Comment gérer un blog qui dépasse les cinq ans d’âge ?

Je poste sur ce blog depuis septembre 2005. Ce qui fait presque 15 ans et demi au moment où je rédige cet article. J’ai appris un autre grand nom de la blogosphère francophone vient de détruire pour la cinquième ou sixième fois son blog. J’ai appris ceci via l’excellent Blog Libre. Cherchez dans les articles aux alentours du 10 février…

Je n’en dirai pas plus, mais vous voyez de qui je parle. Je n’aime pas pratiquer la politique de la terre brûlée. Quand j’arrêterai de bloguer ici, que ce soit dans un mois ou dans cinq ans, je conserverai l’intégralité des articles en ligne. J’en ai un peu ma claque de voir des liens morts.

Certaines personnes me diront que c’est la vie d’internet qui est faite ainsi. Que Geocities est mort depuis longtemps, emportant avec lui les sites qui y était hébergé. Comme mygale.org ou encore multimania dont je ne sais pas s’il est encore en vie ou s’il tient plus du zombie comme ceux du film « The last man on Earth » de 1964 (ou 1963 ?) avec Vincent Price. Si vous ne connaissez pas le film, je vous le conseille, il est dans le domaine public et visionnable un peu partout.

Je sais qu’en parlant de Geocities, j’ai perdu nombre de personnes qui me lisent. Geocities était un service d’hébergement de sites personnels lancé en 1994, racheté en 1999 par Yahoo et fermé en 2009. Oui, ça date 🙂

Pardonnez-moi cette digression, mais il fallait que je la fasse. Culture, confiture, toussa ! Bref. j’ai profité d’un dimanche d’ennuis profond pour nettoyer un peu le blog. J’ai en effet supprimé les commentaires des billets sortis en septembre 2005 et janvier 2012. Non seulement cela m’a permis de supprimer quelques 2500 commentaires (mais il m’en reste 11 fois plus environ), mais cela m’a fait économiser quelque chose comme 3 Mo sur ma base de données. Ce qui est appréciable.

J’ai pensé que sucrer des commentaires sur des articles vieux de plus de 9 ans était un moindre mal. Laisser une trace est important en ce qui me concerne et je n’ai aucune obligation à supprimer un billet donné. Il est intéressant de voir l’évolution de ma réflexion sur certains sujets, le fait que j’ai eu raison très tôt par rapport aux événements.

Un exemple ? Unity, l’environnement maison de Canonical. Avant son abandon en octobre 2017 via Ubuntu 17.10 – merci la documentation d’ubuntu-fr.org pour la dateje disais que c’était un cul-de-sac pour la boite derrière Ubuntu dès octobre 2011 ! Soit 6 ans avant l’officialisation de l’abandon.

Sur d’autres sujets, je me suis planté, je l’admets. Mais en laissant mes archives en ligne, je considère faire preuve d’une forme d’honnêteté intellectuelle.

16 réflexions sur « Comment gérer un blog qui dépasse les cinq ans d’âge ? »

  1. Ah, 2005, en plein dans la période d’explosion des blogs (c’est d’ailleurs à cette époque que la plupart des gens ont découvert ce mot), avec notamment les fameux « Skyblogs » (la plateforme de blogs de la radio Skyrock) pris d’assaut par les adolescents de l’époque… Facebook n’avait pas encore quitté son berceau universitaire et Twitter n’existait pas encore (oui, oui : l’oiseau bleu n’a poussé son premier gazouillis qu’en 2006 !), MSN Messenger ne s’appelait pas encore Windows Live Messenger ; et toujours chez les adolescents, les forums RPG (jeu de rôle basés sur des licences existantes ou non) se comptaient par dizaines, rien que pour les francophones. Quelle époque…
    Oui, c’était vraiment l’âge d’or des blogs et des forums, ce milieu des années 2000. Il m’arrive parfois de relire des dossiers informatiques ou des sujets de forums de cette période, et je mesure à chaque fois à quel point les choses ont beaucoup changé depuis (ah, les gens qui s’extasiaient sur les premiers forfaits ADSL à 1 méga… ou ceux qui mettaient en service leurs premiers hot-spots Wi-Fi, ceux qui, dégoûtés de Windows XP, découvraient une petite distribution plus facile à prendre en main que les autres du moment et qui commençait à faire parler d’elle, une certaine Ubuntu) !

  2. Nous avons ça en commun Fred car par ici bientôt 9 ans de blog. Toute la difficulté reste de s’adapter en permanence à l’évolution du web sans jamais oublier d’appliquer sa propre philosophie de fonctionnement histoire de garder une authenticité. Quand je pense que sans tes pages, les miennes n’existeraient pas lol.

  3. Ce n’est pas non plus une grande perte pour l’humanité que la perte de ces écrits.
    C’est un plus d’avoir un style d’écriture, en abuser et romancer un tutoriel informatique au point de le rendre indigeste, c’est totalement improductif.
    Que ce blog repose en paix.
    Je viens de m’apercevoir que Clapico a finalement fermé le sien.

    Longue vie à Tonton et à son blog

  4. Je ne pense pas que ce soit bien d’avoir supprimé 2500 commentaires, juste pour économiser un peu plus de deux disquettes 3 pouces et demi haute-densité. Que tu supprimes tes propres posts OK. Mais les commentaires, non. Je prends ça pour un manque de respect vis-à-vis de tes lecteurs.

    1. Des commentaires qui ont dépassés les 11 ans… Quel intérêt de les conserver ? Aucun je pense. Sans oublier que cela fait disparaître des remarques parfois plus acide que de l’acide sulfurique qui n’apportaient rien au schmilblick au final. Et donc les personnes qui les ont postés sont bien contentes de les voir disparaître 🙂

      Je suis passé d’une base de données d’environ 40 Mo a une d’environ 37,5. Tout en conservant quelque chose comme 28 000 commentaires sur un peu plus de 9 ans. Ce qui est une sacrée moyenne, non ? 🙂

      En ce qui concerne le nombre de commentaires, voici donc une capture d’écran pour prouver mes dires :

      Dernier point : qui va lire des articles qui date d’avant 2012 ?

  5. Oui mais il y a aussi des commentaires qui apportent quelque chose en plus à tes sujets.

    Enfin, c’est ton choix mais je trouve ça dommage.

    Sinon, oui c’est chouette d’avoir autant d’intervenants sur ses sujets 🙂 Mais justement, je ne trouve pas que tu leur rends justice.

    1. Je pense que nombre de personnes qui sont jadis passées sur les commentaires – il y a parfois 10 ans – ne doivent pas être mécontentes de ne plus avoir de présence. Ensuite, je n’aime pas pratiquer la politique de la terre brûlée en détruisant tout. D’où mon choix de virer les commentaires qui sont souvent plus qu’obsolètes !

          1. Oui, c’est vrai.

            Pas moyen de récupérer l’intégralité du code source de Starflight (https://en.wikipedia.org/wiki/Starflight), un jeu sous DOS, Amiga, ST, C64, entre autres. Ecrit dans le langage Forth. Déjà, que le programme n’était de toute façon pas complet tel que publié sur le site mais en plus certains fichiers n’ont pas été archivés.

            Mais je pense que tout contenu publié devrait être conservé.

            Enfin, après c’est ton site, tu fais ce qui te plaît 😉

          2. J’estime que certains des commentaires à tes posts apporte quelque chose et qu’il faut les conserver. Après lesquels ?? Mais, agir du jour au lendemain tel un Nuclear Gandhi et les effacer en masse, n’est pas la solution, selon moi 🙂

        1. Je pense que je vais commencer à archiver les sites/articles/pages qui me plaisent. Au cas où. Pour moi, ce n’est pas normal que ces ressources puissent disparaître du jour au lendemain. Et je ne suis pas Mormon ;-).

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer