Vieux Geek, épisode 317 : Real Player ou la grande époque des vidéos au format « timbre poste »…

C’est un article qui était sur ma liste de sujets à traiter depuis… plusieurs années ! C’est en écoutant l’excellent « The Devil You Know » (2009) qu’il m’est venu l’idée de parler du symbole de la vidéo en ligne des années 1998-2004. Ensuite, ce sera Flash qui prendra le relais jusqu’au début de sa mise à mort entamée, entre autres choses – en janvier 2015 par le passage de Youtube en HTML5.

Mais revenons à RealPlayer. Sa première version date de 1996 et ce format s’impose rapidement pour les flux vidéos avec une résolution… 160×120 voire 320×240 pour les connexions les plus rapides. Il faut se souvenir qu’entre 1998 et 2002, avoir une connexion ADSL, c’était le luxe monstrueux.

Lors de la sortie de MS-Windows 98 (seulement ?), il était proposé à l’installation, comme le montre la capture d’écran ci-dessous. Il fallait choisir l’installation personnalisée et Real Audio Player apparait dans la liste. Même s’il propose aussi la vidéo, comme quoi… 🙂

En fouillant un peu sur la toile, j’ai pu mettre la souris sur la version 5.0 de Real Player. Mais trève de bavardages, une petite vidéo s’impose.

Étant donné l’âge de la version utilisée et le fait que Macromedia puis Adobe Flash ont régné durant une grosse décennie (2004 à 2015 pour donner une idée), il m’était impossible de montrer le lecteur en action.

Mais sa vidéo slogan, un peu à l’image du « It Really Whips the Llama’s Ass » d’un WinAmp v2.x, cela a marqué son époque… Et donne un coup de vieux aux personnes qui ont connu la préhistoire de l’internet actuel.

11 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 317 : Real Player ou la grande époque des vidéos au format « timbre poste »… »

  1. Real player puré. il a existait une version pour linux alix player je crois (a vérifier merci) qui fonctionnait mieux que la version windows qui passait son temps a se battre avec windows média player pour savoir qui allait être le lecteur par défaut.

  2. Revoir Windows 98 en action c’est déjà un souvenir sans parler de la connexion internet avec le modem 🙂
    Encore un petit coup de vieux derrière les oreilles.
    A pluche.

  3. Real player j’etait gamin quand sur un cd-rom j’ai vue le fameux logo il y a longtemps , les fameux cd-rom ou un tat de programme pouvais être installé

    Revoir win98 sa fais drôle , quoi que parfois… Je mes un thème windows 98 ou XP pour faire « rétro » , ses dommage de pas avoir le même coter nostalgique avec linux au niveau des thèmes , a moin d’avoir le thème Ubuntu 06.04 ou 04.10 (human maron)

  4. RealPlayer… Ah, ben, j’ai connu ça, forcément (ils en faisaient la promo dans le didacticiel en 30 parties de la collection « Internet Accessible » des éditions Atlas, grâce à laquelle on a pu s’initier aux rudiments d’Internet, de Nestcape et du HTML vers 1997-1998).
    En vrai, je l’ai surtout utilisé pour des vidéos des génériques de la première série animée « CardCaptor Sakura » et des bandes-annonces du 2e film dérivé qui la concluait (avant l’arrivée de la suite, 15 ans plus tard, mais c’est une autre histoire). J’ai toujours gardé précieusement les fichiers, d’ailleurs (VLC ou Media Player Classic les lisent très bien de nos jours, mais même vers 2002, fallait éviter de les regarder en plein écran si on voulait pas s’abîmer les yeux, tellement c’était flou sur du 1 024 × 768) ; même si depuis, j’ai pu mettre la main sur des versions en bien meilleure qualité de ces vidéos.

    Mais c’était historiquement un des premiers et seuls moyens d’écouter des podcasts, des stations de radio en direct (elles proposaient déjà des flux), ou regarder des vidéos en ligne (mais sur les sites eux-mêmes, pas sur un seul site hyper-centralisateur comme YouTube).

    Cela dit, je pense que tu pourrais parler aussi de son principal concurrent : QuickTime (qui a aussi eu une belle carrière, même sous Windows, alors que c’était un produit d’Apple qui a duré au moins jusqu’aux années 2010 dans le monde Mac OS X).

  5. Ayant commencé sous Windows 98 c’est avec Real Player que j’ai découvert mes toutes premières vidéos sur internet. Il faut dire que ça fonctionnait pas trop mal à l’époque mais il a su très vite se rendre détestable avec son côté lourd publicitaire et combattant vis à vis de la concurrence. Un bon coup pour les cheveux blancs tout ça lol

  6. Avant la généralisation du codec h264, le codec vidéo real etait pas mal utilisé pour le piratage de films etc… car il avait une haute compression donc un fichier petit en taille et une qualité d’image correcte. On pouvait même le lire avec VLC.

    1. J’ai fait un test avec un des épisodes de CCS que j’ai gardés (je sais plus où je les ai chopés, mais le site doit être mort depuis longtemps, vu que le fichier est daté du 1er mai 2002), et je confirme : pour une vidéo de 21 mn 26 s en 192 × 144 à 15 FPS et en mono 16 bits à 11 kbps, le fichier ne pèse que… 7,1 Mio ! Non, y a pas d’erreur de virgule !

      À côté de ça, j’ai aussi une version LQ (mais pour le coup, ça mérite son nom) du 2e film en WMA (extension .ASF) datée du 25/10/2002 : 1h22 en 320 × 240 avec un débit variable d’environ 15 FPS (4/3 Letter Box, car le film est en 16/9 en vrai), en mono 16 bits à 16 kbps, le tout pour… 59,6 Mio ! Certes, cette fois, ce n’est pas du Real mais du Microsoft, mais ça paraît incroyable, de nos jours, des vidéos aussi longues pour des tailles de fichiers aussi réduites. Bon, après, c’est clair que c’est pas de la HD et que les scènes d’action se transforment en bouillies de pixels (c’est quand qu’on a enfin eu des vidéos en 640 × 480 en 25 FPS mini ? Pas avant 2005 et l’arrivée du DivX, au moins, hein ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code