Souvenirs d’un vieil internaute, épisode 1 : l’arrivée de l’ADSL.

C’est en regardant une video du Bazar du Grenier que j’ai eu l’idée de cet article.

Alors que Fred et Seb parlent des années 1990, à un moment l’arrivée de l’ADSL est évoquée. J’ai eu une longue histoire avec l’ADSL (et son successeur le VDSL). Ma première connexion sans limite à l’internet fut grâce à l’ADSL. C’était en 2002, et j’avais quitté Gujan-Mestras (où je vivais depuis ma naissance) pour Arcachon.

Si ma mémoire était bonne, j’ai été connecté en utilisant le modem qu’on surnommait la Raie Manta. J’en ai parlé dans un billet vieux geek de septembre 2013.

Le modem n’était pas de la meilleure qualité, mais quel pied s’était de pouvoir rester connecter en continu sans craindre une facture astronomique tout les deux mois. Cela a été une libération, et c’est à cette époque que je suis devenu le geek à grosses lunettes que je suis toujours, même si mes lunettes ont diminué en surface.

Je dois dire que j’ai ressenti une nouvelle libération avec l’arrivée de la fibre optique, il y a une grosse année au moment où je rédige ce billet.

14 réflexions sur « Souvenirs d’un vieil internaute, épisode 1 : l’arrivée de l’ADSL. »

  1. Ah, la raie manta, effectivement bien casse bonbons sous Linux (et parfois sous Windows aussi), l’ADSL en 128 kbps… si loin et si proche… [soupir]

    C’est vrai que la passage à la fibre (un trimestre pour moi) fait un peu le même effet, en un peu moins enthousiasmant sans doute. À l’époque, on passait du quasi rien à pas grand chose, mais avec engouement. Aujourd’hui, on passe du rapide à l’ultrarapide, mais avec le sentiment que c’est juste normal, parfois même pas assez rapide. Un peu comme avec Linux dans le fond : les temps héroïques sont derrière nous. Aujourd’hui, en dehors des guéguerres débiles sur les systèmes d’init et les errements rares et passagers de Manjaro ou Canonical, ça ronronne dur. Les temps changent…

    1. Ceci me rappelle le modem Sagem Fast 800 et le pilote eagle-usb. Ça doit aussi rappeler la même chose à Benoît Audouard aka Baud123.

      Quand à l’ADSL il lui reste au plus 8 ans à vivre en France métropolitaine: https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/orange-eteindra-le-vieux-reseau-cuivre-a-partir-de-2026-1385183

      Ici (en bout de ligne et à 2400m du DSLAM de Saint-Fargeau (Yonne)), l’installation de la fibre est prévue vers la fin de l’année.

      Quand au système d’init, j’en ai trouvé un de plus: fastinit. Je ne l’ai pas essayé (pas le temps) mais un Slackeur l’a fait pour moi: https://www.linuxquestions.org/questions/slackware-14/anyone-tried-finit-aka-fast-init-on-slackware-4175713703/

      Sinon, je vis très bien sans systemd, avec pour seules limitations: je ne peux pas utiliser dbus-broker avec son lanceur dépendant de systemd, et quelques fonctions (que je n’utilise pas) de dracut le requièrent. Rien qui puisse troubler mon sommeil. Cela dit utiliser à l’occasion une distribution avec systemd (ou doit-on dire Microsoftd maintant que Lennart a changé d’employeur?) ne me dérange nullement.

      1. Ah le fast800 pour les abonnés free non dégroupés. J’avais dégoté le 908 qui avait un port ethernet (moins embêtant sous linux). L’alim faiblarde faisait reset le modem, et donc m’a fait rager (beaucoup) sur mes parties d’ut2004.

        Les systèmes d’init ça doit faire rager que les dev. J’ai tout essayer en init, et le changement ne m’a pas choqué.

    2. Moi, en 2004, c’était déjà plus la raie manta, mais la version grise du SpeedTouch 330. Mais oui : c’était du changement, le passage au « haut » débit (1 méga, à l’époque) !
      Et oui : maintenant, ça « juste marche », même Linux, avec parfois des petites MAJ loupées pour pimenter un peu le quotidien du geek (comment ça, la nouvelle version 1.8 de Libx11 empêche XFCE de démarrer ? Et pourquoi ce type a « corrigé » le correctif de PulseAudio, ce qui fait que le son ne rebascule plus sur les HP internes après avoir débranché le casque ? Une MAJ de Mesa empêche X de se lancer ? La nouvelle version du noyau rend la machine hyper-lente au démarrage de l’OS ou fait que Nouveau n’aime plus qu’on regarde des vidéos en plein écran, sous peine de paralyser l’affichage et faire qu’un simple déplacement de la souris mettra 10 secondes avant de prendre effet, en plus d’empêcher de basculer sur une console TTY ?). Moi qui ai été traumatisé par les plantages à répétition de Windows 9x dans mon adolescence, je peux te dire que je les regrette pas !

      1. Il est vrai que depuis des années, mis à part si on se tourne vers Gentoo ou LFS – utiliser une distribution linux sérieuse (Debian, Fedora, Slackware, Archlinux, Ubuntu, Manjaro ou encore OpenSuSE, etc.) est source de tranquillité d’esprit.

    3. Comme tu le dis, ça ronronne dur. Et c’est tant mieux. Je ne regrette pas les années 1995-2005 dans le monde linuxien. Ça partait dans tous les sens et les distributions étaient des étoiles filantes qui ne proposaient parfois qu’une seule image ISO avant de clamser.

  2. En 2004 quand l’ADSL a déboulé dans mon village j’ai commencé le surf internet avec un modem Speedtouch 330 branché en USB.
    Je me rappelle encore d’avoir du installer la surcouche logicielle bien merdique de chez Orange, avant de découvrir quelques mois plus tard qu’on pouvait la zapper et configurer le modem d’une façon bien plus simple dans Windows XP.
    Aujourd’hui 18 ans plus tard, je suis sur une Livebox 4 en VDSL.
    Je paye l’ensemble moins cher qu’en 2004 et je n’ai aucune envie de passer sur la fibre, qui est pourtant disponible. Bref, je suis un peu blasé… monde de merde !

  3. En 2001 pour moi avec la chose verte (je l’ai encore en double exemplaire car on m’en a donné un 2eme il y a plus d’une 10ene d’années au pif))

    Pour la sensation d’être blasé cela peut être aussi le fait de l’effet « électroménager électronique grand public » sur l’informatique domestique couplé a la minitelisation a outrance plus la transformation/concentration du secteur en opérateur de TV par cable et sans oublier nos amis du droit d’être stupide et de toutes les lois que ils ont obtenus (loi enti truc plus campagne en tout genre sans oublier l’incompétence notoire du décideur politique etc.) pour un résultat a débattre mais HS.

    En 2003/2004 Free a joué sur « l’effet geek » pour promouvoir vendre sa freebox regardez les pub free du 2022? cela n’a plus rien a voir.

    On peut voir cette « effet électroménager » avec la pub TV pour LDLC.

    Cherchez sur youtube « une contre histoire de l’internet » c’est un bon documentaire qui date un peut produit par ARTE.

    1. jbs13 -> c’est possible mais je pense aussi avoir compris que je n’avais pas besoin d’augmenter sans arrêt mes besoins dans ce domaine. Le débit en VDSL chez moi suffit largement à mon utilisation d’internet, donc la fibre ne m’intéresse pas vraiment, surtout qu’elle est légèrement plus chère.
      Et je pense même que c’est quasiment du superflu car en testant régulièrement la 4G via un partage de connexion smartphone smartphone ça me convient également.
      Surtout que je ne bouffe pas beaucoup de Go sur un mois…
      Je me demande à quoi me sert ma Box au final, surtout que sa conso électrique n’est pas négligeable !
      Bref je suis devenu décroissant lol…

  4. Coucou,

    L’intro m’a fait alors que Fred et Seb … rires 🙂

    Juste aussi une faute de frappe dans ton article :
    Cela a été un libération
    une, tu as oublié le « e »
    Bonne journée, et bon dimanche 🙂

  5. A cette époque la le débit devait pas être astronomique mais c’était déjà énorme de nos jours des que les gens ont une légère baisse ses la fin du monde…..

    L’engouement du passé a vite était remplacer par la banalité

  6. Habitant à la campagne j’ai eu l’ADSL tardivement vers 2004 je dirais, mon premier abonnement ADSL c’était du 512k chez Wanadoo, et on était content avec ça. Au début on trouvait ça vraiment rapide ! Et on avait qu’un seul ordinateur à la maison, pas de smartphones ni aucun autre appareil connecté à internet.
    Aujourd’hui toujours pas fibré mais c’est pour bientôt, mais ça va j’ai un bon debit de 25 Mb/s

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer