisé. Du code mal maintenu voire plus maintenu du tout ne peut qu’être source d’ennuis à terme.

Je ne me souviens pas d’une telle réaction épidermique lors de l’abandon du i386 par exemple. Mais peut-être que ma mémoire me dessert. Ce n’est pas impossible.

18 réflexions sur « Le support du matériel informatique ancestral, une voie de garage à terme ? »

  1. Tant qu’il reste quelque part dans les archives un système d’exploitation capable de faire tourner ce matériel au cas où, après tout, ce n’est pas un problème. C’est même plutôt une bonne nouvelle, ça libère de la place dans le code (+/- 20000 lignes de code, c’est pas mal).

  2. bonjour

    il n’y a pas que la partie code non maintenu ,
    il y a aussi état de ces cartes graphiques 20 ans après

    si ces cartes de époque ont pu tenir jusqu’à au moins 10 ( en fonctionnement ) , cela doit être assez rare.

    1. Une des raisons de l’abandon est le fait que certains matériels ne peuvent plus être testé, par manque des dits matériels.

      Il faut savoir raison garder et ne pas chercher à faire tourner des matériels de 20 ans d’âge qui est incapable de faire fonctionner correctement – comme précisé dans un autre commentaire – la logithèque actuelle.

  3. Ton article me rappelle le sort de ma vieille carte graphique, installée sur mon PC fixe de 2004.
    Pendant sa période de gloire, elle faisait tourner sous Windows XP le superbe jeu Doom 3, certes pas aussi fun que son glorieux aînée. Mais ça restait une belle claque graphique pour l’époque.

    En 2023 c’est moins glorieux : le support de N-vidia est terminé. Elle fonctionne sous Xubuntu avec le pilote libre, et elle peine à afficher une vidéo You Tube en 480p… on pourrait presque se dire que cela ne sert plus à rien de la maintenir en vie.

    Fait pas bon vieillir lol

  4. Au bout d’un certain temps, il faut se résigner. Je préfère de loin ce qu’on a vu avec linux qui maintient mine de rien du vieux mathos pendant un bon bout que microsoft qui met au placard des config convenable et relativement récent.

    Faire tourner des ordinosaures est intéressant pour le geek qui sommeille en nous, mais pas vraiment en usage quotidien. Pour avoir retester des athlonX2 avec 1 ou 2Go de Ram c’est inutilisable, tout rame, les logiciels récent se font trop gros aujourd’hui pour de vieilles configs.
    Bref tant qu’on trouvera toujours des systèmes anciens pour les faire revivre, ça sera certes sans correctifs et de toute façon de vieux softs qui ne feront plus le café non plus.

    Pour mon cas j’ai toujours ma SGI Octane avec CPU Mips, c’est marrant de faire joujou avec IRIX, mais avec un firefox2, la majorité des sites ne fonctionnent pas. Openoffice 1… bref, c’set juste bon pour la geekerie.

    1. Pour les sites, tu peux passer par FrogFind! : c’est une sorte de proxy utilisant le moteur du mode lecture de Firefox pour n’afficher que la partie texte (avec prise en charge des liens), et dont la page d’accueil propose un moteur de recherche basé sur DDG.
      Il est conçu par Action Retro (d’après le nom de sa chaîne YT), à qui on doit aussi le site 68k.news fonctionnant sur le même principe et à partir des flux RSS de sites de presse. C’est pensé pour pouvoir afficher des sites sur Netscape 2 sur les premiers Macintosh, et aussi les navigateurs en mode texte. Firefox 2 ne devrait pas avoir de soucis avec.
      J’avoue y recourir quand je veux lire un article d’un site que je sais bourré de JS à mort, et que j’ai pas envie de tout charger pour ensuite passer la page en mode lecture.

      Pour OOo 1.x, l’intérêt serait de voir à quel point l’OpenDocument est un format interopérable et comment il arrive à afficher des ODF en version 1.2 ou 1.3. Mais au-delà de ça…

    2. Encore une fois ça n’a pas de sens de dire que tout rame et que les athlon X2 sont has been.
      Cela dépend des usages, de sa config (quelle définition d’écran par exemple), de la quantité de ram (on peut aller bien au delà de 2 Go selon les cartes mères).
      Que les PC 32 bits soient finis, ne serait-ce que parce que trouver une config complète en 64 bits (athlon X2 ou core 2) pour 10-20€ sur le bon coin est assez aisé, je suis d’accord.
      Par contre je ne suis pas d’accord pour dire qu’une config qui a 15 ans est forcément à mettre au recyclage. Avec mon portable Dell qui a 20 ans avec P4 et 2Go de ram et une antiX, je peux surfer sans trop de problème tout en faisant du traitement de texte et en consultant mes mails (même si je ne m’en sers plus désormais car j’en ai fait le tour).
      A fortiori un PC dual core 64 bits avec 4 Go de ram doit pouvoir assurer les besoins d’un utilisateur occasionnel sans problème.

  5. Concernant le versant plus « reconditionnement d’ordi pour le public », et c’est paradoxal, peut être que cette décision aura un effet positif : certaines structures d’insertion s’acharnent à installer du GNU / Linux sur des ordis de 15 ans qui, une fois vendus même à bas prix, ne marchent pas (obsolescence / usure du matériel et effectivement logiciels trop récents). Il n’y a pas qu’Emmaüs qui fait ça proprement avec des ordis récents (Emmabuntu) car leurs équipes sont rôdées… (ou Black Market dans le versant purement commercial).

    Malheureusement, beaucoup d’ordis sont jettés directement à la déchetterie au lieu d’être déposé dans un point récolte DEEE (parfois adossé à certaines dechetterie), y compris des récents. La non prise en charge des ordinosaures a peu d’incidence car déjà bp de personnes jettent ou laissent dans un coin de chez eux des ordis des années 2010 (suite à un virus, suite à un changement de WS, le passage de 8.5 à 10 est le plus marquant). Ainsi, il est fréquent que je récupère gratuitement, quand je demande, des portables, fixes ou des tablettes datant de 2010-2015 en moyenne (plus à la mode, virus car porno regardé…)

    Avec l’obsolescence programmée (plus présente depuis 2005 environs certes) et « froidement » cette décision apparait plutôt logique…

    Pour le côté collectionneur, nostalgie et « archéo » de l’informatique, c’est encore entre chose mais comme dit un intervenant, les archives existent (ou sauvegardes) existent. Je comprends, je reste attaché à mon Amiga acheté de haute lutte quand j’étais jeune…

    1. Dans mon entourage, quasiment personne ne jette son vieux matos informatique. En fait cela reste dans un coin, ou dans un carton pendant des années/décennies et il faudra sans doute attendre le décès du propriétaire pour que les héritiers puissent enfin recycler tout cela lol

      Mine de rien c’est un énorme gâchis. Je sais déjà qu’il y a une demi douzaine de PC portables, encore utilisables actuellement, qui traînent dans un tiroir chez des membres de ma famille. Souvent il suffirait d’installer un SSD apacher et un Linux pour que le PC reparte pour une seconde vie.

      Les batteries sont certainement foutues. Le PC qui pourrait servir ne sert à rien. Bref le genre humain dans toute sa bêtise.

  6. Bonjour le monde
    Pour info,j’ai 2 pcs de bureaux pour mon quotidien qui ont 16 ans, ils tournent très bien et j’utilise du libre office 7.4.4.2 qui fonctionne à merveille, tout les logs installés ne sont pas forcément d’hier,juste d’avant hier, ben je ne m’en plein pas,je possède 2 portables de 20 ans avec de la débian dessus, avec certain logs assez récents, ben ça tourne aussi,pour ce qu’ils ont à faire,j’en demande pas plus.
    En fait c’est une histoire de savoir ce que l’on réclame à son matos, moi j’aime le vieux matériels, et tant que je pourrais les utiliser jusqu’à la couenne !!, je ne serais pas obliger de repasser au tiroir caisse pour m’en acheter d’autre; surtout vu le prix des PCs aujourd’hui et leur put…. de UEFI de mer…….bref
    j’adore re-donner vie à de l’ancien qui lui n’est justement pas soumis depuis les années 2000 à l’obsolescence programmé, et pour infos aussi, j’ai 2 autres portables qui ont claqués en moins de 5 ans d’utilisation à cause de cette mer……, donc, en résumé, vive les vieux matos qui tournent toujours.
    Maintenant suffit d’utiliser des distro anciennes aussi qui ont tous les pilotes qu’il faut, tant que c’est pour de la bureautique et qui n’est que dans un réseau fermé,ça ne risque rien, en Afrique justement, ils sont heureux de l’avoir ce matériel reconditionné.
    Bonne journée

  7. ça me fait penser qu’en faisain de l’ordre, il y a peu, j’ai jeté une bonne vielle carte son SoudBlaster 16 au format ancestral slot ISA.
    Non ! Ne me frappez pas trop fort ! Ma femme m’y a obligé :oP

  8. Dès que j’ai vu l’article sur Phoronix, je me suis dit que ça a allait râler dans les commentaires, c’est la grande spécialité de cette communauté 🙂 Même quand les stats montrent que personne n’utilise ce hardware, même quand les drivers sont pétés depuis des années et que personne ne s’en est rendu compte, il y aura toujours des gens pour venir expliquer que si, c’est tout de même utile…

    1. Oui, mais dans ce cas-là, va plutôt utiliser une distribution de l’époque où ces pilotes étaient présents et fonctionnels. Pas des versions actuelles qui sont plus soucieuses de prendre correctement en charge le matériel d’aujourd’hui que de continuer à s’occuper de vieilleries d’un temps où les bébés nés à ce moment-là vont passer leur bac en juin prochain.
      Ça a pleuré pour la fin de la prise en charge des lecteurs de disquettes, mais ça fait depuis 2002 au plus tard que ce genre de lecteur a disparu des machines pré-montées et des catalogues d’assembleurs.
      Prochains à gicler : les ports série RS-232 et parallèle ? Le port DIN-9 pour les claviers avant leur remplacement par le port PS/2 vers 1995 ? Ça aussi, ça fait plus de 10, voire 25 ans que plus personne n’en a vu sur des appareils neufs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer