LXQt 0.17.0, le retour du « KDE light » :)

La dernière fois que j’avais parlé sur le blog de LXQt, ça remonte à la version 0.14.0 sortie en janvier 2019.

Depuis l’environnement a avancé et a continué son bonhomme de chemin vers la symbolique version 1.0. La version 0.17.0 a été annoncée sur le github du projet le 15 avril 2021. Le site officiel parle d’une version 0.16.0 au moment où je rédige cet article, le 16 avril vers 10 h 40. Autant dire que la phrase qui précède sera rapidement obsolète 🙂

Archlinux propose l’environnement dans son dépot Community, mais la mise à jour n’est pas encore disponible, au moment où je rédige l’article. Encore une phrase qui sera rapidement obsolète 🙂

J’ai donc pris le taureau par les cornes et j’ai fait recompiler l’ensemble de l’environnement sur une machine virtuelle où était installée une EndeavourOS avec LXqt préconfiguré.

La compilation de l’ensemble a pris une petite heure, car il y a près d’une trentaine de paquets à faire recompiler. Ce qui prend un certain temps à faire, certains paquets étant resté en version 0.16.0.

Étape 1 :

  1. lxqt-build-tools (0.9.0)
  2. libqtxdg (3.7.0)

Étape 2 :

  1. screengrab (2.2.0)
  2. liblxqt (0.17.0)
  3. libsysstat (0.4.5)

Étape 3 :

  1. compton-conf (0.16.0)
  2. libfm-qt (0.17.0)
  3. lxqt-themes (0.17.0)
  4. obconf-qt (0.16.0)
  5. pavucontrol-qt (0.17.0)
  6. qtermwidget (0.17.0)

Étape 4 :

  1. lximage-qt (0.17.0)
  2. lxqt-about (0.17.0)
  3. lxqt-admin (0.17.0 ou 0.17.1 ?)
  4. lxqt-config (0.17.0)
  5. lxqt-globalkeys (0.17.0)
  6. lxqt-notificationd (0.17.0)
  7. lxqt-openssh-askpass (0.17.0)
  8. lxqt-policykit (0.17.0)
  9. lxqt-powermanagement (0.17.0)
  10. lxqt-qtplugin (0.17.0)
  11. lxqt-session (0.17.0)
  12. lxqt-sudo (0.17.0)
  13. pcmanfm-qt (0.17.0)
  14. qterminal (0.17.0)

Étape 5 (4 paquets):

  1. lxqt-panel (0.17.0)
  2. lxqt-runner (0.17.0)
  3. qps (2.3.0) sur AUR, dépend de liblxqt 0.17.0.
  4. lxqt-archiver (0.4.0)

Les paquets complémentaires recommandés voire indispensables :

  1. gvfs et ses extensions
  2. octopi (0.11.0) sur AUR avec sa dépendance alpm_octopi_utils

J’ai ensuite fait chauffer mon enregistreur d’écran pour montrer l’environnement en action.

L’environnement est désormais franchement stable, mais la baisse de consommation mémoire de Plasma pourrait jouer des tours à LXQt sur le long terme. Son salut pourrait venir de l’utilisation d’ordinosaure du genre Pentium 4 avec 512 Mo de mémoire vive, mais je ne sais pas s’il en reste encore beaucoup en vie en 2021.

3 réflexions sur « LXQt 0.17.0, le retour du « KDE light » :) »

  1. Fred, dans ta vidéo, pour que les icônes « Breeze » soient visibles sur le panneau noir, il faut choisir « Breeze Dark » (juste au-dessous de « Breeze »), ce qui les passera en blanc. Et icônes blanches sur fond noir, c’est déjà plus lisibles 🔍
    Par contre, je suppose qu’il faudra passer les fenêtres dans un thème sombre pour que les icônes blanches ne soient pas invisibilisées par un thème clair.

  2. J’ai essayer lxqt il y a un moment sa version était vers les 0.10 ou 0.12 je ne sais plus , avant Mate c’était lxde pour moi ( pas fan de xfce hormis les application) , je dois dire que lxqt est pas franchement terrible visuellement après je sais qu’il ne faut pas toujours penser a l’apparence mais bon tout de même les thèmes lxqt sont boff boff

  3. LXQT je n’ai jamais été très fan et toujours préféré LXDE pour sa légèreté, mais comme tu l’as déjà dit : les goûts et les couleurs.
    A pluche.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer