Souvenirs d’un vieil internaute, épisode 4 : la suite Mozilla, ancêtre de Seamonkey.

Je vous invite à faire un bond de 20 ans dans le passé. Et même un peu plus. Nous sommes le 30 mars 1998 et ce qui devait être la base de Netscape 5 est publié en tant que logiciel libre.

Après avoir travaillé quelques mois sur le code source de Netscape 5, les développeurs de la future Mozilla Foundation (qui verra le jour en 2003) décide de se replier vers le code source de NGLayout (Next Generation Layout) qui devait servir de base à un hypothétique Netscape 6 et qui sortira en 2000 basé sur du code encore immature 🙁

Car il ne faut pas oublier qu’avant la sortie du duo Mozilla Firefox et Mozilla Thunderbird en 2004, la Mozilla Foundation propose une trousse internet avec les éléments suivants :

  • Un navigateur Web
  • Un client de courrier électronique
  • Un éditeur de pages Web
  • Un client IRC
  • Des outils de développement Web

Un peu comme Vivaldi côté équipement logiciel. Suite à l’abandon de la suite à l’époque de Mozilla 1.7.13 (en 2006), un groupe de développeurs ont repris le code de la suite Mozilla pour lancer le projet Seamonkey.

Le projet existe toujours en 2022, même s’il n’évolue plus qu’à la marge. Il a supprimé le thème classique (qui reprenait l’apparence de Netscape 4.x, ce qui est dommage. Le thème moderne (à la sauce 2002) est toujours présent. Des aperçus de la suite Mozilla ?

J’ai tellement galéré à trouver une distribution GNU/Linux suffisamment vieille et fonctionnelle, proposant la suite que j’ai laissé tomber et que je me suis replié vers un MS-Windows XP virtualisé.

L’apparence classique, qui reprenait celle de Netscape 4.x.

L’apparence moderne, avec une vision spécifique de la modernité 🙂

Y a pas à dire dans les années 2000-2005, on avait une certaine vision de ce qui est moderne. Je dois dire qu’entre 2000 et 2004 – jusqu’à la sortie de Mozilla Firefox et Mozilla Thunderbird 1.0 – j’ai utilisé la suite Mozilla à compter de la Milestone 15 d’avril 2000.

22 ans déjà que j’utilise les outils de la Fondation Mozilla, comme le temps passe vite 🙂

10 réflexions sur « Souvenirs d’un vieil internaute, épisode 4 : la suite Mozilla, ancêtre de Seamonkey. »

  1. quel courage fredo, de toujours utilisé ce navigateur

    Personnellement sur Windows, j’utilise edge, leur navigateur par défaut.
    il est très rapide, on dirait un Chromium avec 2 fois plus d’option.

    je n’ai pas le désir de changer, vu qu’il y a n’a un par défaut, pourquoi changer.
    d’ailleurs quand j’étais sous manjaro, je l’ai utilisé pendant longtemps, mais vers la fin, je le désinstallais pour mettre Chromium. J’ai tout de suite senti la différence au niveau performance et rapidité.

    1. Je n’utilise pas Seamonkey. Simplement je suis resté chez la Fondation Mozilla depuis plus de 20 ans.

      J’ai chromium en dépannage et je dois le démarrer une fois tous les 15 jours avec du vent dans le dos.

  2. Bonjour,

    Merci à vous pour votre article, que de souvenirs à sa lecture.

    Cette semaine, j’ai entendu le son d’un modem 56k qui provenait d’une pièce voisine, peut-être un nostalgique qui s’est passé sa mélodie.

    à +

  3. Salut
    Bizarre,moi elle a démarré sans soucis dans firefox version 104.0.2, tu es sous quelle version? et quelle distro?moi c’était sous Mint
    Bonne journée

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer