LXQt 1.0.0 : à mi-chemin entre le gestionnaire de fenêtres et l’environnement de bureau ?

Note : ce sera le dernier billet sur le monde libre durant quelque temps, il ne faudrait pas reprendre de mauvaises habitudes non plus ! 🙂

LXQt est un projet que je suis depuis ses débuts, il y a plusieurs années de cela. Pour être plus précis, depuis mi-2014 quand la version 0.7 sortait, fusion de Razor-Qt et de Lxde.

Donc 7 ans et quelques mois plus tard, LXqt 1.0.0 pointe enfin le bout de son nez. C’est un environnement léger, un peu trop même. Car il semble avoir le cul entre deux chaises. C’est plus qu’un gestionnaire de fenêtres : il propose un gestionnaire de fichiers, un archiveur, des outils de gestions des images.

Mais ce n’est pas non plus un environnement de bureau complet, car il lui manque au moins deux outils de bases : un bloc-notes à Pluma, Mousepad ou Gedit et une calculatrice.

Sa gourmandise mémoire est à peine moindre de celle d’un Plasma qui a su se rendre plus économe en ressources depuis plusieurs versions.

J’ai donc installé la version brute de décoffrage qu’on peut trouver sur Archlinux. J’ai juste rajouté QPS (qui est le gestionnaire de processus de LXQt) et pamac-aur-git pour installer facilement des logiciels complémentaires.

Vous l’avez vu, l’attrait de LXQt brut de décoffrage n’est pas évident. Sans Featherpad (comme bloc-notes) et KCalc pour avoir une calculatrice de base, c’est un peu court.

Même si la version 1.0.0 est importante dans la vie d’un projet, il serait bien que les deux petits outils cités plus haut soient disponibles en version native, comme dans Gnome, Plasma ou encore Mate Desktop. J’ai cependant un doute pour Xfce, vous me confirmerez cela dans les commentaires 🙂

Vous comprenez qu’il est plus intéressant de parler des environnements de bureaux – même incomplet – que de pondre 3000 caractères sur la dernière Ubuntu / Fedora / OpenSuSE en date. Du moins, c’est mon avis et je le partage 🙂

9 réflexions sur « LXQt 1.0.0 : à mi-chemin entre le gestionnaire de fenêtres et l’environnement de bureau ? »

  1. Entre LXqt et LXDE j’ai toujours eu une préférence pour ce dernier.
    Il me semble que tu as raison la calculatrice n’est pas installée dans XFCE je viens de le remarquer, preuve que les calculs et moi ce n’est pas le grand amour 🙂
    A pluche.

  2. A la base le projet lxqt était de proposer un environnement qt léger en comparaison de plasma. En 7 ans l équipe kde a eut de le temps de corriger le tir avant que lxqt passe en version 1.0. Du coup lxqt a du mal a trouver sa niche et l origine de sa conception n a plus lieu d être.

      1. C’est le problème des projets minoritaires (applications, distributions…) leurs inerties font qu’une bonne idée de départ comblant un besoin à un instant T, n est plus valable à T+1 car le besoin a été comblé par une grosse équipe (ou entreprise) entre temps . Ç est un peu le combat du pot de fer contre le pot de terre. Pour plasma, on a un environnement entièrement personnalisable pour quelques mo de plus en ram. De nos jours compte tenu des machines (même celles âgées de 10 ans) ça ne vaut plus trop le coup. Après on peut choisir lxqt pour dire qu on a un environnement graphique différent, mais fasse à un gnome ou un kde où des milliers de dollars sont injectés ç est dur de tenir la distance…

  3. Salut Fred ,

    Ahh lxqt , j’ai jamais réussi à accrocher je suis partis sous mate depuis l’abandon de lxde que j’apprécie beaucoup , lxqt je le trouve moche je sais pas pourquoi ses pas ma tasse de café

  4. Salut Fred,

    Ce que j’apprécie dans LXQt (comme dans LXDE) c’est justement d’offrir une infrastructure de bureau robuste sans prétendre y inclure l’évier de la cuisine mais pouvant accueillir tout un tas de logiciels qui s’y intègrent bien.

    J’écris ceci depuis LXQt 0.17 dans GhostBSD. J’ai le choix entre 8 gestionnaire de fenêtre en plus d’Openbox. J’ai la calculatrice de Mate et celle de KDE, j’ai le choix entre Mousepad, Pluma, FeatherPad, Lumina Text Editor et Geany, tout ça depuis le menu de LXQt. Bon, j’ai un peu triché, ayant installé en plus de Mate et LXQt Cinammon, Lumina, XFCE, KDE et GNOME.

    Mais j’aurais aussi bien pu être plus sélectif et taper juste « pkg install  » et « pkg install . Ils ont beau avoir « tout inclus » je n’aime ni KDE ni GNOME, ce qui ne m’empêche pas d’utiliser certaines de leurs applications.

    A titre d’exemple je viens de rajouter gedit, kate et kcalc.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer