Vieux Geek, épisode 237 : Mozilla Firebird, une préversion presque oubliée de Mozilla Firefox.

L’histoire du navigateur web Mozilla Firefox a été assez mouvementée durant ses deux premières années, de septembre 2002 à novembre 2004, l’époque des version 0.x.y. Si les 5 premières préversions s’appellait Mozilla Phoenix, nom qui avait du être abandonné suite à la demande du fabricant de Bios Phenix, les version 0.6.x et 0.7.x eurent pour nom, non pas Mozilla Firefox, mais Mozilla Firebird.

Les version 0.6.x et 0.7.x couvre l’année 2003 et le début de l’année 2004. Sauf erreur de ma part, la première version à s’appeller Mozilla Firefox remonte à début février 2004. Un article de Tom’s Hardware semble confirmer ce souvenir.

Mais à quoi ressemblait donc cette ancestrale version ? Je vous emmene en voyage en 2003… Ça va rappeler des bons et moins bons souvenirs à la plupart des personnes, mais c’est le prix de la nostalgie…

Évidemment, essayer d’utiliser un navigateur vieux de 17 ans sur la toile de 2020, cela tient de la gageure, voire du masochisme. Mais si vous avez envie de tester cette ancestrale version, la Fondation Mozilla conserve une archive sur leur serveur FTP.

Bonne (re)découverte 🙂

7 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 237 : Mozilla Firebird, une préversion presque oubliée de Mozilla Firefox. »

  1. Souvenir dans cette période trouble pour les navigateurs. Je testai tout les nouveaux produits estampillés mozilla mais j’en ai pas gardé tant que ça… et pas celui là qui manquait de maturité.

  2. Utilisateur de Netscape, j’ai naturellement utiliser Mozilla (d’abord grâce à linux, et j’utilisais sous win car je préférais ces suites a I.E.) la sortie de Firefox avait fait un bien fou: on pouvait se contenter juste du navigateur et il avait un rendu très bon. Je l’ai utilisé jusqu’à l’arrivée de chrome

  3. Note pour plus tard : pense à activer le lissage ClearType dans tes VM Windows XP.

    Merci pour cette nouvelle plongée dans le passé ! Bon, j’ai jamais vraiment utilisé Firefox, vu que j’étais passé de mon côté du côté Opera de la Force à peu près à la même époque (probablement parce que j’avais entendu parler de lui en premier).
    Bien qu’il me soit cependant arrivé de l’utiliser de manière occasionnelle vers la fin des années 2000, le panda roux n’est entré chez moi qu’en 2014 (peu avant le passage à Australis), pour remplacer un Opera 12.x qui commençait à se faire vieux et parce que le nouvel Opera Blink était – surtout à l’époque – juste une vaste et mauvaise blague, voire une pure imposture par rapport à son auguste et excellent prédécesseur.

  4. J’ai toujours été un grand fan de Mozilla, enfin Netscape à la fin des années 90 puis Mozilla, je suis toujours resté fidèle à leur navigateur pour sa philosophie et aussi sous l’influence communicative de Tristan Nitot quand il bossait chez Mozilla Europe. J’ai eu une petite période sous Opéra puis sous Chrome à ses tous débuts (surtout dans le monde professionnel pour l’intégration du navigateur, des outils bureautiques en ligne et du cloud de stockage), mais je suis toujours revenu au renard roux 🙂
    Je suis triste de voir les difficultés auxquelles la fondation est confrontée et j’espère que Firefox survivra d’une manière ou d’une autre même si ses parts de marché se réduisent comme peau de chagrin.

  5. Je me rappelle bien de cette époque et j’avais entendu parler de Firebird pour son bloqueur de popups, une fonctionnalité qui semble plutôt standard aujourd’hui mais qui était rafraîchissante à une époque où les sites web clignotaient comme des sapins de Noël et où tu te retrouvais avec 45 fenêtres ouvertes au bout de 15 minutes.

    Dans cette période il n’y avait pas photo : entre IE6 et sa sécurité désastreuse + absence de support des onglets et en face Firebird/Firefox qui innovait à la chaîne, le choix était vite fait.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer