« Animal », le troisième opus de Persona… Lourd devant :)

Il y a de cela plus de 4 ans – au moment où je rédige cet article, le 17 ocotobre 2021 – que le groupe de metal tunisien, désormais domicilié en Allemagne, Persona sortait son deuxième album, « Metamorphosis ».

Après un financement participatif sur IndieGogo, j’ai eu l’opportunité en tant que donateur de recevoir une semaine avant sa sortie la version numérique du troisième album du groupe, intitulé « Animal ».

L’album sortira ou sera sorti (tout dépend de quand vous lirez l’article – le 23 octobre 2021.

Commençons par la partie chiffrée : c’est un album de 10 pistes, pour une quarantaine de minutes. C’est du metal progressif et symphonique avec des chants clairs et gutturaux féminins.

L’album est franc du collier dès le départ. Avec « Ghost » on a droit à tous les éléments qui définissent les créations du groupe. C’est un démarrage qui balance du lourd.

Avec des pistes comme « Animals », « Hurricane », « Atlas » (premier extrait de l’album) et l’ultime piste « Swallow The Night » on a droit un mélange de chants clairs et gutturaux qui peuvent surprendre au premier abord, mais on s’y habitue très vite.

Ce qui n’exclue pas des pistes rock un peu plus classique avec du chant clair en majorité, comme avec « Beyond », « You Can’t Stop Me » ou encore « Oracle » et « Shut Out Loud ». Sans oublier la très jolie ballade « Shadows » qui tranche avec le reste des pistes.

L’album précédent avait déjà engagé un tournant metal progressif et symphonique, cet album le confirme. Autant dire que ça dépote plutôt pas mal et ça fait du bien de temps en temps !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer