La sortie de Xfce 4.18 et le syndrôme des améliorations à la marge.

En ce 15 décembre 2022, une nouvelle version majeure de l’environnement léger Xfce est disponible, numérotée 4.18.

Depuis des années, et quel que soit l’environnement utilisé, on est dans le paufinage sur le plan de l’interface graphique, l’arrière-plan technique étant l’endroit où se passe la majorité des modifications que le ou la « xfce-iste » n’ira pas mettre le nez.

Si on prend les notes de publication courtes, une bonne moitié est en relation avec Thunar et quelques améliorations apportées ici ou là. Si on prend les notes de publication longues, on peut voir que cela bouge vraiment un peu partout, sans pour autant être révolutionnaire.

Les environnements de bureau sont désormais matures. Qui serait capable de lister les différences entre un Plasma 5.25 et 5.26 ? Idem avec Gnome 43 où le morceau de choix côté modification a été apportée au niveau du panneau de gestion de la session, de l’énergie et de la connexion en haut à droite de l’écran. Sinon, rien ne le distingue franchement de Gnome 42.

Il est fort à parier que la sortie de Xfce 4.18 va faire la une des vidéastes orientés linux et logiciels libres. Mais devant le peu de nouveautés vraiment frappantes et qui sautent aux yeux, on aura droit à des vidéos de remplissage pour atteindre les 10 minutes fatidiques et poser une publicité de plus.

Publicité qui ne sont jamais affichées chez moi, m’offrant une expérience moins exaspérante. Essayez le duo µblock Origin et SponsorBlock pour ne plus se taper les opérations spéciales d’une marque de VPN bien connu 🙂

Bref, tout cela pour dire que les améliorations se font surtout au niveau des tripes plus qu’au niveau de l’interface graphique. J’ai connu et utilisé les 3 environnements basés sur GTK au fil des années : Gnome, Mate Desktop et Xfce. Chacun ont leurs faiblesses et leurs forces. Il faut juste éviter les débiles et inutiles guerres intestines du genre : « Ton Gnome est moche et lourd. Mate Desktop c’est mieux » ou encore des « Xfce, c’est l’alpha et l’omega de l’environnement de bureau ».

Vous voyez ce que je veux dire, non ? 🙂

18 réflexions sur « La sortie de Xfce 4.18 et le syndrôme des améliorations à la marge. »

  1. Re-salut…

    Gnome n’est pas lourd en fait, ce sont certaines distributions qui embarquent nativement toute une liste de services pléthoriques, de logiciels , censés aider le débutant qui forcement le deviennent.
    Mais si je prends une distribution comme Endeavour OS avec Gnome qui sera installé dans son plus simple appareil, en fin d’installation, le système sera plutôt léger.

    Est-ce que Gnome 43 est moche ? On ne peut pas dire que les dev se soient appliqués sur les finitions ! Les menus attachés à la barre des tâches sont énormes, d’un noir ou d’un blanc sans nuance.
    Heureusement que tout est modifiable comme sur Xfce d’ailleurs (comme sur la plupart des autres environnement de bureau) … Et heureusement !

    Question légèreté, Xfce a pris beaucoup de gras pour se rapprocher de Gnome qui de ce côté là, fait plutôt dans la modération. Donc in fine, on peut aimer beaucoup d’environnements de bureau tout en gardant l’esprit critique.

  2. Bonjour, tout à fait d’accord. Effectivement, la lecture de la liste des modifs est rapide et on n’y voit rien qui épate. Et ça me va très bien. XFCE est un environnement pour ceux qui ne cherchent pas spécialement la modernité, c’est un peu vieille école mais ça marche. Pourquoi les développeurs iraient imiter Gnome ou le dernier Windows ? Ceux qui préfèrent plus comme ceci ou moins comme cela trouveront de toutes manières un environnement qui leur correspond, à moins qu’ils ne personnalisent un peu leur config XFCE.

  3. Pour 99/100 des utilisateurs de pc sous Linux Gnome ou Kde ou Xfce n’apportent rien de plus en ergonomie que Lxde qui tends a etre suppimé sur les distributions. Lxle par exemple montrent toute l’efficacité de Lxde avec un bel environnement ubuntu sans snap ni flatpak et une fois upgradé en 22.04 vous aurez une ubuntu hors du commun et stable jusqu’a avril 2027. j’utilise aussi arch, artix et nutyx mais au milieu de tout ça une .deb a l’ancienne avec des logiciels frais une fois upgradé en 22.04 : https://lxle.net/

    1. Lxde n’est – sauf erreur de ma part – plus du tout développé, les efforts se concentrant sur LXQt depuis pas mal d’années.

      Quant à Lxle, je ne me rappelle pas l’avoir utilisé – même en virtuel – une seule fois.

  4. Petit rectificatif : c’est uBlock Origin, avec un U et pas la lettre grecque µ. C’est Raymond Hill lui-même qui aurait voulu qu’on ne confonde pas son extension avec µBlock tout court (sur laquelle il a jadis bossé, je crois).

    XFCE 4.18 ? OK, les nouveautés pour Thunar seront toujours appréciables, et heureusement que le reste reste égal à lui-même. J’espère juste que la consommation de RAM à vide et au démarrage arrêtera de gonfler à chaque nouvelle version, en tout premier lieu ; et qu’on n’aura pas à déplorer de nouveau un tearing dans les vidéos, comme au lancement de la 4.16.

    1. Oui comme tu dis espérons que le passage en gtk4 n’alourdissent pas trop les DE. Bon ça me concerne pas trop vu que je n’utilise qu’openbox sur 3 distributions et lxde sur le ssd.

      1. Pour celui dont je parle, il était bien dû à un mauvais réglage du mode automatique du paramètre gérant la synchronisation verticale par le compositeur de XFCE 4.16. D’ailleurs, un correctif avait été publié quelques jours plus tard.

        Bon, faut que je confirme, mais j’ai l’impression que cette version 4.18 s’est encore alourdie. En tout cas, la nouvelle gestion des miniatures dans Thunar (j’ai dû toutes les régénérer…) fait que ce dernier et son compère Tumblerd peuvent faire atteindre la barre des 3 Gio de RAM occupée tranquillement (sur 4 Gio sur mes machines). Si j’avais pas de swap, je n’aurais déjà plus compté les plantages pour saturation de RAM ! J’ai peur de voir combien ce DE me prend maintenant à vide et après démarrage…

        Une bonne nouvelle pour les allergiques au CSD (décoration côté client, comme le fait GNOME dans ses outils natifs) : la 4.18 revient aux barres de titres classiques gérées par xfwm. Et donne maintenant le choix à même les paramètres d’apparence pour avoir les boîtes de dialogue avec CSD ou non.

  5. Bonjour, je me permets de vous faire part d’un bug, qui n’a probablement rien à voir avec XFCE, mais qui concerne le serveur OpenSSH utilisé dans Linux Mint xfce.
    Lors d’une connexion entre une version 20 vers une 21 par le biais du serveur SSH, la connexion est systématiquement refusée pour problème de clé, même en ayant installé nemo sur les deux machines, car plus facile pour se connecter à un serveur.
    Par contre, ce problème ne se pose pas entre version 21.
    Le problème semble connu, mais la solution, par contre, reste un mystère pour moi.
    https://forums.linuxmint.com/viewtopic.php?t=384602
    … j’en ai parlé sur différent forum, mais aucunes réponse depuis lors.
    Pourriez-vous y jeter un œil SVP ?

  6. Peu importe l’environnement que l’on utilise, tant qu’il nous convient pour notre utilisation, qu’on le trouve joli pour nous-mêmes.
    C’est comme la distribution, tant qu’on s’y sent à l’aise, qu’on sait la maintenir, et qu’elle convient à notre PC potentiellement délicat.

    Les guerres du libre sont débiles.
    Et les vidéos de certains youtubeurs qui affirment que telle distribution est la meilleure, tel environnement est top parce qu’il a des effets kisskool, ces personnes parlent en leur propre nom, et ce n’est pas une majorité absolue !

  7. Comme cela a déjà été dit, les DE ne sont généralement lourds que quand c’est voulu. Quand j’installe Plasma, c’est avec les éléments que je veux uniquement (merci Arch), mais quand c’est du déjà tout prêt, on dépend du bon vouloir des distros, et là…

    Longtemps utilisateur de Xfce, j’avoue en suivre les évolutions d’un œil distrait, au cas où j’y reviendrais un jour. Ceci dit, dommage que la dispersion fasse rage plus que jamais dans le monde des DE, une certaine rationalisation ferait du bien, mais comme pour le reste du libre, je suis conscient que c’est un vœu pieux.

  8. Bonjour, j’ai une archlinux xfce et lorsque j’installe des mises à jour toutes mes icones, fond écrans et meme firefox se reinitialise…..savez-vous pourquoi et comment y remédié?

  9. Salut,
    Depuis hier Thunar que j’ai installé (depuis longtemps) en lieu et place de Nautilus est passé dans sa version 4.18. Il fonctionne toujours à merveille sur Gnome et il est tellement mieux, que ça en devient presque gênant pour son comparse.
    Vif, personnalisable à souhait, tous les petits plus de cette mise à jour le rendent vraiment très agréable à utiliser au quotidien.
    Je note que la mise à jour de Xfce est disponible sur Endeavour OS, ultra rapidement. Contrairement à Gnome où mémère se fait attendre… Longtemps… Très longtemps !

    1. XFCE, c’est facile de le mettre à jour : tu fermes ta session (de préférence, pour éviter les soucis de conflits de versions), tu passes sur un TTY, tu fais la MAJ, tu quittes la session TTY et rouvres ta session XFCE et c’est bon.
      Tandis que pour GNOME, je crois comprendre qu’il est préférable de carrément redémarrer l’ordi avant de rouvrir une session graphique après MAJ. Il doit y avoir des composants plus ancrés dans le système que pour XFCE ou d’autres DE/WM (rien que la forte dépendance de GNOME à systemd, qui le rend difficilement installable sur les distributions systemd-free ou les BSD, ça doit pas aider) qui font que sa mise à jour est un peu moins nasodigitale.
      C’est sûrement pour ça que ses nouvelles versions mettent du temps à arriver.

  10. « Les environnements de bureau sont désormais matures »

    Non, mais alors vraiment à des années-lumière d’être mature et j’invite les développeurs KDE à suivre chez moi une formation d’une semaine au minimum pour s’en rendre compte.

  11. Je change d’environnement de bureau de temps en temps. Par le passé j’ai utilisé et apprécié Xfce, Mate voir même Unity ( oui oui ) mais depuis quelques temps maintenant j’ai jeté mon dévolu sur Gnome.
    Il n’est pas si lourd que cela, et surtout il propose des extensions qui sont souvent super pratiques. Dans mon cas par exemple, j’aime bien limiter la charge de la batterie de mes PC portables à 60 % pour ne pas user bêtement ces dernières quand je reste avec le PC branché sur le secteur. Je veux le faire avec mon PC portable Lenovo ? extension « ideapad mode »

    Je veux le faire avec mon PC portable Asus ? extension « battery threshold »
    Je ne suis pas sur qu’on trouve l’équivalent dans les autres environnements de bureau. Mais si je me trompe, je veux bien que l’on me montre ce qui existe ailleurs !

  12. J’avais installé openSUSE Leap 15.4 pour voir comment y sont gérés les instantanés BTRFS, avec le bureau XFCE (je préfère LXQt mais il n’est pas disponible à l’installation). J’ai migré tout à l’heure vers Tumbleweed dans l’espoir d’y voir XFCE 4.18, mais c’est trop tôt, Je repasserai.

    Incidemment la migration Leap => Tumbleweed est un bon exemple d’usage des instantanés: un instantané a été fait juste avant la mise à jour et un autre après, donc on a tout loisir de voyager dans le temps.

  13. Comme beaucoup d’autres linuxiens, je change de bureau suivant les saisons.
    La question est également celle de l’intégration à la distro : Cinnamon sur Fedora, pas la peine, basique en tout cas (problème avec dnfdragora sauf lancé en ligne de commandes) alors que sur LMDE, perfect (forcément)… Par exemple…
    Pour ma part le seul vrai bureau différent est Gnome shell, le reste se termine souvent sur une barre des tâches ou dock classique… Tout dépend de ce que l’on fait, pour jongler entre plein de documents les coins intelligents de Cinnamon ou Gnome 4x sont les plus réactifs.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer