Manjaro Unity, cette fois, c’est la bonne pour Unity en dehors d’Ubuntu ?

J’ai appris l’existence ce matin d’une ISO pour le duo Manjaro et Unity. Sur le fil consacré à Manjaro Unity, on apprend que le projet est en phase de release candidate (un peu précoce pour être une RC ?) et que le projet est soutenu par le grand patron chez Manjaro, j’ai nommé Philip Müller.

J’avais d’abord pensé que c’était une erreur, mais l’image ISO est tellement grosse (3,7 Go environ) qu’il a fallu la découper avec zip. C’est une limitation de github que je n’avais jamais rencontré auparavant.

Il m’a fallu appliquer deux lignes de commande. La première pour obtenir un fichier zip décompressable : zip -FF manjaro-unity7-22.0.r202212021811-221202-linux60.iso.zip --out unity.zip. Une autre commande m’a permis d’extraire l’image ISO unzip unity.zip. Un brin ennuyeux pour ne pas dire plus.

Je n’ai pas été plus loin pour le moment. J’ai pu constater qu’un effort a été fait pour virer les dépendances obsolètes comme python2 par exemple. Ce qui est un bon signe.

J’ai analysé le dépôt de paquets utilisé pour avoir Unity, et j’ai constaté que certains paquets clés comme gtk3 sont remplacés. Ce qui est assez ennuyeux pour ne pas dire dangereux. Cf la capture d’écran ci-dessous.

Je n’ai pas installé l’image ISO dans une machine virtuelle, je laisse les personnes intéressées par ce projet agir ainsi.

J’ai un énorme doute sur la fiabilité du projet sur le long terme, surtout si le code doit être remanié en profondeur pour éviter une potentielle casse.

Je me demande à qui s’adresse ce projet : aux fans d’Unity qui en on marre de la base Ubuntu ? Des curieux qui veulent utiliser cet environnement conçu pour Ubuntu dès sa naissance ?

J’avoue ne pas savoir. Si vous avez des idées, merci de me les mettre dans les commentaires, ce serait gentil !

9 réflexions sur « Manjaro Unity, cette fois, c’est la bonne pour Unity en dehors d’Ubuntu ? »

  1. Salut,Fred
    Pour moi, et je pense ne pas être le seul à le penser,c’est du gros n’importe quoi, mais quelle genre de mouches bizarres ont piquées ces gens là?
    De l’Unity sous Manjaro,lui aussi? sérieux? autant donner a manger du porc à des vaches tant qu’on y est!!!
    Cette immondicité sans nom sous Arch!!grosse connerie, c’est pour se l’a péter qu’ils s’amusent à faire cela ou quoi!, comment être crédible ensuite sous GNU/linux? si on pond ce genre de daube indigeste, surtout Unity que j’ai en horreur depuis le début de sa sortie! Et comme tu le dis, comment le système va réagir à ce fatras! Vite sortons la boite à rustines!!
    Bref je vais faire comme si c’était un mauvais rêve, car là ils dépassent vraiment les bornes ces clowns!
    Bonne journée

  2. je ne vois qu’une possibilité pour le besoin d’unity , c’est pour la version pinephone ,
    si cela consomme moins de ressource , mais on part d’assez loin en terme de source maintenu.
    la route version TODO doit être très longue , et il y aura le souci
    – du dépôt tiers ( non intégré a Archlinux )
    – le risque à chaque maj entre Archlinux / Manjaro et les spécificités Unity

    le plus gros est à faire , Gtk2 –> Gtk3 et bientot Gtk4 , sans évoquer compiz , et les évolutions de drivers vidéos ( wayland ) , et avec pour tout le monde ( et rien que pour Unity ) la sécurité et vulnérabilité

  3. J’ajouterai mon pseudo à la liste des sceptiques, Unity est trop typé Ubuntu pour réellement réussir ailleurs. Si Manjaro y arrive, tant mieux pour eux après tout, mais si ça plante, personne ne sera étonné et le fait que le grand chef soit impliqué risque de faire des vagues. Enfin, des vaguelettes plutôt, surtout tant que la dispersion (entre autres) empêchera Linux de dépasser les 2% sur le desktop…

  4. Bonsoir messieurs,

    Connaissez-vous Rudra, ce jeune ado indien, développeur Ubuntu de son état et également utilisateur Arch ? Il abat un travail considérable pour maintenir fonctionnel le jadis Unity que nous avons connu avant que ne soit opérationnel Unity X qui lui sera totalement réécrit pour répondre aux problèmes de dépendances que vous avez mentionnés. Unity X sera en Vala et un nouveau compositeur compatible Wayland viendra remplacer Compiz.

  5. Le mariage de la carpe et du lapin.
    Mais qu’importe. Si ça leur fait plaisir… Au moins ils ne cassent les pieds à personne pendant qu’ils tentent de faire cohabiter un environnement de bureau bancal avec une distribution bancale.

  6. Euh ! n’y connaissant pas grand-chose en informatique, je dirais : « Pourquoi faire simple quand on peut compliquer les choses ? »

  7. La nostalgie est un puissant moteur pour certains utilisateurs…
    Les (rares) avantages d’Unity ?
    1/ C’est coloré. Cela fera sourire sans aucun doute mais il faut voir la tête des curieux lors des install parties – cela accroche l’oeil.
    2/ L’ergonomie met en avant 7, 8 applications / logiciels hors, la plupart des utilisateurs n’en utilisent pas plus. C’est un destktop pour non informaticien… En cela, malgré son instabilité et sa lens pas du tout pratique, on a vu pire…

    Concernant les développeurs, reproducteurs (adaptateurs) type nouveau spin ou nouvelle distro… Je ne leur ai pas demandé, mais je pense que parmi les raisons il y a les suivantes : mieux vaut être général sans armée que caporal inconnu… C’est du « chef de projet » à moindre frais pour moi. Après il y a sans aucun doute une raison plus liée à une raison de plaisir geek… Mais la multiplication des spins et des desktops, quand ils sont généralistes, peut-elle s’expliquer autrement que par l’égo ?

    Je discutai récemment avec un développeur de logiciels pour personnes dyslexiques : totalement inconnu du grand public, fonctionnant encore sous Windows, il a 200 000 utilisateurs en France (pour un projet naissant). Infiniment plus qu’un chef de projet d’un nuance de GNU mais c’est moins prestigieux que de dire « j’ai créé un OS » (ou un spin d’OS)

    Perso je suis sur la communauté Fedora, testeur des rawhides, et cela me va très bien. La question que je me pose, c’est celle de l’utilité des projets et dans les prochains temps, je vais accentuer mon cap sur les logiciels, les applis, qui peuvent servir. Car je ne vois pas l’intérêt de participer à une 350ème distro ou spin hormis, seul cas, si elle est spécialiste (par exemple, centrée sur le handicap ou très différent, sur l’apprentissage de la sécurité informatique)

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer