La blogosphère linuxienne francophone, une machine à voyager dans le temps ?

J’ai déjà eu l’occasion de me moquer de la blogosphère et de la youtubosphère linuxienne francophone qui s’est réduite à peau de chagrin ces dernières années.

Mais je dois dire qu’en suivant certains articles récents de blogs classiques ou participatifs de voyager dans le temps et de revenir une poignée d’années en arrière. En 2018 et en 2021, j’ai écrit des articles pour se demander comment on pouvait encore justifier le saut de distributions en distributions… Surtout quand elles se ressemblent toutes plus ou moins au final.

Outre l’insatisfaction chronique qui est une des causes du distro-hopping, quand je visite les blogs que je suis via une instance de freshrss, c’est aussi une façon de voyager dans le temps. Car on retrouve la plupart du temps les mêmes distributions, installées dans une espèce de boucle sans fin : MXLinux, Ubuntu  (ou une de ses saveurs officielles), Debian, Fedora, OpenSuSE ou encore LinuxMint.

Des distributions qui pour la plupart existe depuis au moins une bonne dizaine d’années, voire plus. Debian étant la plus ancienne dans la liste et fêtant en 2022 les 28 ans de sa version 1.01. Et oui, ça remonte à 1994…

Je dois faire partie des rares personnes qui se sont stabilisées sur une distribution GNU/Linux donnée depuis plus de 10 ans. J’ai trouvé mon bonheur et mes marques sur l’élitiste ArchLinux. D’ailleurs, d’ici trois semaines – je rédige ce billet le 4 février dans la matinée – mon installation actuelle d’Archlinux soufflera sa quatrième bougie.

Même si je ris à gorge déployée devant certains billets qui expliquent en longueur pourquoi la distribution A est meilleure que la distribution B (alors que l’épaisseur des différences tient à du papier à cigarette), je ne peux que remercier les personnes qui font du saut de distributions pour me distraire de temps à autre.

J’ai trouvé la solution : les machines virtuelles. Avec Qemu et l’utilisation du « host-passthrough » pour le microprocesseur, j’ai des résultats qui sont à 95% en terme de vitesse d’une installation en dur.

Même si j’adore la Slackware dont la version 15.0 est enfin sorti après plus de 5 ans et demi d’attente je ne l’installerai pas en dur. Mais dans une machine virtuelle par pure nostalgie.

Suis-je un mauvais linuxien car je ne cède pas aux sirènes de la dernière distribution à la mode ? À vous de me dire 🙂

14 réflexions sur « La blogosphère linuxienne francophone, une machine à voyager dans le temps ? »

  1. Mauvais n’est pas le terme que j’aurais employé. J’aurais plutôt dit « rationnel ». Précisément si je vous ai suivi sur Youtube puis sur Peertube et, enfin, si je lis ce blog et que je continue à le faire, c’est précisément parce que vous êtes un utilisateur rationnel de Linux.

    Aucune distribution n’est parfaite, aucun environnement de bureau n’est parfait mais certains couples Distributions-Environnement de bureau répondent mieux à mes attentes et besoins que d’autres.

    Mon DE, celui que j’aime le plus utiliser, c’est Cinnamon. Chacun ses goûts et libre à moi d’avoir mauvais goût. Pour ce qui est de la distribution, je dois avouer que j’ai été tellement séduit par Pamac (que j’ai découvert grâce à vos vidéos) que je me vois mal utiliser une distribution qui n’en soit pas pourvu. Du coup, le couple idéal pour moi, c’est Manjaro Cinnamon et ça fait bientôt 3 ans que ça dure (et c’est grâce à vous).

    La seule autre distribution avec laquelle j’ai pu hésiter quand j’ai abandonné Mint, c’est Calculate mais l’absence d’un outil aussi simple et complet que Pamac m’a conduit vers Manjaro et c’est un choix que je ne regrette pas.

  2. Bonjour,
    possible d’avoir un artcile ou une video expliquant « l’utilisation du « host-passthrough » pour le microprocesseur  » avec qemu ?
    Merci

  3. bin moi j’ai réussi à installer windows 11 sous virtualbox, je le trouve bien plus léger que le 10.

    pour en revenir au sujet, après mes débuts sur ubuntu puis mint, ça fait quelque petites années que je roule sur manjaro gnome.
    j’avais essayé la KDE mais il y a un bug qui dure depuis des années et qui me fige tout le pc aléatoirement. Donc, retour sur gnome qui me convient très bien. Et pour l’instant zéro bug.

    À part OBS qui ne fonctionne pas sous wayland car wayland bloque par sécurité la capture vidéo d’écran.

      1. bin je ne c’est pas comment tu fais mais, je n’est pas la sélection capture d’écran pipewire.
        Peut-être qu’il faut activer le service pipewire.

  4. « Je dois faire partie des rares personnes qui se sont stabilisés sur une distribution GNU/Linux donnée depuis plus de 10 ans. »

    Même si je plussois.
    Une des rares personne parmi qui ou quoi ?

  5. Je vois le genre de vidéaste qui font du distro-hopping.
    Perso j’utilise la même distribution avec le même environnement de bureau depuis une demi-douzaine d’années, et je ne changerais jamais, parce qu’elle me convient ainsi, c’est une distribution mère, je ne lui trouve aucun défaut, tout ce que j’ai à faire avec, elle le fait très bien.

    Je n’ai jamais compris ce besoin qu’ont les personnes a changer constamment, un pc c’est avant tout pour bosser, se détendre, qu’il soit pratique, et fonctionnel, pas pour le bricoler, ré(installer), ou lui mettre des néons tuning façon sapin de Noël, ou changer de CPU ou GPU à la mode alors que les personnes n’en exploitent même pas 5% de la puissance.
    Mon laptop a 9 ans, pc gamer de l’époque, et il fonctionne comme au 1er jour, et je ne ressens pas la nécessite d’en acheter un autre, pour l’utilisation basique que j’en ai, il est bien trop puissant, mais au moins il va tenir la route pour de longues années encore !

    Tous ces vidéastes fan de distro-hopping, on dirait des gosses capricieux devant un paquet de bonbons, bien triste quand on sait qu’ils sont majeurs et théoriquement matures !

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer