Fedorisons une Archlinux avec Gnome avec l’assistant de premier démarrage.

Tel un Monsieur Cyclopède, voici un article que j’ai eu envie d’écrire suite à l’arrivée en ce début janvier 2015 d’un paquet au nom évocateur : gnome-initial-setup, promu depuis peu dans le dépot Community.

Si l’anglais vous gène aux entournures, c’est l’assistant disponible dans la Fedora Linux version Gnome, alias Workstation depuis la Fedora Linux 21. Cela permet de définir les principaux réglages de Gnome dans un assistant graphique.

Bien que je le montre dans la vidéo ci-après, il vous suffit d’installer une Archlinux avec Gnome, en utilisant mon tutoriel par exemple, mais sans créer de compte utilisateur et sans activer GDM. La manoeuvre est simple, en deux étapes.

  1. Installer le paquet gnome-initial-setup avec un pacman -S gnome-initial-setup
  2. Lancer GDM sans l’activer (on peut l’activer par la suite si tout se passe bien) avec un systemctl start gdm

Complexe, non ? Quant aux petits problèmes graphiques, c’est sûrement lié à l’utilisation de VirtualBox.

Maintenant, c’est à vous de voir, mais je voulais vous montrer comment on pouvait encore simplifier un peu plus la configuration d’un Gnome préinstallé. Libre à vous de l’utiliser ou pas 🙂

5 réflexions sur « Fedorisons une Archlinux avec Gnome avec l’assistant de premier démarrage. »

  1. Ok, n’étant pas sous Gnome je ne vois pas trop l’intérêt mais je suis d’accord avec toi cela ne ressemble pas à un « défi » 😀
    A pluche.

  2. Bonjour,

    Deux articles sur Gnome en peu de temps (arch et manjaro),
    Merci.

    C’est vrai que personnellement, moi qui ne l’ai jamais réellement quitté je recommence à l’utiliser sur toutes mes machines alors que ses temps-ci j’ai testé beaucoup d’environnements de bureau différents.

    Au delà d’une manjaro offrant enfin une version appréciable de Gnome, Fedora 21 et la Tanglu 2 je l’impression que Gnome retrouve une certaine honorabilité.

    Merci pour tes articles comme toujours.

    @+
    gempaouindo

    1. « ses temps-ci » –> ces temps-ci plutôt.
      « je l’impression » –> j’ai l’impression
      « je recommence à l’utiliser » –> je recommence à utiliser Gnome

      Quand ça ne veut pas ça ne veut pas

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer