18 mois après l’arrêt de sa publication, qu’est devenu mon tutoriel d’installation pour Archlinux ?

Note: oui, comme précisé dans un des commentaires, j’ai oublié une année. C’est donc 30 mois et non 18 comme indiqué dans le titre. Mea culpa !

En juillet 2019, après plusieurs années – cinq si mes calculs sont corrects – à le maintenir, je mettais à l’arrêt mon tutoriel pour installer facilement une Archlinux. Il est toujours disponible sous forme d’archive sur github par ailleurs.

Sur la quarantaine de forks, j’ignore combien ont été dans la maintenance du projet original. Cependant – et je dois dire que je ne me souviens plus comment j’en ai entendu parlé – Chennux a décidé de continuer à faire vivre le tutoriel, en le modernisant.

J’ai donc voulu tester la version modernisée du tutoriel que je maintenais jadis en vie. J’ai fait aussi court que possible, passant les périodes d’installation de paquets à une vitesse de 500%.

Je dois dire que j’ai apprécié la version à jour, qui permet de reproduire l’ensemble sans trop de prise de tête. Encore faut-il éviter de sauter une section par accident.

J’ai compris que l’installation en mode bios ne soit plus présente. J’ai été agréablement surpris par la vitesse d’utilisation des partitions en btrfs.

Il n’est pas impossible que je reprenne quelques points, comme le OOMD pour tuer les processus un peu trop gourmands en ressources 🙂

En tout cas, chapeau bas à Chennux qui a fait du bon travail.

12 réflexions sur « 18 mois après l’arrêt de sa publication, qu’est devenu mon tutoriel d’installation pour Archlinux ? »

  1. Salut Fred,

    j’ai jeté un coup d’œil au tuto poursuivi par Chennux et il y a un truc que je ne saisis pas: du moment où l’on utilise un système de fichier btrfs, pourquoi créer une partition pour /home au lieu d’une seule partition racine avec (au moins) deux sous-volumes monté respectivement sur / et /home? L’avantage serait de ne pas avoir à se préoccuper de l’espace alloué respectivement à ces deux sous-volumes, sans avoir à passer par LVM, comme proposé ici: https://fedoraproject.org/wiki/Changes/BtrfsByDefault
    « root subvolume mounted at / and home subvolume mounted at /home. Subvolumes don’t have size, they act mostly like directories, space is shared. » et implémenté comme ça par défaut dans Fedora 35 (ce le sera aussi dans Slint 15).

  2. Pour l’installation de base de mes deux dernières Arch, j’avoue avoir été feignant et être passé par Anarchy et archfi, mais pour les finitions, je me suis référé au tuto de Chennux qui contient toutes les infos dont j’avais besoin. Il est effectivement bien maintenu et suffisamment étoffé pour une installation de base propre et sans prise de tête.

  3. Salut Fred ,

    Depuis que je te suis environs 2016
    J’ai voulu installer arch avec tes tutoriel mais avec les bios a la con uefi…
    Bref…
    Ma nouvelle acquisition dell latitude e6420 le bios n’a même pas de uefi !
    Une possible tentative donc…

    En se qui concerne le dell , il fonctionne plutôt bien avec son i5 je lui est rajouter 4 go de ram un HDD de 500 go , quelque soucis de température que j’espère régler , le bios un enfant de 5 ans si retrouverai tout est parfaitement classer ses intuitifs avec la souris , seul bémol le clavier en QWERTY mais je vais essayer de mis faire sinon 40€ le azerty

  4. « J’ai compris que l’installation en mode bios ne soit plus présente. »
    Ce qui reste dommage, parce qu’il y a toujours des gens utilisant des PC datant d’avant la généralisation des UEFI… Mais bon, il suffira de se référer à ton guide archivé (et jongler ainsi entre les deux) pour retrouver les infos disparues mais toujours utiles dans l’intervalle.

    Et oui : apparemment, QEMU utilise la nomenclature /dev/vd× au lieu du plus classique /dev/sd× pour ses disques virtuels. Le petit détail bien vicieux…

    1. On peut toujours accéder au /dev/sd… Il suffit de demander à ce que le disque dur / SSD émulé soit en port sata 🙂

      Quant au BIOS, c’est désormais une espèce en voie de disparition. Lente, mais quand même en voie de disparition. Tout comme les PC uniquement 32 bits.

  5. Salut Fred,

    Lorsque j’ai migré de Debian vers Archlinux, cette migration a été faite en suivant ton tutoriel d’installation après avoir visionné tes vidéos. époque Youtube. Depuis, j’ai automatisé mes installations de Archlinux à l’aide d’un script bash qui a été développé en m’inspirant de ton tutoriel.

    Mon script Norðri permet une installation complète en Bios ou en Uefi. Cette approche permet une installation en + ou – 15 minutes. Le script est disponible via ce lien: https://nordri.vollenberg.ca
    Le script est sous licence CC-BY-SA 4.0.

    A+

  6. Salut Frederic,
    Avant tout, merci pour avoir mentionné mon travail sur ton ancien tutoriel, cela me fait plaisir de voir qu’il est utile et considéré comme bien réalisé. De mémoire, tu l’avais connu grâce à un certain Éric, qui à une certaine période était assez actif dans cet espace commentaires.

    Octobre 2021 pour la dernière version… J’ai été assez occupée ces derniers temps (et je le serai aussi dans les mois voire années à venir), il est donc grand temps que je le rafraîchisse un petit peu. Je fais de mon mieux, mais il est clair que ce n’est pas toujours ma priorité malheureusement.

    Sinon, voici quelques petites précisions diverses :
    Vers 8:50 : la liste des miroirs par défaut, ne semble pas être idéale pour toutes les localisations, d’où le fait que je recommande de la régénérer.
    Pour la partie sur le BIOS, je ne l’ai pas enlevée, juste déplacée dans une annexe à part pour fluidifier la lecture (certains ayant encore en effet quelques machines en disposant).
    Enfin, tu as souligné certains de mes choix comme LibreOffice-Still ou Nano. Il ne s’agit que de suggestions, dépendantes de mes préférences personnels. Libre à chacun donc d’utiliser LibreOffice-Fresh ou VIM à la place, évidemment.

    Continue comme cela en tous cas !

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer