Acheter un nouveau smartphone, quelle galère !

Surtout quand on est un utilisateur pragmatique – c’est bon, la grossièreté a été écrite – de logiciels libres. En janvier 2017, j’achetais en catastrophe un téléphone Wiko Freddy. Mon précédent téléphone ayant rendu l’âme la veille au soir. J’avais dépensé 99€. En y regardant bien, 99€ dépensés pour un téléphone bas de gamme qui dure plus de 3 ans, c’était franchement rentable.

Cependant, au fil des mois et des années, la batterie tenait de moins en moins bien la charge. J’aurai pu acheter une batterie de remplacement, mais les 8 Go de stockage interne était souvent proche d’une occupation à 80%… Sans oublier l’outil de SMS qui déconnait à fond, les communications qui étaient coupées parfois de manière abrupte… Bref, il était temps de lui donner une retraite bien méritée.

Le 13 février 2020, j’en appelle à la sagesse populaire et je poste sur Mastodon le message suivant concernant l’achat d’un Redmi Note 6 ou 7 :

Il y a des réponses intéressantes, me confirmant qu’avec mon budget, c’est limite possible.

Continuer la lecture de « Acheter un nouveau smartphone, quelle galère ! »

La convergence des écrans, nouvelle « marotte » de l’informatique ?

J’aurais bien employé le terme de mode à la place de celui de marotte. Depuis plusieurs années, après avoir voulu appliqué le principe généreux du « écrire une fois du code, pouvoir le lancer partout », on est passé à la volonté, tout aussi généreuse de vouloir faire du code et des interfaces utilisateurs qui soient utilisables sur les principaux écrans de la vie quotidienne.

En clair, vouloir proposer une interface identique pour les téléphones intelligents, les tablettes tactiles, les ordinateurs classiques, et pour les téléviseurs connectés. Une interface commune pour des écrans allant de 4 à 60 pouces, soit de 10,24 cm à 153,6 cm de diagonale.

Il y a trois acteurs principaux dans ce domaine. Un ancien, Apple, qui depuis la sortie de son iPhone premier du nom en 2007 propose un iOS qui fonctionne aussi bien sur téléphone que sur sa tablette iPad, mais pas sur ordinateur (quoique MacOS-X se « iOS »ise de plus en plus).

Un plus jeune, Microsoft. En 2012, il sort MS-Windows 8 et son interface « Modern UI » qui est clairement pensée pour les tablettes tactiles. Continuation de l’ergonomie introduite avec son OS pour téléphone Windows Phone. D’ailleurs sa tablette tactile maison, avec un clavier qui fait penser à celui du zx80 de Sinclair, n’est pas ce qu’on peut appeler un franc succès.

Vu la réaction à la sortie de l’interface ModernUI, on peut se dire qu’il reste du pain sur la planche.

Continuer la lecture de « La convergence des écrans, nouvelle « marotte » de l’informatique ? »

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer