« Attack of the PETSCII Robots », dernière :)

C’est le dernier billet que je vais consacrer à l’excellent jeu pour Commodore PET, Vic20 et Commodore 64 développé par David Murray, alias « The 8-bit Guy ». J’avais acheté le jeu dès le premier jour, et j’ai passé de nombreuses heures, le soir ou les week-ends, à paufiner au maximum les approches les plus protectrices pour accomplir le but du jeu : sur les planètes visitées et infestées par des robots à la Bender de Futurama, réduire le danger dans sa totalité.

Je concluais ainsi le deuxième article consacré au jeu :

Évidemment, les graphismes piquent les yeux, les bruitages font mal aux oreilles, mais c’est du rétro-gaming comme je l’aime, car je dois dire que les jeux AAA à 60€ qui nécessitent un ordinateur piqué aux hormones de croissances, ça ne me branche pas du tout. Oui, ici, je suis un vieux con et fier de l’être !)

J’ai donc décidé de compléter les longplays que j’ai posté sur l’instance tux’n’tube en les laissant sans commentaires.

Voici donc les longplays – une solution possible à chaque fois, car rien n’est figé – pour les différents niveaux du jeu, au niveau de difficulté facile. Tous en version Commodore 64 graphique, car c’est la version la plus compatible avec les yeux « modernes » 🙂

Map 1, « Research Labs » :

Map 2, « Headquarters », sûrement le niveau le plus dur du jeu :

Map 3, « The Village » :

Map 4, « The Islands » :

Map 5, « Downtown », un de mes niveaux préférés :

Map 6, « Pi University » :

Map 7, « More Islands » (commentée) :

Map 8, « Robot Hotel » (elle aussi commentée) :

Map 9, « Forest Moon » :

Voila. Il y en a pour une ou deux bonnes heures de visionnage. J’ai essayé de montrer que l’on peut finir le jeu en niveau facile. Le niveau normal ? Vous divisez par deux les ressources trouvées. Le niveau dur ? Les robots baladeurs, les « hoverbots » vous chassent à vue. Bonne chance 🙂

Je reviendrai vers ce jeu avec plaisir, que ce soit dans sa version Commodore 64 ou encore dans sa version d’origine, plus épurée. Comme quoi, il n’est pas besoin d’avoir des jeux qui pèsent 60 Go pour s’amuser 🙂

13 réflexions sur « « Attack of the PETSCII Robots », dernière :) »

  1. « Comme quoi, il n’est pas besoin d’avoir des jeux qui pèsent 60 Go pour s’amuser  »

    et qui coute une blinde (a développer comme a acheter) et truffer de DRM dont la seule utilité est de produire du co2 (et des emmerdement au jouer)

    Il ni a pas que du mauvais dans le jeu vidéo actuel mais bon on en a oublié la base.

  2. Aaaaaah … me voila rassuré ! 😉
    Parce que moi comme ça, j’ai eu peur que ça te plaise dis donc ! Des graphismes pas trop dégueulasses, un FPS pour faire du BOUMBOUMBADABOUM…un jeu qui accroche les 20 piges …à la base il a tout pour te plaire sauf, que c’est un titre console ! On a frôlé le désastre dis donc! 🙂

      1. Bon ok ça fait flop… mais celui-ci, cette nouvelle version, elle ne te donne pas envie de devenir THE king of the kings d’une civilisation? https://videos.pair2jeux.tube/videos/watch/862b06e3-7e6b-44b3-9a9a-86222623d9d7

        Moi je ne peux pas parce que je sais que si je m’y mets je vais abandonner la famille, mon chat, les amies/amis, j’vais me nourrir de MilkyWay jusqu’à la fin de la pandémie dû à la Covid et que j’vais prendre 20 kg!

  3. Ca me fait penser vaguement à Zox 2099 sur CPC, dans la partie en 3D isométrique. Mais ça m’a l’air plus sophistiqué tout de même.

    Sinon, j’attends avec impatience le 5 mars, on fêtera les 40 ans du Sinclair ZX81. Ma première machine. Montée et soudée par mon père (il était possible aussi de l’acheter montée, mais c’était plus cher). Et l’extension de 16K qui faisait rebooter la machine au moindre choc, aaaargh.

    1. Zox 2099 ? C’était un jeu développé par Loriciels. Quant à la sophistication, il faudrait que je joue à ce titre pour CPC pour me faire un avis. Ce que j’ai pu voir m’a fait plus penser à un clone de Crafton et Xunk.

      Quant au ZX81, je n’ai jamais été un grand fan des machines Sinclair… Donc 🙂

      1. C’est fort possible que je sois à côté de la plaque, ça fait longtemps et je n’ai jamais été un gros joueur.

        Le ZX81. 1K de RAM moins quelques dizaines d’octets pour le système moins un octet par caractère affiché. 800 kHZ avec affichage (mode SLOW). 3.25 MHz en mode FAST. Et ce clavier… mes phalanges s’en souviennent encore.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer