« Embryo » d’Altesia… Un deuxième album réussi.

Un des albums de 2021 que j’attendais depuis plusieurs mois, c’était le deuxième opus studio des Bordelais d’Altesia.

Après le très bon « Paragon Circus », et un financement participatif plus que réussi sur Ulule, accueillons généreusement « Embryo ». J’ai participé au financement et au moment où j’écris cet article – le 16 octobre 2021 – j’attends avec impatience non dissimulée la galette plastifiée.

Techniquement, 7 pistes pour un peu moins de 58 minutes, avec un piste finale énorme de 21 minutes découpée en 4 mouvements.

Après un démarrage en douceur, on sent les influences Opethiennes (époque « Pale Communion ») prendre le relai avec le très bon et très rythmé « Mouth of the Sky ». Du pur sucre !

« The Radical Sentence » continue dans la veine classique du groupe qui avait déjà fait le succès du premier album, avec un très bon passage assez jazzy. Qui donne un petit peu de légèreté et de douceur à la piste. La piste suivante « Autumn Colossus » prend la place de l’incontournable ballade de tout album de metal qui se respecte.

La piste suivante, « Sleep Paralysis » commence comme un titre que ne renierait pas Steven Wilson. Encore une piste sur laquelle on se laisse transporter. C’est la plus rock progressif de l’album. La piste « A Liar’s Oath » commence avec un effet « radio » qui donne un côté années 1970 au début de la piste.

La piste en question me fait penser à Yes de l’époque « Closer to the Edge » en légèrement plus énervé.

Pour finir, le groupe nous propose du lourd, « Exit Initia » et ses 21 minutes… Si c’est pas copieux comme finition, qu’est-ce qui le sera ? Ici, le groupe nous propose en plus nourrissant tout ce qui a fait la réussite de l’album depuis le début. Inutile de le décrire, c’est le genre de pistes qui se dégustent plus qu’on ne peut les disséquer.

Dans l’article sur le premier album, je concluais ainsi :

Pour conclure, le premier album d’Altesia est déjà d’un très bon niveau… J’attends avec impatience le deuxième tout en sachant que le défi sera costaud à relever.

Le défi a été relevé et avec brio. Autant dire que la barre a été placée très haut par le groupe.

2 réflexions sur « « Embryo » d’Altesia… Un deuxième album réussi. »

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer