ZEsarUX, l’émulateur qui veut en faire trop ?

Dans le petit monde des émulateurs pour la famille des Sinclair ZX, il existe un projet du nom de ZEsarUX pour « ZX Second-Emulator And Released for UniX » que l’on peut traduire par « Second émulateur ZX et publié pour UniX ».

Ce qui est partiellement vrai, la version 10.2, la dernière version stable au moment où j’écris cet article est aussi disponible pour MS-Windows.

À l’image de RetroVirtualMachine qui propose 6 ordinateurs en un – ce qui est honorable – ZEsarUX fait exploser le compteur. Si je ne me suis pas trompé, on arrive à 22 possibilités, même si certaines se recoupent. La preuve en image avec une version de développement de ZEsarUX 10.3.

Autant dire qu’en dehors de l’émulation du ZX Spectrum, le niveau de qualité varie franchement, et à trop vouloir en faire, on finit par mal faire. L’émulation Amstrad CPC est cassée au niveau de l’affichage par exemple.

Aussi, mais là on va dire que je joue mon puriste, le chargement des cassettes est instantané, contrairement à RetroVirtualMachine qui émule l’expérience d’origine.

Parmi les points positifs, il y a un écran virtuel qu’on peut faire apparaitre ou disparaitre à volonté, surtout pour contourner les limitations du clavier des ZX Spectrum.

Après, c’est à vous de voir, mais je préfèrerais RetroVirtualMachine pour l’émulation ZX Spectrum qui est plus proche de l’original. Tous les goûts sont dans la nature, non ? 🙂

2 réflexions sur « ZEsarUX, l’émulateur qui veut en faire trop ? »

  1. ZEsarUX a t-il voulu en faire autant que Retroarch… parfois a vouloir trop en faire sa passe moyen c’est dommage quand même

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer