En vrac de milieu de semaine…

Un court billet, en ce pluvieux mercredi du mois de mai. On se croirait en septembre… Remboursez 🙂

CÎté informatique :

CÎté culture :

Rien pour cette fois, dĂ©solĂ©. En ce moment, je n’ai pas trop l’opportunitĂ© de faire des recherches musicales 🙁

Bonne fin de semaine 🙂

17 rĂ©flexions sur « En vrac de milieu de semaine… »

  1. Je vous pose la question une derniere fois : que penser de NetBSD.

    J’espere que vous aurez la courtoisie de repondre a cette question simple. Si vous ne repondez pas, je boycott votre blog. Vous perdez un lecteur influent. Vous avez tout a y perdre.

    1. Je dois simplement dire que je n’ai plus envie de rĂ©pondre Ă  des questions bateau Ă  chaque fois que je poste un lien dans un article en vrac’. Ma seule rĂ©ponse sera : faites votre propre expĂ©rience avec l’OS en question.

      Ce sera ma seule rĂ©ponse. Sur la conclusion, je n’ai rien Ă  dire, et c’est tout aussi bien.

      1. Tout d’abord merci d’avoir repondu. Je comprend maintenant mieux votre point de vue.

        Mon intention etait de lancer un debat sur les distributions BSD. Un debat qui serait extremement interessant de mon point de vue.

        J’en conclu que ce debat ne vous interesse pas, ni n’interesse les lecteurs de ce blog. C’est bien dommage, mais c’est ainsi. Passons donc a un autre sujet.

          1. Avec retrospective, je suis forcĂ© d’admettre que vous avez parfaitement raison la dessus. Une enieme guerre geekesque serait grotesque. Ne nous avancons pas dans cette voie. Je comprend mieux votre rĂ©ticence a repondre a ces questions qui pourraient rapidement, s’il on y prend garde, deboucher sur un troll d’envergure. Prudence donc.

  2. Faut le comprendre, si on n’est pas devenu le lecteur influent d’un blog Ă  50 ans, c’est qu’on a ratĂ© sa vie (non, Nicolas, ce coup-ci ce n’est pas de toi qu’on parle).

    Bon, j’espĂšre quand mĂȘme que c’Ă©tait de l’humour.

    1. Je crois que c’était Pierre BergĂ©, plutĂŽt. Mais c’est pas grave.

      (Et aprùs ce message qu’il vient de poster, qu’on ose venir me dire que Sagouin n’est pas le loustic des autres fois, qu’on rigole !)

      1. Et bien vous avez tout faux. Il ne s’agit pas de Pierre BergĂ©, non, absolument pas. L’auteur de cette phrase sur les rolex a 50 ans est bien sur Jacques SĂ©guĂ©la. Renseignez vous avant de sortir de telles Ă©normitĂ©s. Quand au reste, j’ignore de quel loustic vous parlez, mais vous me semblez tout aussi mal renseignĂ© sur ce sujet.

      2. Oh putain j’y crois pas (si vous me permettez l’expression). Alors pour rĂ©sumer, le mec se pointe, nous sort une Ă©normitĂ© en attribuant Ă  Pierre BergĂ© une phrase pourtant cĂ©lĂšbre qui n’est pas de lui, puis passe Ă  des attaques totalement loufoques contre Sagouin, en Ă©tant visiblement tout aussi mal renseignĂ© dans les deux cas.

        Et une fois mis face Ă  ses flagrantes contradictions, le mec disparaĂźt complĂštement des radars. Mais quelque chose me dit qu’on le verra rĂ©apparaĂźtre fringant d’ici quelques jours se lançant dans une nouvelle chasse Ă  l’homme contre un autre contributeur. Une sorte d’éternel recommencement.

        Quand Sagouin nous parle plus haut de prudence pour Ă©viter un troll d’envergure il a touchĂ© dans le mille. Ce qu’il n’avait peut-ĂȘtre pas prĂ©vu c’est qu’il n’y a pas besoin de parler BSD pour cela, avec des gens comme Trit’ le troll peut tout aussi bien partir d’un sujet en apparence assez banal. Quelques accusations grotesques sans la moindre preuve, et c’est parti. Car au final, que Sagouin ait dĂ©jĂ  participĂ© auparavant, cela n’est pas dĂ©montrĂ© et n’a finalement que peu d’importance. Ses questions Ă©taient hors sujet, il l’a avouĂ© lui mĂȘme. L’important est d’admettre ses erreurs et je dois dire que Sagouin a Ă©tĂ© plutĂŽt rĂ©glo la dessus, Ă  l’inverse de Trit’ et ses attaques sans preuve, qui choisit le silence lorsqu’il est visiblement mis en dĂ©faut.

        1. Ce commentaire totalement surrĂ©aliste
 Bon, si on passe outre le fait qu’il est Ă  la limite de la diffamation, j’aimerais que, s’il s’amuse Ă  recommencer Ă  s’en prendre Ă  moi pour des broutilles du style « le mec se pointe, nous sort une Ă©normitĂ© en attribuant Ă  Pierre BergĂ© une phrase pourtant cĂ©lĂšbre qui n’est pas de lui » (oh, catastrophe : je me suis plantĂ© sur l’auteur de la phrase en question, malgrĂ© le fait que j’avais pourtant signifiĂ© ne pas avoir la certitude de l’auteur de ladite phrase, et reconnu ensuite mon erreur
), ses messages aillent directement dans la poubelle. C’est faisable, Fred, STP ?

    1. Un peu lĂ©ger comme rĂ©ponse non ? Vous sortez une Ă©normitĂ© au milieu d’autres accusations contre Sagouin, et pas un mot la dessus lorsque vous vous retrouvez mis en dĂ©faut. Un petit mot d’excuse aurait Ă©tĂ© le minimum.

  3. J’avoue ĂȘtre un peu dĂ©contenancĂ©… ce thread me paraĂźt totalement surrĂ©aliste.
    En tous cas, ça change des commentaires habituels, merci aux acteurs (volontaires ou non) pour ce moment 🙂

    1. Ce thread est en effet parti dans une direction totalement imprĂ©vue, et j’en suis le premier Ă©tonnĂ©.

      Merci RĂ©my d’avoir remis les choses au point. Vous avez parfaitement raison quand vous dites qu’un sujet peut partir en troll meme sans Ă©voquer BSD, un sujet aussi banal qu’une citation attribuĂ©e de maniere erronĂ©e peut suffire, c’est en effet quelque chose que je n’avais pas vu venir.

    2. Vivement que la protection anti-TOR soit rĂ©tablie, hein ! Je dois dire qu’ĂȘtre la cible des attaques de ses personas ne m’amuse pas. En attendant, je vais juste prendre grand soin de ne surtout plus lire ses prochains messages, s’ils sont du mĂȘme acabit. AprĂšs tout, comme l’a si bien Ă©crit Michel Audiard : « le chien qui aboie n’empĂȘche pas la caravane d’avancer », et j’ai bien mieux Ă  faire de mon temps que de le perdre de cette maniĂšre.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramÚtres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramÚtres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer