Et si on faisait un bilan au de bout de 5 ans des distributions GNU/Linux ? Deuxième partie.

Le 2 juin 2017, j’avais décidé de voir au bout de 5 ans quels projets de distributions GNU/Linux dont j’avais parlé en 2012 étaient encore en vie.

Même si je comptais faire un billet pour le mois de septembre, j’ai préféré prendre un rythme mensuel jusqu’en décembre 2017.

Voyons donc de quoi je parlais en juillet 2012…

2 juillet 2012 : je parlais de la Viperr qui proposait sa deuxième version. J’attends encore la Viperr basée sur la Fedora 25, mais le projet était encore bien portant aux dernières nouvelles 🙂

6 juillet 2012 : c’est la naissance de la fondation OpenMandriva... Quand on sait l’état des deux projets concurrents descendant de la Mandriva, 5 ans plus tard on se dit que l’auto-destruction mutuelle n’est pas uniquement théorique…

Continuer la lecture de « Et si on faisait un bilan au de bout de 5 ans des distributions GNU/Linux ? Deuxième partie. »

En vrac’ rapide et libre.

Pour finir cette semaine tempétueuse, un petit en vrac’ rapide et libre.

Travail en cours sur Openbox...

Bon week-end !

En vrac’ rapide et libre

Un petit en vrac’ rapide et libre pour finir la semaine.

VLC mis à jour... 207 Mo !

Voila, c’est tout pour aujourd’hui, et surtout n’oubliez pas – merci à Loppsilol pour les parodies d’affiches malheuresement trop célèbres… – que…

blogueur

En vrac’ rapide et libre pour finir la semaine

Quelque liens en vrac pour finir la semaine.

Bon week-end !

Aperçu rapide de PC-BSD 8.0, un « MacOS-X » à la sauce libre.

PC-BSD 8.0, c’est une version « end-user friendly » de FreeBSD 8.0 avec une interface KDE 4.3.

C’est en gros cela. Disponible sous la forme d’un live-DVD installable (option qu’on peut choisir au démarrage du DVD), il propose des logiciels variés et récents (OpenOffice, Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird, K3B, VLC).

Bref, rien que du bien classique. Quel différence avec une distribution linux lambda ?

Une de taille. C’est que le socle ce n’est pas le duo noyau linux + outils gnu, c’est le système FreeBSD 8.0 (noyau et outils dans une seul et même paquet d’ensemble).

On passe d’un un*x décentralisé (un groupe apporte le noyau, un second les outils), à une approche plus centralisée : un seul groupe pour le noyau et le reste du système. A noter qu’Apple utilise du code de FreeBSD comme base de son MacOS-X.

Continuer la lecture de « Aperçu rapide de PC-BSD 8.0, un « MacOS-X » à la sauce libre. »

PcBSD 7.1.1 : FreeBSD for human beings ?

Derrière ce détournement de slogan bien connu dans le monde linuxien, j’ai voulu faire un tour rapide d’un dérivé user-friendly de l’os FreeBSD.

PcBSD 7.1.1

Après avoir récupéré l’image ISO du DVD pour processeurs 64 bits, j’ai créé une machine virtuelle habituelle, en utilisant les lignes de commandes suivantes :


fred ~/download $ qemu-img create -f qcow2 pcbsd.img 32G
Formatting 'pcbsd.img', fmt=qcow2 size=34359738368 encryption=off cluster_size=0
fred ~/download $ qemu-kvm -k fr -localtime -m 1024 -hda pcbsd.img -soundhw all -cdrom PCBSD7.1.1-x64-DVD.iso -boot d &

Continuer la lecture de « PcBSD 7.1.1 : FreeBSD for human beings ? »

Tour rapide du « propriétaire » de PC-BSD 7.1

PC-BSD 7.1 a pour but d’offrir un FreeBSD facile d’accès, en utilisant KDE comme interface graphique, et un ensemble de logiciels faciles à installer, les PBIs. Principe qui ressemble un peu aux fichiers .dmg d’un certain MacOS-X.

Pour effectuer le test, j’ai utilisé une machine virtuelle kvm, équipée de 1024 Mo de mémoire, un clavier français, le circuit son activé, et un disque virtuel de 32 Go. J’ai récupéré l’image du DVD en version AMD64. En gros, voici les lignes de commandes correspondant à la création du disque, puis au lancement de la machine virtuelle :

$ kvm-img create -f qcow2 pc71.img 32G
Formatting 'pc71.img', fmt=qcow2, size=33554432 kB

$ kvm -m 1024 -k fr -localtime -hda pc71.img -soundhw all -cdrom PCBSD7.1-x64-DVD.iso -boot d &

L’installation est très simple. Une fois que l’on a tout mis en place en fonction de la langue désirée, il suffit de suivre le guide.

PC-BSD 7.1

La copie des fichiers demande une dizaine de minutes, et une fois l’installation finie, on se retrouve avec une interface KDE tout ce qu’il y a de plus classique.

A noter que durant l’installation, on peut rajouter des logiciels, comme OpenOffice.org, Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird, K3B, Gimp, etc…

Un outil très simple d’apparence centralise la mise à jour, l’installation et la suppression de logiciels sur le système.

Pour conclure ce rapide tour du propriétaire, je ferais un bilan rapide. En positif :

  • Une interface facile à utiliser, même si je suis un gnomiste convaincu
  • Une base solide, du FreeBSD, même si le choix d’une version pré-bêta pour motoriser l’ensemble est bizarre.
  • Une énorme base de logiciels, qui reprend sur certains plans le système des fichiers .dmg de MacOS-X d’Apple.

En négatif :

  • Dommage que les logiciels tiers ne soient pas disponible directement en versions traduites.
  • Le besoin d’avoir une couche d’émulation linux pour nombre de logiciels
  • KDE – ben ouais, je suis un gnomiste convaincu 🙂

Cependant, cela reste un bon moyen d’approcher en douceur le monde de FreeBSD.

En vrac’ libre.

C’est en écoutant via le site Jiwa l’album « Fixed » de Nine Inch Nails (préfère la version originale de « Broken« , quoique la version de « Wish » remixée est pas si nulle que cela) que je compose cette note.

  • Sortie de PC-BSD 7.1, qui se base sur une pré-beta de FreeBSD 7.2 (intérêt au final ?) avec KDE 4.2.2, et plein de bonnes choses. Je ferais un test dès que possible. Du moins quand ma *censurée* de ligne internet ne plantera pas toutes les 5 minutes !
  • Sortie de VirtualBox 2.2.0, et même si le paquet pour Ubuntu Jaunty Jackalope n’est pas officiellement disponible, il suffit de chercher un peu pour le trouver 😉
  • Sortie de FreeBSD 7.2-beta1. Encore un téléchargement à faire pour voir si je peux enfin tester un FreeBSD… Chose que je n’ai pas franchement réussi à faire depuis l’époque de FreeBSD 5.3…

Bon, c’est tout pour aujourd’hui, en ce moment, je n’ai pas le temps d’être g33k, ce qui m’ennuie un peu :/

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer