Vieux Geek, épisode 308 : Quand Sierra dominait le jeu d’aventure, première partie, King Quest.

Dans l’épisode 259 de la série Vieux Geek, je parlais du premier jeu d’aventure graphique, Mystery House développé par Ken et Roberta Williams, sorti en 1980 sur Apple II.

Les jeux d’aventures proposant des graphismes pour montrer les emplacements commencèrent donc à se développer. Cela donna les jeux de Scott Adams par exemple.

Avec l’arrivée du PC Jr en 1984 et de son clone le Tandy 1000, Sierra Online proposa le premier jeu d’une longue lignée, « King Quest: Quest for the Crown ».

On y joue le rôle du Lord Graham qui doit récupérer des trésors répartit dans le royaume de Daventry. C’est la première fois qu’on dirige le personnage avec les touches fléchées et qu’on peut rentrer des ordres au clavier.

Cependant, il n’y a pas de barre de statut en haut de l’écran, et il faut se souvenir des touches pour sauver ou recharger une partie en cours, comment nager et bien d’autres choses. Il y aura en 1987 une version « améliorée » en EGA (mais au niveau sonore, ça pique !) mais qui propose enfin la barre de taches en haut qui permet de faire certaines actions et d’avoir son score en temps réel. Une version améliorée sortira en 1990 et sera entièrement pilotée à la souris.

Mais voici donc une vidéo pour montrer les versions de 1984 et 1987 en action.

Le jeu sera un tel succès que 8 épisodes seront publiés au fil des années, et pas uniquement sur PC. L’Apple IIe et IIgs, l’Atari ST, l’Amiga, le Macintosh connaîtront les différents épisodes, à savoir :

  • King’s Quest II: Romancing the Throne (1985)
  • King’s Quest III: To Heir Is Human (1986)
  • King’s Quest IV: The Perils of Rosella (1988), dernière version pour l’Apple IIe et l’Atari ST
  • King’s Quest V: Absence Makes the Heart Go Yonder! (1990), première version pilotée à la souris
  • King’s Quest VI: Heir Today, Gone Tomorrow (1992), dernière version pour l’Amiga
  • King’s Quest VII: The Princeless Bride (1994)
  • King’s Quest VIII: Mask of Eternity (1998)

Autant dire que Ken et Roberta Williams ne se doutait pas que le premier King Quest aurait une telle descendance.

Mais ce n’était pas la seule saga qui a fait les beaux jours de Sierra dans les années 1980 et 1990. J’évoquerai une deuxième saga dans le prochain épisode de la série vieux geek.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer