On ne peut pas mentir sur sa popularité, spécialement dans le monde des distributions GNU/Linux…

J’aime bien distrowatch pour son côté indexation et actualité des distributions GNU/Linux. C’est en ce jeudi de l’ascension que j’ai été faire mon tour quotidien sur le site. Et dans les dernières nouvelles, je tombe sur une entrée qui me semble étrange : « Linuxfx exposes its small database of users » ce qui donne traduit : « Linuxfx expose sa petite base de données d’utilisateurs »

Linuxfx est une des dérivées d’Ubuntu reprenant l’apparence générale de MS-Windows 11, sachant que sur les 271 distributions indexées et en vie, on a 52 entrées listées, soit 19,18% du total. Donc en gros, une distribution sur 5 est liée plus ou moins directement à Ubuntu. Ce qui est énorme.

Linuxfx annonce des chiffres mirobolants sur son site : 1 million d’utilisateurs et 15 000 téléchargements par semaine. Des hackers du site kernal.eu ont pu vérifier ces affirmations un brin optimistes.

Dans un premier article intitulé « Dumping Linuxfx customers – A Windows-like distro including the spyware and activation » qu’on peut traduire par « Récupération des clients Linuxfx – Une distro semblable à Windows, y compris le logiciel espion et l’activation », le groupe de hackers est parti du logiciel espion qui permet d’effectuer de la télémétrie en douce ou presque 🙂

En partant de ce logiciel espion, ils ont pu remonter jusqu’à la base de données des installations réelles. En copiant la base de données, la surprise a été assez énorme. Environ 20 000 entrées, donc autant d’installations effectuées depuis le début du traçage. Soit 50 fois moins d’utilisateurs réels (si tant est qu’une installation effectuée soit conservée) qu’annoncé sur le site, capture d’écran à l’appui.

L’article en anglais technique contient le passage suivant :

[…]
The machines table contains the metadata for all Linuxfx installations that has phoned home for the first time. It contains the IP address of the machine, some other metadata ripped off a IP geo-location service (set by the client), and the license key (if activated). There’s only over 20000 entries in this file, a far cry from the 1M number claimed by the company.

Ce qui donne traduit :

[…]
La table des machines contient les métadonnées de toutes les installations Linuxfx qui ont téléphoné à la maison pour la première fois. Elle contient l’adresse IP de la machine, quelques autres métadonnées extraites d’un service de géolocalisation IP (défini par le client), et la clé de licence (si elle est activée). Il n’y a qu’un peu plus de 20 000 entrées dans ce fichier, ce qui est loin du nombre de 1 million revendiqué par la société.

Évidemment, l’équipe de LinuxFx a été piqué au vif et a tenté de sécuriser ce qui pouvait l’être par l’obscurité. Dans un deuxième article, les hackers de Kernal.eu ont démonté cette protection et ont même proposé une clé d’activation pour la version professionnelle, faisant ainsi économiser 35$ en quelques secondes.

Bien entendu, je ne donnerai pas la clé ici, mais si vous voulez essayer, ce doit être marrant de voir ce qui est une énième dérivée d’Ubuntu – qui doit mondialement avoir au minimum 1 million d’utilisateurs réels vu sa puissance médiatique – se prendre une telle déculottée. J’avoue que si j’apprenais la fin du projet Linuxfx, je n’en serais pas étonné outre mesure.

Moralité de l’histoire : n’essayez pas de mentir sur votre popularité, les hackers – au sens noble du terme – vous feront redescendre sur le plancher des vaches très rapidement.

26 réflexions sur « On ne peut pas mentir sur sa popularité, spécialement dans le monde des distributions GNU/Linux… »

  1. a part Ubuntu , je ne ais pas combien d’autres distributions utilisent les informations sur les « utilisateurs linux » , on devrait plutôt parler par machine sous Linux ( piège avec les VM ou on en créer autant que l’on veut … )

    quel intérêt de plus pour ces petites distributions de vouloir connaitre les utilisateurs , les forums sont bien plus vivant de ce côté

    1. Le problème est le mensonge énorme sur la base utilisateur. 20 000 au lieu d’un million, ça fait quand même mal. Multiplier par 50 sa réelle base utilisateur – du moins en terme d’ordinateurs recensés – c’est suicidaire.

      Vu le plagiat constant de MS-Windows 10 et suivant par Linuxfx, la disparition de cette distribution ne sera pas un mal, loin de là !

  2. ça ressemble vraiment à du windows.

    je crois que c’est à base de KDE.
    et ils disent compatible fichier exe. A mon avis, ils ont dû installer wine par défaut.

    est-ce que ça vaut vraiment le coup cette histoire ?
    je préfère utiliser le vrai windows 11 qui est gratuit et qui a les mêmes fonctionnalités, voire beaucoup plus.

    1. C’est une base KDE Neon à ce que j’ai pu voir. Cette histoire en vaut le coup, car elle montre à quel point on peut mentir à des visiteurs de passage. Que cette DGLFI clamse, ça ne sera pas une grande perte 🙂

  3. Ouuuuuh ce coup de manchette qui fait passer par la 3e corde !

    Ooooh le petit RKO ensuite sorti de nulle part !

    Mais en vrai, je serais curieux d’avoir le chiffre du nombre d’installation « gardées », genre celles qui sont restées plus de 6 mois sur la machine. Je pense qu’on est loin des 20 000, alors du million….

  4. À force de creuser, certains vont bientôt atteindre le centre de la Terre. Enfin, comme dirait l’autre, pendant ce temps-là, ça les occupe, hein.

    « Linux sur le PC grand public ?
    – Oui, le jour où un Français gagnera à nouveau Roland-Garros ! »
    [Rires dans la salle]

  5. Salut,
    Je crois que si l’on faisait le ménage sur des chaînes Youtube, on serait également surpris. Curieusement, personne ne communique sur le sujet !
    Quand une chaîne à 20.000 « abonnés » et qu’il n’y a aucune interaction, que le nombre de commentaires se résume à n’être qu’une peau de chagrin , on peut légitimement avoir quelques doutes. Idem pour ce qui est du nombre de vues, la vidéo est-elle visionnée dans son intégralité, partiellement, ou carrément abandonnée après quelques secondes de visionnage ? In fine, combien y a t-il d’abonnés fantômes ? Je crois que là aussi les chiffres sont sur-gonflés et ils ne faut pas compter sur Youtube pour nous éclairer.

  6. Bonjour le monde
    Moi ce que j’ai remarqué, c’est que l’on recycle sans arrêt les sujets, a croire qu’il n’y a plus rien a se mettre sous la dent, même adrien, je trouve qu’il recycle un max ces derniers temps, donc en résumé et pour paraphé notre sujet, oui il doit y avoir de l’eau dans le gaz .
    PS= La faute à qui????

    1. J’ai ma réponse pour la faute à qui… Les distributions sérieuses – pas les merdes à la Linuxfx par exemple – ont désormais atteint un niveau de polissage qu’il n’y a plus rien à dire. Idem pour les environnements de bureau.

      Au bout d’un moment, il faut s’intéresser à l’applicatif, et plus personne ne répond présent… Étonnant, non ?

      1. distribution sérieuse ?
        un niveau de polissage ?

        mouais, sans vouloir rentrer dans un débat, je compte de plus en plus à revenir vers windows 11.
        Question logicielle, il en manque toujours un grand paquet. j’en ai un peu marre du bricolage.
        Beaucoup d’entreprise ne développe toujours pas leur soft sur Linux.

        Quelque que fois, je trouve un manque de sérieux dans le monde de Linux.
        Ça m’énerve un peu de retourner sur win 11, mais j’y pense de plus en plus.

        1. Par sérieuse, je parle des distributions mères (Archlinux, Debian, Fedora et Slackware principalement) plus la distribution fille principale (Ubuntu et son écosystème officiel).

          Que tu retournes vers Windows 11, je le comprends. Tu n’auras jamais de logiciels professionnels comme Photoshop ou InDesign sur Linux. Pourquoi Adobe mettrait en place une équipe pour un OS de bureau qui tourne dans les 1 à 2% ?

          Quant au manque de sérieux, c’est inhérent au libre. Il suffit de voir les représentants officiels pour se dire : c’est quoi cette merde ?!

          1. « Pourquoi Adobe mettrait en place une équipe pour un OS de bureau qui tourne dans les 1 à 2% ? »
            Parce qu’à configuration égale (et pour peu qu’elle soit pleinement prise en charge par les deux OS, s’entend), les performances sont meilleures avec Linux qu’avec Windows (même avec un SSD), que meilleures perfs = meilleure productivité ; qu’en plus, contrairement à Windows (surtout depuis 10), un OS Linux ne vient généralement pas enquiquiner ou distraire l’utilisateur avec des notifications à propos de tout et n’importe quoi, ni bloquer la machine sans raison apparente parce qu’un sous-système a subitement décidé de se mettre à jour et monopolise alors toutes les ressources de la machine pendant 20 minutes, parce que pourquoi pas…

            Bref, si Adobe veut qu’on leur donne des raisons, il y en a à la pelle à leur donner et qui les caresseraient dans le sens du poil.

          2. Il faut arrêter votre truc les mecs avec Photoshop! Il faut apprendre aàs’en servir, ce n’est pas un logiciel conçu pour monsieur et madame tout le monde et surement pas pour enlever les yeux rouges de tonton Gaston ivre mort à un goûter d’anniversaire.
            Que l’utilisateur commence à maîtriser d’excellents logiciels comme Darktable qui nécessite lui aussi de suivre des tutos.
            Une chaîne remarquable d’ailleurs pour avoir de l’aide sur Darktable ou d’autres logiciels https://www.youtube.com/user/carafife/videos

          3. Je ne prenais qu’un exemple. Darktable est-il seulement connu dans les milieux professionnels ? J’avoue n’en rien savoir, je pose juste la question.

            Suivre un tutoriel ? Mais quelle horreur ! Vous n’y pensez pas 😉

            Quant à la chaine youtube en question, elle est vraiment petite, avec moins de 13 000 abonnés. C’est une chaine de niche, comme tout ce qui concerne linux.

          4. PS: quant au supposé sérieux de Windows11 , que diriez vous si votre distribution Linux accouchait d’une mise à jour rendant votre système totalement instable comme l’a fait Windows, en rendant le mode sans échec totalement inutilisable!
            « Sérieux » avez-vous dit ?

  7. Tu surement raison en ce qui concerne les distributions, les environnements de bureaux. Lancer un sujet sur les init, on sait quelle tournure il risque de prendre.
    Cependant, il y a des sujets qui peuvent encore t’intéresser ou même de t’amuser de traiter.
    A une époque pas si lointaine, tu avais déjà aborder le sujet avec
    ZSH, Powerline… Sauf erreur de ma part tu ne t’es pas intéressé à Fish qui pourtant ne manque pas d’intérêt ni à ceci: https://starship.rs/
    Les tutos en français sont inexistants et tu es assez pédagogue quand tu le veux pour intéresser tout le monde, je dis bien tout le monde.
    En fait il y a plein de sujets que tu maîtrises suffisamment bien pour que tu puisses en éclairer d’autres.

    Je ne vois pas de chaîne linuxienne francophone qui traite de ces sujets. Adrien est dans son truc, il le fait bien mais bon honnêtement je ne vois pas un utilisateur lambda s’intéresser à RHE ou à l’installateur semi graphique d’Archlinux…

    Les autres chaînes francophones sont anecdotiques et ne peuvent pas être comparées aux chaines anglophones, hélas.
    Ou alors je ne les connais pas, ce qui est encore largement possible ! Qu’elles n’hésitent pas dans ce cas à se faire connaitre 🙂

  8. « Pourquoi Adobe mettrait en place une équipe pour un OS de bureau qui tourne dans les 1 à 2% ?
    Parce qu’à configuration égale, les performances sont meilleures avec Linux qu’avec Windows  »

    de meilleures performances ? mouais, dans certain cas, windows est mieux performant que linux, et dans d’autre exemple linux est mieux performant. ça dépend des cas en faite.

    « un Linux ne vient pas enquiquiner l’utilisateur avec des notifications à propos de tout et n’importe quoi, ni bloquer la machine sans raison apparente parce qu’un sous-système a subitement décidé de se mettre à jour et monopolise alors toutes les ressources de la machine pendant 20 minutes »

    dans windows tu peux sélectionner ou désactiver certaine notifications.
    et quand windows fait ces mise à jour, il ne prend pas 100% des ressources, faut pas pousser.

    pour revenir a adobe, pourquoi ce casser le Q pour une centaine de personne au final sous linux ?
    de + linux c’est presque que du gratuit et de l’open source, et c’est bien tout le contraire d’une suite adobe. Les utilisateurs de linux payent rarement un logiciel sous linux, c’est pour ça qu’on ne trouve pratiquement aucun logiciel payant sous linux.

  9. hello steph
    tu crois qu’il y a jamais eu de mis a jour foireuse chez linux ?

    tu veux qu’on en parle ou pas ?

    on va dire qu’on va en rester la !

    1. Je ne sais pas ça fait bien longtemps que je me concentre que sur Endeavour OS et maintenant depuis presque deux ans, je n’ai en réalité connu aucun déboire qui rende mon système inopérant.
      Est-ce que ça veut dire que les problèmes n’existent pas ? Non, elle est conçue, développée par des humains !
      Elle est instable alors ? Ben… Non plus ! Il n’y a que ceux qui poursuivent Archlinux et ses dérivées ainsi que ses utilisateurs avec une haine imbécile pour le croire.
      Maintenant, je ne réponds ni à la haine ni aux provocations, donc à la connerie et de toute évidence, je suis loin d’être le seul.
      Pour finir :
      Tu as raison, les distributions Linux sont imparfaites, et je rajoute que Windows est loin d’être un exemple.

  10. « Dans certain cas, windows est mieux performant que linux, et dans d’autre exemple linux est mieux performant. ça dépend des cas en faite. »
    → Je veux bien ne pas prendre mon cas personnel pour une généralité, mais je peux te dire d’expérience que sur mes machines (surtout le portable, un HP Pavilion DV6-1140EF avec un Core 2 Duo et 4 Gio de RAM), y a clairement pas photo : même la mise à jour de Firefox, pourtant incrémentale sous Windows, prend un temps fou à se faire sous Windows 10 (32 bits), quand elle ne prend que quelques secondes sur Arch Linux (64 bits) ! Et les deux OS sont installés chacun sur des disques durs mécaniques 2″½ SATA à 5 400 tr/min !

    « Dans windows tu peux sélectionner ou désactiver certaine notifications.
    et quand windows fait ces mise à jour, il ne prend pas 100% des ressources, faut pas pousser. »
    → Non, mais depuis que j’ai l’âge d’allumer moi-même un ordinateur (on était vers 1993, j’avais 8-9 ans et j’ai commencé à tâter du Windows avec la version 3.1), la première chose que je fais quand j’ouvre un logiciel pour la première fois, c’est d’aller passer toutes ses options en revue et les reconfigurer à ma guise. Donc, ouais, je sais qu’on peut dompter les notifications et tout le tralala des logiciels chargés au démarrage.

    Il n’empêche, en cas de mise à jour (totalement automatique) d’Edge, ce qui arrive systématiquement vu que je démarre W10 une fois par semaine pour justement le tenir à jour (il m’a déjà servi d’OS de secours quand mon premier HDD avec Arch m’a lâché en 2016, et j’étais pas chez moi pour le remplacer par un nouveau immédiatement), ben, je peux t’affirmer que si le CPU est pas forcément mobilisé à 100%, le disque dur, lui, ne sait pas ce que c’est que de ne pas être utilisé à 100% pendant les 20 minutes que prend le processus complet de MAJ d’Edge (et je parle pas de ce qui se passe quand on combine MAJ cumulative + Outil de suppression des logiciels malveillants tous les mois avec le Patch Tuesday, pourtant censé avoir disparu à partir de Windows 8.1 mais toujours d’actualité !) ! Oui, je pourrais mettre un SSD… Mais sur un PC de bientôt 13 ans + le fait que Windows 10 est maintenant dans sa période de pré-fin de vie et que c’est plus mon OS principal de toute manière, autant m’épargner une dépense que je ne rentabiliserais très probablement pas dans un délai raisonnable.

    Et vu que je n’ai aucun de ces désagréments sur Arch (où le pire « pompe-ressources » que j’y connais est le fait de lire un stream Twitch en 720p60 avec MPV pendant que j’ai Vivaldi ouvert à côté, ou de lancer un réencodage de vidéo pour y incruster des sous-titres en hardsub avec FFMpeg), alors que le HDD n’est pas plus rapide, il faut juste l’admettre : Windows, et surtout Windows 10, est un pur veau. C’est tout. Même Windows 7, pour ne pas dire le Vista SP1 préinstallé sur cet ordi portable qui a vu passer toutes les versions jusqu’à W10 21H2 inclus, était autrement plus réactif et surtout moins pénible à l’usage !

  11. Re-Ps pour Fred : Darktable est un logiciel multiplatformes, il est très utilisé par les passionnés de photographie.Quant aux professionnels de l’image, je ne sais pas en général ils sont plutôt sous Mac.
    Avec un produit maison ou Darktable ? Mystère…
    Pour une chaîne qui ne fait que des tutos sur la photographie être suivi par autant de monde c’est un bel exploit !

  12. Salut le monde
    Je confirme ce que vient d’écrire Steph, Darktable est très performant, il est surtout utilisé dans le monde scientifique, nous en astro pour analysé les photos prisent la nuit, associé à un autre logiciel astro comme Siril, The Gimp peut très bien faire l’affaire si on sait l’utiliser pour affiner; bien-sur, on me dira que un seul logiciel pourrait suffire, la réponse est non, car même Photoshop ne sait pas tout faire, surtout l’analyse spectral en photo astro, en résumé, ils ont tous des points fort et des points faible et donc il faut associer .
    PS:sans compter que ces trois logs sont libre est gratuit eux, et font parfaitement ce qu’ils doivent faire

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer