« This Is For Our Sins », le chef d’oeuvre de Lowercase Noises.

J’avais déjà parlé de Lowercase Noises en septembre 2012, avec l’album « Carry Us All Away ».

En avril 2014, Andy Othling alias Lowercase Noises a sorti ce qui est sans aucun doute un chef d’oeuvre, « This Is For Our Sins« .

L’album qui dure une heure raconte l’histoire vraie de la famille Lykov qui a vécu pendant une quarantaine d’année isolée au beau milieu de la Sibérie. Famille découverte par hasard par des géologues en 1978.

Après une introduction avec un choeur, on se retrouve avec ce qu’on pourrait qualifier comme se rapprochant d’un opéra rock avec de longues plages musicales où le piano se dispute la vedette avec des guitares éthérées, et même du banjo.

Sur les treize pistes de l’album, seules six proposent des courtes paroles qui permettent à l’auditeur de connaître l’avancement de l’histoire. Mais dans ce cas, il faut bien connaitre l’anglais. Même sans parler couramment la langue de Shakespeare, il est facile de se laisser emporter par les mélodies.

J’ai eu un énorme coup de coeur pour l’album, disponible au format numérique et en double disque vinyle. Pour des raisons de stockage, et même si mon coeur me dictait de prendre la version physique, j’ai préféré par sécurité – faire venir des disques vinyles depuis Albuquerque ne me tente pas trop – me rabattre sur la version numérique.

Si vous aimez les mélodies douces, avec ce qu’il faut de paroles chantées, et une ambiance qui vous transporte, écoutez donc cet album de Lowercase Noises. Vous serez emballés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer