Vieux Geek, épisode 100 : Microsoft AntiVirus pour MS-DOS et MS-Windows 3.1, première incursion dans le monde de la sécurité…

Quand MS-Windows a commencé à avoir du succès, à partir de 1990-1992, les véroles qui étaient la plaie du monde MS-DOS s’attaque au nouvel environnement.

Microsoft décide de proposer son propre antivirus aussi bien pour MS-DOS que MS-Windows. L’antivirus a été fourni avec certaines versions de MS-DOS, dont la 6.22 qui a été celle que j’ai eu sur mon premier PC en relation avec MS-Windows 3.1.

Le problème est que l’antivirus proposait plus un sentiment de sécurité qu’une sécurité réelle. Des mises à jour ont été proposées jusqu’en 1996, la dernière par Symantec qui offrait de migrer vers son offre Norton Antivirus.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 100 : Microsoft AntiVirus pour MS-DOS et MS-Windows 3.1, première incursion dans le monde de la sécurité… »

Bit Defender RescueCD : l’outil de tout bon dépanneur en herbe.

Un article que voulait poster depuis quelques temps. Profitant d’un moment creux, voici donc l’article en question.

Depuis quelques années, l’informatique personnelle a explosé. Et comme tout domaine qui se démocratise massivement en peu de temps, les « ancien(ne)s utilisateurs/trices » du domaine en question sont alors des sources de savoir et de dépannage.

Car il ne faut pas se voiler la face, nombre de personnes font du dépannage de proches spécialement dans le domaine de l’informatique.

Parfois, il arrive de tomber sur des machines tellement vérolées que le formatage pur et dur semble être la solution, et tant pis pour les données de la personne qui a vu son MS-Windows être vérolé. Autant écraser une fourmi avec une bombe thermonucléaire…

Pour contrer cette fatalité, il existe des outils de réparation, souvent en liveCD basé sur des distributions linux, comme par exemple l’outil « BitDefender RescueCD », basé sur Xubuntu.

Outil qui est fourni aussi avec la version « boite » de l’antivirus (pages 227 et suivantes du manuel d’emploi du logiciel dans sa version « 2010 »).

J’en avais déjà rapidement parlé dans un précédent billet, mais j’ai eu envie d’approfondir un peu le sujet.

On peut récupérer l’image du LiveCD à l’adresse suivante :

http://download.bitdefender.com/rescue_cd/

Pour montrer le fonctionnement, j’ai installé dans une machine virtuelle un MS Windows XP, mis à jour au niveau du SP3 et d’Internet Explorer 8. Après l’installation d’un paquet de 75 rustines (à quand un Service Pack 4 pour Windows XP ?), j’ai relancé la machine virtuelle avec le liveCD de BitDefender.

La machine virtuelle utilise le raccourci suivant dans mon fichier .bashrc :

alias kvm32='qemu -enable-kvm -localtime -soundhw all -k fr -m 1500 -net user -net nic, model=rtl8139'

Après le lancement, l’analyse se lance automatiquement.

Et j’ai eu de la chance. Après avoir laissé un MS-Windows XP-Sp3 sans la moindre protection le temps de récupérer les mises à jour, aucune vérole ne pointait le bout de ses octets.

On peut aussi vérifier la présence de mise à jour des définitions de l’antivirus, ou configurer quelques petites choses complémentaires :

C’est un outil bien pratique pour contrer les saletés qui pourrissent la vie du Windowsien… Du moins pour les personnes qui doivent faire ce travail 😉

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer